+ +

Kératotomie radiaire et LASIK

Votre question :

mon oeil gauche myope a été opéré à Rothschild vers 1987 (avant l’âge de 40 ans)par kératotomie radiaire, résultat décevant, j’ai remis des lentilles de contact.. en 2001 j’ai été opéré (ailleurs) des deux yeux au lasik. Correction très bien. Depuis peu j’ai ressenti pendant quelques jours ponctuellement comme des pincements réguliers dans l’oeil gauche, ma vision de loin sur cet oeil a alors diminué, mon ophtalmo local parle d’une hypermétropie (1.25) (que je n’avais pas avant). Nota j’ai 65 ans. Puis-je être réopérée de cet oeil compte-tenu des éléments précisés ? quels seraient les risques ? bien cordialement
Anne-Marie Seguier

Notre réponse :

L’évolution vers une hypermétropisation progressive après kératotomie radiaire est une complication tardive fréquente de cette technique. Elle peut faire l’objet d’une correction par laser de surface (PKR), ou LASIK, même si les risques sont plus élevées avec cette technique (réalisation du capot plus incertaine en raison des incisions profondes de la kératotomie radiaire). Dans votre cas, le LASIK a déjà été effectué il y a plusieurs années. De ce fait, un capot cornéen a déjà été créé et si une reprise pour corriger votre hypermétropie était de mise, il serait alors a priori logique de l’effectuer en soulevant ce capot (reprise en LASIK). Les risques des reprises sur des cornées opérées de LASIK simple sont faibles quand la technique est bien maîtrisée. Dans votre cas, la présence des incisions pourrait rendre la reprise plus difficile, et augmenter certains risques (ex: invasion épithéliale de l’interface). Un examen ophtalmologique plus détaillé pourrait certainement permettre de préciser ce risque et apprécier la faisabilité d’une réintervention.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *