Principes des opérations des yeux au laser

Myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie, qu’ils soient corrigés par des lentilles ou des lunettes, peuvent aujourd’hui faire l’objet d’une correction pérenne par laser. Les opérations des yeux au laser destinées à corriger les défauts visuels comme la myopie (chirurgie réfractive) sont, avec la chirurgie de la cataracte, les techniques chirurgicales les plus pratiquées dans le monde industrialisé, et ce toutes spécialités chirurgicales confondues ! Mieux voir sans lunettes est aujourd’hui à la portée de nombreux patients, mais il est important de s’entourer des meilleures conditions, en particulier effectuer un bilan préopératoire de qualité, et s’assurer que le matériel utilisé (laser) est conforme au dernières avancées technologiques.

Correction des amétropies par chirurgie réfractive

Opérations au laser

Les opérations au laser excimer constituent la très grande majorité des interventions de chirurgie réfractive. La chirurgie réfractive au laser excimer permet de corriger un défaut optique en jouant sur la puissance optique de la cornée : ce laser permet de sculpter le profil cornéen afin d’en accroître ou réduire la puissance optique. Les principales variantes des interventions au laser possèdent des points communs et des différences.

Toutes les interventions au laser sont effectuées sous anesthésie locale, par simple instillation de collyres. La prise d’un tranquillisant léger  est possible. Les deux yeux sont opérés le même jour dans la grande majorité des cas, de manière indolore. La récupération est précoce et les suites opératoires sont simples, ne durant que quelques jours pour les techniques les moins rapides.

Les principales variantes des opérations au laser sont

– le LASIK, où le remodelage cornéen est effectué en profondeur, après découpe d’un capot superficiel au laser femtoseconde.

-la PKR, où le remodelage cornéen est effectué en surface, après simple retrait de l’épithélium cornéen superficiel.

– le Smile est une technique qui consiste à utiliser le laser femtoseconde pour découper « en bloc » un lenticule de tissu cornéen dans la profondeur de la cornée et le retirer ensuite de façon manuelle au travers d’une incision.

Opérations par pose d’implants

Quand la myopie ou l’hypermétropie sont très importantes et ne peuvent faire l’objet d’une correction au laser sur la cornée, certaines techniques constituant à ajouter un implant intra-oculaire peuvent être envisagées.

De même, quand il existe une cataracte, la chirurgie de la cataracte, qui comporte l’extraction du cristallin opacifié et son remplacement par un implant de puissance et caractéristiques adaptées, permet au patient de se passer de lunettes après l’intervention, soit de loin ou de près (implants monofocaux) soit de loin et de près (implants multifocaux). Les implants toriques permettent de corriger l’astigmatisme cornéen (ils peuvent être toriques monofocaux ou toriques multifocaux selon la correction optique souhaitée).

Le calcul de la puissance de l’implant est effectué avant l’opération (biométrie) : il suppose certaines mesures comme la kératométrie (mesure de la puissance optique cornéenne), la mesure de la longueur axiale de l’oeil, et l’utilisation d’une formule de calcul de puissance d’implant adaptée.

* Les défauts visuels réfractifs ou « amétropies » sont liées à :

-un excès de puissance réfractive de l’oeil (myopie) : le plan de l’image nette est en avant de la rétine

– un défaut de puissance réfractive de l’oeil (hypermétropie) : le plan de l’image nette est en arrière de la rétine

– une variation de la puissance réfractive de l’oeil en fonction des méridiens (astigmatisme)

– une insuffisance d’accommodation pour voir net des objets rapprochés (presbytie).

La chirurgie réfractive a pour principes de corriger l’œil en réduisant son excès de puissance optique (myopie), ou au contraire en augmentant sa puissance optique (hypermétropie). La correction de l’astigmatisme repose sur la régularisation de la puissance optique des différents méridiens. La compensation de la presbytie vise à permettre à l’oeil de voir net de l’infini (loin) à une distance rapprochée (lecture).

* Sites d’action concernés par la chirurgie réfractive

Les sites d’action principaux de la chirurgie réfractive sont ainsi :

– la cornée (chirurgie au laser excimer – LASIK ou PKR, incisions relaxantes, Smile). L’utilisation du laser permet de modifier le pouvoir optique de la cornée en modifiant sa forme (remodelage par sculpture laser). Vous trouverez sur ce site des informations détaillées sur les caractéristiques des profils d’ablation pour la correction de ces défauts optiques par le laser excimer.

– le cristallin (chirurgie de la cataracte),

– plus rarement les chambres antérieures et postérieures de l’oeil (chirurgie par insertion d’un implant appelé « implant phake », sans retrait du cristallin).

 

Le remplacement du cristallin par un implant de puissance adaptée permet de corriger un défaut optique pré existant comme la myopie, l’hypermétropie, ou l’astigmatisme (implants toriques). Le remplacement du cristallin est indiqué quand celui-ci perd sa transparence (cataracte), ou pour la correction de très fortes amétropies. La chirurgie de la cataracte possède ainsi une dimension réfractive, et peut aussi être couplée à la chirurgie au laser pour parfaire un résultat réfractif.

* Indications de la chirurgie réfractive

Le choix de la technique est fonction de divers paramètres comme l’importance du défaut visuel à corriger. Le meilleur chirurgien n’obtiendra pas un bon résultat si l’indication n’est pas bien posée, et que l’oeil à opérer présente une contre indication à la technique envisagée. De nombreuses informations relatives aux différentes techniques opératoires ainsi que leurs indications respectives sont disponibles sur ce site.

 

La chirurgie réfractive regroupe les opérations chirurgicales des défauts visuels d’origine réfractive (optique) de la vision. Ces défauts sont appelés amétropies. Elle utilise différents principes dont certains sont détaillés dans des pages dédiées.

2 réponses à “Principes des opérations des yeux au laser”

  1. betroune dit :

    je suis une femme de 34 ans je porte des lentilles esthétiques depuis des années .et je suis intéressée par l’idée de changer la couleur de mes yeux en gris bleu l’essentiel une couleur claire .

    a cet effet je vous pris de me communiquer en détail si c’est possible le déroulement de l’opération les risques et le cout.
    en attente de votre réponse je vous prie d’accepter mes sincères

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Répétons que malgré certaines annonces et ce que l’on peut trouver sur certains sites, il n’existe pas de méthode éprouvée et non dangereuse pour changer la couleur des yeux. Les implants d’iris artificiel exposent à de graves complications (décompensation endothéliale de la cornée, glaucome aigu, inflammation chronique etc.). Il est ainsi fortement déconseillé de se lancer dans ce type de procédure, dont les résultats esthétiques peuvent s’avérer certes spectaculaires… tout comme les complications oculaires qu’elles peuvent engendrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *