+ +

Pourquoi doit-on retirer les lentilles de contact plusieurs jours avant la consultation pour chirurgie réfractive?

Les lentilles de contact sont au contact de la cornée, qui est le tissu opéré en cas de LASIK ou PKR. Indépendamment de la correction qu’elles procurent, ces lentilles ont une géométrie (diamètre, épaisseur), et une « rigidité » particulière (ex : lentille souple, lentille semi-rigide, lentille dure, etc.).

Le contact permanent avec la face antérieure de la cornée (face épithéliale), les frottements induits par les clignements induisent avec le temps une modification de la géométrie de la cornée; on parle de déformation induite par les lentilles de contact (‘corneal warpage’ en anglais). Le terme « déformation induite par les lentilles de contact » fait donc référence aux modifications transitoires de la topographie cornéenne induites par les lentilles de contact. Ces modifications sont plus fréquentes après le port prolongé de lentilles de contact rigides perméables aux gaz. La topographie cornéenne permet de mettre en évidence ces déformations, qui affectent la face antérieure de la cornée (intérêt de la topographie Placido). La majorité des déformations induites par les lentilles concernent l’épithélium de la cornée, qui se « remodèle » en fonction des contraintes mécaniques induites par la lentille. L’épithélium tend par exemple  à s’amincir en regard des zones à fort appui.

Il intéressant de noter que l’orthokératologie, qui consiste à apporter une correction (transitoire) de la myopie en adaptant des lentilles rigides qui ne sont portées que la nuit pendant le sommeil, repose sur l’induction d’un « warpage » caractérisé par un aplatissement central (permettant de corriger les myopies faibles et une partie des myopies moyennes). Quand le port des lentilles est interrompu, l’effet correcteur disparaît en 36 à 48h, mais la réalisation d’une topographie cornéenne plus à distance révèle souvent la présence d’une déformation résiduelle de la cornée.

 

Aspects topographiques du corneal warpage (warpage cornéen):

Les anomalies topographiques peuvent consister en un astigmatisme central irrégulier, la réduction de l’asphéricité cornéenne négative (réduction de l’asphéricité prolate), un aspect en « nœud papillon asymétrique » (‘asymetric bow-tie’) ou des zones de cambrure localisées. Les lentilles rigides  produisent habituellement un aplatissement supérieur et une cambrure inférieure relative en raison de l’aplatissement de la cornée sous-jacente à la lentille qui est souvent « accrochée » ou « liftée » en supérieur par la paupière supérieure.

Topographie cornéenne en mode axial (en haut) et tangentiel (en bas) chez un patient porteur de lentilles rigides. Les lentilles ont été retirées la veille de la consultation. Noter l’aspect de noeud papillon asymétrique en mode axial. En mode tangentiel, l’aplatissement central est assez évocateur.

Il est important de faire la distinction entre les anomalies transitoires induites par les lentilles et les anomalies permanentes susceptibles d’altérer la topographie de la cornée. En voici les raisons :

– un faux aspect de kératocône débutant peut être induit par les lentilles (asymétrie)

– une déformation induite par les lentilles peut masquer, ou tout au moins brouiller  un aspect de kératocône débutant (risque d’ectasie en cas de LASIK)

– une déformation de la cornée peut modifier la correction optique : en général, les lentilles rigides induisent un aplatissement central, et cet aplatissement résulte en une réduction du pouvoir optique de la cornée. De fait, la myopie native est partiellement réduite, et ceci provoque un risque de sous correction si l’on effectue des mesures alors que la déformation cornéenne subsiste.

Signalons que cette propriété de « déformabilité » de la face antérieure de la cornée est mise à profit par la technique d’orthokératologie, qui consiste à adapter des lentilles rigides dont la géométrie est conçue pour induire un « écrasement » de la partie centrale de la cornée antérieure.  Cette technique est peu pratiquée en France,  et a été principalement développée par des optométristes anglo-saxons. Ces lentilles sont portées la nuit, et retirées au réveil: l’aplatissement cornéen central dure quelques heures pendant lesquelles une myopie comprise entre -1 et -3.5O D peut être transitoirement corrigée.

Type de lentille et durée déformation cornéenne :

Wang et coll. (2002) ont étudié de manière prospective les yeux de 165 patients consécutifs porteurs de lentilles évalués en vue d’une chirurgie réfractive. Une déformation cornéenne significative induite par les lentilles de contact a été détectée par topographie cornéenne dans 20 yeux de 11 patients (12 %). Chez les patients présentant une déformation induite par les lentilles de contact, la durée moyenne de port antérieur de lentilles était de 21,2 ans (extrêmes : 10-30 ans). Le temps de récupération moyen avant stabilisation de la réfraction, des valeurs kératométriques et du profil topographique a été de 7,8 ± 6,7 semaines. Les taux de récupération ont été différents selon les types de lentilles : lentilles souples à port prolongé 11,6 ± 8,5 semaines, lentilles souples toriques 5,5 ± 4,9 semaines, lentilles souples à port journalier 2,5 ± 2,1 semaines et lentilles rigides perméables aux gaz 8,8 ± 6,8 semaines. Cette étude a montré la nécessité de réfractions répétées, de kératométries et de topographies cornéennes stables documentées avant de planifier une chirurgie réfractive chez les patients avec une suspicion de déformation cornéenne.

EN PRATIQUE :

Quand un patient consulte pour une chirurgie réfractive (ex : chirurgie de la myopie), l »évaluation topographique doit idéalement être réalisée au moins quelques jours à 1 semaine après l’arrêt du port de lentilles souples, même si dans la plupart des cas les modifications liées au port des lentilles souples sont très mineures et n’interfèrent pas de manière très significative avec la correction visuelle mesurée et la topographie cornéenne.

Après l’arrêt du port de lentilles rigides, il est recommandé d’attendre plus longtemps, c’est à dire au moins 3 semaines à un mois avant de procéder à l’évaluation. Si des anomalies cornéennes sont détectées par la topographie, une évaluation mensuelle devra être réalisée jusqu’à stabilisation du profil topographique. Au moins deux topographies ayant le même profil sont recommandées avant de planifier une chirurgie réfractive: ceci car il est  nécessaire de s’assurer d’un retour à l’état « stable » de la cornée pour confirmer l’opérabilité (normalité topographique) et s’assurer de réaliser une correction adaptée.

Référence :  Wang X, McCulley JP, Bowman RW, Cavanagh HD. Time to resolution of contact lens-induced corneal warpage prior to refractive surgery.CLAO J. 2002;28(4):169-71.

15 réponses à “Pourquoi doit-on retirer les lentilles de contact plusieurs jours avant la consultation pour chirurgie réfractive?”

  1. raziel013 dit :

    Bonjour,

    Je sais que l’article date de plusieurs années mais je suis confronté à ce problème de déformation cornéenne à cause du port de lentilles.

    Je souhaite me faire opérer.

    J’ai arrête le port de la lentille depuis 5 semaines et on n’a constaté aucune amélioration au niveau de la topographie de la cornée. Je vois que selon le type de lentilles, ça peut prendre plus de 5 semaines mais est-ce normal de n’avoir aucune amélioration dans les premières semaines?

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Toutes les déformations cornéennes ne sont pas liées au port de lentilles de contact. Les lentilles souples n’induisent pas (ou peu) de déformation. En revanche, avec les lentilles rigides, plusieurs semaines sont parfois nécessaires pour que la déformation provoquée (corneal warpage en anglais) ne s’atténue. Si ce n’est pas le cas, la déformation est certainement causée par une autre cause mécanique, comme les frottements oculaires, et/ou un appui nocturne prolongé sur la main, le coude, l’oreiller, etc.

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est possible que la déformation de vos cornées ne soit pas (uniquement) liée au port des lentilles. Chez certains patients, la pratique de frottements oculaires répétés avec les doigts (les yeux grattent, piquent, etc.) peut conduire à induire une déformation permanente de la ou les cornée(s). J’ai également souvent observé que la position de sommeil, plus particulièrement de la tête vis à vis de l’oreiller pouvait aussi induire une déformation de la cornée, du côté de l’appui (les patients qui dorment sur le ventre ont obligatoirement la tête en appui frontal contre l’oreiller, et l’inclinent d’un côté ou de l’autre, ce qui occasionne en général un contact de l’orbite avec l’oreiller, ou l’avant bras, ou les deux, etc.. Cette compression nocturne, comparable peut être à celle qu’occasionnent les lentilles rigides le jour, est logiquement à même de déformer la ou les cornée(s). Je vous conseille d’enquêter de ce côté, et de bien vous assurer que vous ne vous frottez pas les yeux de manière chronique, quotidienne, même de manière inconsciente.

  4. SMAOUI EMNA dit :

    Bonjour
    je porte des lentilles de couleur depuis plusieurs années (10aans),je dois me faire opérer de la cataracte dans quelques mois. J’aurais voulu savoir si par la suite je pouvais continuer à porter des lentilles de couleur.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Emna

  5. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori il est possible de reporter des lentilles de couleur après chirurgie de la cataracte.

  6. Tillette dit :

    Bonjour,

    Je viens de rencontrer mon OPH. Je porte des lentilles de contact depuis 20 ans. Je les ai retirés juste avant mon RV chez l’OPH. Il m’a détectée une cataracte débutante. Est-ce que les lentilles ont pu fausser l’examen de l’œil ?
    Je suis allée au RV avec mes lunettes mais environ 1 h avant je portais mes lentilles.

    Mon OPH m’a toujours dit de retirer mes lentilles au moins 5 heures avant de le rencontrer.

    Merci à ceux qui voudront bien me renseigner si les lentilles ont pu fausser ou non l’examen de l’œil.

  7. Dr Damien Gatinel dit :

    La présence de lentilles n’interfère pas avec le diagnostic de cataracte, qui repose sur l’examen direct de l’oeil au biomicroscope (présence d’une opacification du cristallin). Les symptômes de la cataracte sont la sensation d’un voile, d’un flou, d’éblouissements, d’un besoin de lumière accru pour lire, etc.

  8. Coralie dit :

    Bonjour,

    J’ai consulté mon ophtalmologiste pour une opération de ma myopie (-2.5).
    Depuis 1an je ne supporte plus trop les lentilles (irritations et yeux secs) sauf si elles sont très hydratantes (comme les daylies total).
    Aujourd’hui l’ophtalmo a évalué ma cornée à 480microns…
    Pensez vous que ma cornée soit trop fine pour une opération au laser ? Le fait que j’ai porté mes lentilles souples daylies total 1 semaine avant l’examen de contrôle a t’il pu réduire l’épaisseur de ma cornée ? Je précise que mon ophtalmo m’a dit qu’il me restait des « résidus » (je ne suis plus sûre qu’il ait utilisé exactement ce terme) de lentilles dans l’oeil et qu’il fallait donc faire des examens plus poussés avant de pouvoir dire si je suis opérable..

    Merci beaucoup par avance de vos réponses !

  9. Dr Damien Gatinel dit :

    En général, l’influence des lentilles de contact souples sur la mesure de l’épaisseur cornéenne est faible. Néanmoins, la possibilité de réaliser une intervention de PKR (laser de surface) existe, pour ce degré de myopie et pour une telle épaisseur cornéenne.

  10. Vincent dit :

    Bonjour

    Je vais subir une opération de chirurgie réfractive pour myopie par LASIK dans quelques semaines, un lundi à 12h30.
    Je porte aujourd’hui des lentilles souples journalières depuis plusieurs années maintenant et mon chirurgien m’a indiqué d’arrêter de les porter 48h avant l’opération.
    Seul problème je dispute une compétition sportive le samedi avant l’opération qui nécessite le port de mes lentilles et je ne pourrais donc enlever qu’à partir de 17h environ.
    Ma question est donc la suivante, le délai sans port de lentilles entre le samedi 17h et le lundi 12h est il suffisant et cela ne risque-t-il pas de poser problème pour l’opération ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

  11. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori ce délai est suffisant.

  12. Les dit :

    Bonjour
    Je me fais opere de la myopie dans 4 jours et j’ai porté mes lentilles 3 jours cette semaine .
    Est grave ?

  13. VINCENT LAURIE dit :

    Bonjour ,

    je porte des lentilles souple depuis une vingtaine d’année et je me suis lancer pour passer l’examens de la topographie pour une éventuelle opération de la myopie au lasik.
    Je suis myope et asthygmate -8 à l’œil g et -5.75 à l’œil droit.
    Je souhaiterai vraiment savoir combien de temps avant l’examen de la topographie je dois enlever mes lentilles car sans lentilles je suis perdue.ET mes lunettes plus du tout à ma vue.
    Mon examens étant le lundi 9 octobre 2017. mon inquietude est grande car je ne voudrai pas faussé les résultats.
    MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE REPONSE
    LAURIE

    Merci d’avance pour votre réponse

  14. Dr Damien Gatinel dit :

    Si vous portez des lentilles souples, le délai pour le retrait est d’environ 48h. Si vos lentilles sont rigides, il faut prévoir un délai d’environ 3 semaines au minimum.

  15. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori ce n’est pas un problème réel pour l’intervention.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *