+ +

Biomécanique de la cornée

L’étude de la résitance biomécanique de la cornée avant chirurgie réfractive est utile pour vérifier la possibilité d’effectuer une technique de correction de la vision sur la cornée. En effet, la chirurgie réfractive cornéenne (LASIK, PKR) affecte les propriétés biomécaniques de la cornée. L’appréciation des caractéristiques physiques de la cornée autorise ainsi une sécurité opératoire accrue car les patients présentant une moindre résistance cornéenne peuvent être orientés vers une technique de photoablation de surface (PKR) plutôt que le LASIK.

L’Ocular Response Analyer (Reichert)  permet de mesurer la résistance de la cornée par le biais d’un index de résistance et d’élasticité. La Fondation Rothschild a été choisie en 2005 pour bénéficier en priorité ce nouvel appareil de diagnostic  qui avait été développé aux Etats Unis, sur la base d’un tonomètre à air (instrument permettant de mesure la pression intraoculaire au moyen d’un jet d’air automatisé).
Cet instrument émet un jet d’air sur la cornée et permet l’étude indirecte de sa déformation et d’en déduire sa capacité à absorber l’énergie.

Ocular Response Analyzer

Diagramme fourni par l’Ocular Response Analyzer :

Ocular Response Analyzer Diagramme

En plus des valeurs d’hystérèse et de résistance cornéenne, l’aspect des signaux infra rouge réfléchis par la surface cornéenne fournit des informations pertinentes sur certaines propriétés biomécaniques de la cornée mesurée.

En savoir plus sur : l’utilisation de l’ORA (Ocular Response Analyzer) en chirurgie réfractive (article en français)

Gatinel D. Corneal hysteresis after flap cut

Une réponse à “Biomécanique de la cornée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *