+ +

Kératocone et classification

Votre question :

Bonjour Dr Gatinel

Je travail actuellement sur la prise en charge des kératocône par lentille sclérale, j’aimerai dans mon étude réalisé une classification de ces derniers et pour ce faire utilisé la classification d’Amsler-Krumeich. Mon soucis est que dans la littérature la classification à l’air de porté sur le K moyen des 3 mm centraux, mais d’autre personne utilisent le Kmax, cette partie de la classification est peu clair et j’aurai aimé avoir votre avis sur la question.

BARRIERE jean-vincent
interne en ophtalmologie

Notre réponse :

Je comprends votre problématique. La classification de Krumeich est obsolète, elle a été établie il y a plusieurs décennies au moyen de la simple topographie spéculaire de la surface antérieure de la cornée. Il est certainement préférable d’opter pour d’autres critères, que vous pourriez d’ailleurs définir vis à vis des contraintes de l’adaptation en lentille sclérale, ou en se basant sur une étude de la littérature plus récente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *