+ +

Après l’opération de la cataracte, perception d’une barre noire en externe.

Votre question :

Bonjour, j’ai été opérée de la cataracte à l’œil droit il y a 4 jours. Je vois une barre noire sur le bord externe de mon œil quand je regarde à gauche. Il y a des moments dans la journée où je ne la vois plus. Pouvez-vous me dire ce que vous pensez que ça puisse être ?
Je vous remercie de votre réponse.
Denise

Notre réponse :

La perception d’une « barre verticale noire », ou d’un « arc sombre » sur le côté de l’oeil, correspond à ce que l’on appelle une « dysphotopsie ». Dans votre cas, il correpond à un effet de « pénombre » sur la rétine, lui même induit par un trajet particulier de certains rayons lumineux qui passent par le « bord nasal » de l’implant (mais vous percevez ces phénomènes en « temporal » en raison de l’inversion rétinienne – image inversée sur la rétine). Ces phénomènes disparaissent progressivement en quelques jours ou semaines dans la très grande majorité des cas. Enfin, certains patients signalent au contraire la perception d’une image « brillante », dans le même secteur. Les causes sont voisines: réflexion ou déviation particulière de la lumière par le bord nasal de l’optique de l’implant.

20 réponses à “Après l’opération de la cataracte, perception d’une barre noire en externe.”

  1. Dr Damien Gatinel dit :

    Même si les bords des implants carrés sont effectivement source d’une partie des dysphotopsies, leur efficacité vis à vis de la prévention de la cataracte secondaire n’est pas absolue. Il est donc tout à fait possible qu’une réduction progressive de la transparence du sac capsulaire amoindrisse les effets de dispersion lumineuse (induction d’une diffusion lumineuse plus harmonieuse). La pose d’un implant en avant de l’implant déjà posé est une alternative susceptible de produire un effet bénéfique effectivement.

  2. robert van vlasselaer dit :

    bonjour. opére à la fondation, de la cataracte décembre et janvier dernier des deux yeux, avec implants monofocaux hoya xc1 (bonne vision), je percois toujours des croissants sombre (disphtopties négatives bilatérales), ceci au bout de 4/5 mois. jai bien lu vos exposés sur cet inconvénient. une des solutions est d’attendre que le cerveau admette cette gène, une autre serait de changer ou repositionner l’implant, ceci-dit, le temps d’attente pour le cerveau d’en accepter la présence, recule d’autant la possibilité de changement sans risque. dans certains cas, dites vous, un début de « cataracte secondaire » peut etre bénéfique pour obturer le passage du rayon parasite latéral, entre l’iris et l’implant, mais les implants hoya ont des bords latéraux carrés qui éviterait que celle-ci se produise, mais favorisent la survenue de disphotopties. autre solution le (« piggy-back »), quelle pourrait etre la bonne solution dans ce cas de figure. merci pour votre reponse.

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    Vous présentez effectivement une dysphotopsie avec perception de ce que l’on appelle un « scotome négatif » bilatéral. Ce type de scotome peut s’atténuer effectivement avec le temps. Quand il persiste, on peut essayer de modifier le diamètre pupillaire avec certains collyres (effet malheureusement temporaire), conseiller le port de verres neutres avec monture de cadre épais se « superposant » avec les scotomes pour que le cerveau ne les voient plus ou les attribuent à ces montures.

  4. Mathilde dit :

    Bonjour Professeur
    opérée en janvier 2021 d’un début de cataracte avec pose d’implants ma vision s’est parfaitement améliorée mais je ressens ce que vous appelez dysphotopsie négatives de chaque côté donc arc de cercle sombre en vision latérale mon chirurgien me dit que l’opération s’est très bien passée il ne voit pas ce dont je veux parler que je dois être patiente il ne fait aucune allusion aux dysphotopsies. j’ai bien noté que vous parlez d’amélioration dans les mois qui suivent. je vais donc patienter mais quelles sont les recours en cas de non amélioration merci d’avance pour votre réponse
    JNJ

  5. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans certains cas, les dyspohotopsies persistent, même si elles ont tendance à s’estomper avec le temps.

  6. Landais dit :

    une diphotopsie peut elle être irreversible merci

  7. Dr Damien Gatinel dit :

    Les plis peuvent être tout à fait symptomatiques: ils occasionnent la perception d’une strie lumineuse, dont l’orientation est perpendiculaire à l’axe du pli (mais il faut aussi tenir compte du fait que l’image rétinienne est inversée). Plus d’infos ici: https://www.gatinel.com/recherche-formation/diffraction/light-streaks-stries-de-lumiere/
    Le laser YAG (capsulotomie) est alors un geste potentiellement indiqué et efficace.

  8. Baranès dit :

    Bonjour Monsieur le Professeur,
    dans mon cas, en plus d’une ombre noire sur le côté temporal, je vois, de part et d’autre de chaque point de lumière, un grand rayon lumineux, surtout de nuit, qui correspondrait à un pli du sac capsulaire. La chirurgienne dit qu’elle n’a jamais vu cela car les plis seraient habituellement asymptômatiques.
    Un autre chirurgien consulté préconise du laser. Celui-ci peut-il être efficace ? Quelle serait la meilleure solution ?
    Je vous remercie par avance.
    Bien à vous.

  9. Dr Damien Gatinel dit :

    La perception de cette barre noire n’a pas de rapport avec votre « dysphotopsie », dont il est difficile de prédire la durée. La perception s’atténue souvent vers le 6e mois postopératoire.

  10. Maupetit dit :

    Je me suis fait opérer de la cataracte il y a 1 mois et depuis j’ai une barre noire à gauche il y a 1 mois, j’etai sur le point de me réveiller et j’ai entendu «  elle a encore des bulles » es ce qu’i y a un rapport ? Merci de me renseigner et combien de temps ça peut durer !

  11. VIRGINIE BANABERA dit :

    Mon long commentaire n’a pas été pris en compte. Mon adresse mail est par contre présente sur mon écran de cette page

  12. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans votre situation il convient d’éliminer la présence d’une dysphotopsie (négative): vous trouverez des informations sur ce symptôme sur cette page: dans votre cas, une position un peu postérieure (reculée) de l’implant pourrait être en cause. Discutez en avec votre chirurgien.

  13. VIRGINIE BANABERA dit :

    Bonjour,
    Opérée depuis maintenant 1 an et demi environ de la cataracte de mon oeil gauche, pat un ophtalmologue libéral, je ressens toujours une forte gêne visuelle: un cerne noir bat comme une pulsation sur le côté temporal, et j’ai très souvent la sensation d’un œil de verre. Je me sens handicapée.
    Mon champ visuel est réduit par le côté, et j’ai une sensation interne d’oeil fermé sur le côté.
    J’ai demandé à l’hôpital de faire une recherche sur la cause de ce problème, mais ils n’ont pas pu l’expliquer. Par contre ils ont vu une peau accrochée à mon nerf. Mais ils disent que ça n’explique pas mon problème.
    Je dois aussi signaler que je suis astygmate. D’après les orthoptistes avec qui je fais de la rééducation, l’opération a augmenté l’astigmatisme. J’aurais du faire de la rééducation avant.
    De plus, mon œil brûle systématiquement avec la fatigue, lorsque je dois communiquer avec des personnes.
    Si je pouvais revenir en arrière, j’aurais refusé l’opération.
    Je peux dire aussi que l’opération ne s’est pas très bien passée : anesthésie superficielle, et gros stress. Le chirurgien m’a aussi parle brutalement car je n’étais pas bien démaquillée. Il me semble que c’était aux infirmières de correctement vérifier. Ça a été épouvantable.
    Lorsque j’ai retiré le pansement, le lendemain, mon oeil a violemment tressaute. C’était impressionnant. De plus la gène dont j’ai parlé était très importante.
    Pourriez vous m’eclairer sur tout ça ? Je me sens assez desamparee.

  14. Dr Damien Gatinel dit :

    Il s’agit probablement d’un phénomène de « dysphotopsie« , qui peut être lié à une position particulière de l’implant vis à vis de l’iris. Dans certains cas, la lumière de sources externes peut être réfractée obliquement et venir illuminer (plus ou moins régulièrement) la périphérie de la rétine.

  15. BERNARD dit :

    Bonjour
    Opéré de la cataracte en juin 2016, j’ai toujours une « tache sombre en forme de croissant dans mon champ visuel.
    Les différents examens réalisés depuis cette date , non rien révélé, notamment le, 13 octobre 2016 après un O C T .
    Par contre mon acuité visuelle n’est plus que 5/10
    Quel remède à cela?
    Merci

  16. Dr Damien Gatinel dit :

    Certains paramètres oculaires ou extérieurs peuvent influer sur les symptômes visuels, notamment le diamètre de la pupille de l’iris, ou encore la présence de lumières externes « près de l’oeil », etc.

  17. donizeau dit :

    bonjour est ce que vous pense que la dysphotopsie peu apparaitre en discontinu toute la journee un jour sur deux

  18. bernard dit :

    Bonjour.
    Opéré de la cataracte, j’ai depuis le lendemain constaté une « barre sombre » au bas de l’oeil qui ne se dissipe pas .Mon ophtalmo après deux examens du fond de l’ oeil ne sait que penser de cette situation . Aujourd’hui, 1 mois et demi depuis la mise en place de l’implant, rien n’ a changé.
    Que faut il en penser.? (Je précise que l’opération du 2ème oeil s’est bien passée)
    Merci de votre réponse

  19. Dr Damien Gatinel dit :

    La perception d’une zone sombre en périphérie de al vision, côté temporal (en externe), est un effet indésirable de la chirurgie de la cataracte. Il est lié à un trajet particulier de certains rayons par les bords de l’implant que votre chirurgien a posé lors de l’opération de la cataracte. Le nom savant de cette anomalie est « dysphotopsie », et comme elle se caractérise par un aspect sombre, on par le de « dysphotopsie négative ». Parfois, au contraire, certains patients signalent la perception d’arcs lumineux brillants après chirurgie de la cataracte. L’origine de ces arcs est un peu comparable à celle des « croissants sombres ». Il n’est pas exclu que cette zone sombre disparaîsse spontanément dans le temps, ou que votre cerveau finisse par la « neutraliser ». Parfois, la dilatation de la pupille (qui est spontanée dans le noir) permet de réduire la perception de des zones sombres en temporal.

  20. Vallati dit :

    Opere depuis un an de la cataracte avec pose d un implant, je suis toujours handicape par cette zone noire dans ma vision, coté tempe. Mon optalmo me dit je n’y peux rien monsieur je vous remercie par votre reponse

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *