+ +

Axes et angles remarquables de l’oeil

L’existence d’axes remarquables de l’œil est liée à une particularité de l’œil : l’absence d’axe commun pour les principales structures réfractives : cornée, et cristallin. De plus, la fovéa, zone de la vision précise centrale, est légèrement temporale à l’émergence du nerf optique.

Si l’œil était un système optique où les surfaces optiques étaient centrées sur un axe commun, l’axe optique de l’œil serait unique et la fovéa alignée sur cet axe (pour un œil emmétrope).

Certains axes ont une valeur fonctionnelle (axe visuel, ligne de visée – line of sight), d’autres ont une valeur plus anatomique et servent d’axe de référence (axe pupillaire). Ils définissent entre eux certains angles comme l’angle kappa, et l’angle lambda. Cette rubrique contient des pages consacrées à ces axes.

La plupart des schémas sont en « coupe », et suggèrent parfois improprement que ces axes seraient situés dans un même plan. Ce n’est pas les cas en pratique. Par exemple, le plan contenant l’angle Kappa (axe pupillaire/axe visuel) ne contient pas forcément l’axe reliant la cible visée à son reflet cornéen (reflet de Purnkinje I).

Ces notions peuvent apparaître comme académiques et relativement dénuées d’intérêt clinique. Elles permettent toutefois de bien appréhender le domaine du centrage optimal des corrections optiques délivrées en chirurgie réfractive et en chirurgie de la cataracte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *