+ +

Dépistage du kératocône

Le dépistage du kératocône concerne celui des formes infracliniques de kératocône: il est effectué en routine grâce à l’examen de topographie cornéenne, en incluant les cartes de courbure, d’élévation et les cartes tomographiques: certains examens complémentaires (comme la mesure des propriétés biomécaniques de la cornée) peuvent être effectués en complément.

Le dépistage d’une forme infraclinique de kératocône est un temps essentiel de l’examen préopératoire dans le cadre de la chirurgie réfractive, afin de sélectionner les yeux dont les cornées sont compatibles avec la réalisation des techniques opératoires au laser (laser de surface, LASIK).

La recherche de facteurs favorisants comme l’allergie et les frottements oculaires répétés fait également partie du bilan de dépistage. Certaines position de la tête pendant le sommeil semblent jouer un rôle particulier dans l’induction de déformations cornéennes évocatrices de kératocône débutant ( par le  biais d’un appui prolongé  de l’oreiller ou de la main sur l’oeil quand le corps est en position ventrale ou de côté).

Nous sommes impliqués dans plusieurs projets de recherche clinique qui visent à mettre au point des stratégies de dépistage plus efficaces pour le kératocône débutant ou infra clinique (kératocône fruste) avec la topographie cornéenne. Récemment, nous avons mis au point un logiciel d’aide à la décision clinique (SCORE Analyzer) destiné à mieux dépister les formes très débutantes de kératocône.

Cette recherche impose une expertise dans l’interprétation des cartes topographiques, et dans le maniement d’outils statistiques avancés comme l’analyse discriminante. Elle vise à mieux connaître les stades les plus précoces de cette pathologie mystérieuse qu’est le kératocône, afin de pouvoir instaurer rapidement des traitements pour en freiner l’évolution, et dépister les mauvais candidats au LASIK (prévention de l’ectasie cornéenne).

Afin de compléter le contenu des pages consacrées à la topographie cornéenne et à la description des différents stades du kératocône, voici une liste de liens vers publications récentes en rapport avec l’utilisation de la topographie cornéenne et la prévention de l’ectasie cornéenne grâce au dépistage précoce des formes infracliniques de kératocône.

https://www.gatinel.com/2011/05/gatinel-d-analysis-promising-for-keratectasia-ophthalmology-times-may-2011-report/

https://www.gatinel.com/2011/04/gatinel-d-saad-a-detection-automatisee-du-keratocone-fruste-avec-lorbscan/

https://www.gatinel.com/2011/04/gatinel-d-saad-a-prevention-de-lectasie-corneenne-par-une-nouvelle-methode-de-detection-du-keratocone-frustre/

https://www.gatinel.com/2010/12/gatinel-d-malet-j-hoang-xuan-t-azar-dt-corneal-elevation-topography-best-fit-sphere-elevation-distance-asphericity-toricity-and-clinical-implications-cornea-2010/

https://www.gatinel.com/2010/08/saad-a-gatinel-d-topography-and-tomography-properties-of-forme-fruste-keratoconus-corneas/

Un ouvrage consacré à la topographie cornéenne est paru en Avril 2011 (Editions Elsevier Masson) (plus d’information ici: Topographie cornéenne, Dr Damien Gatinel, Elsevier Masson, 2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *