+ +

Chirurgie de la cataracte après pose d’implant KAMRA

La pose d’un implant Kamra s’effectue chez le presbyte, dans la cornée de l’oeil non-dominant. En cas de cataracte survenant ultérieurement, il n’est pas forcément nécessaire de retirer l’implant KAMRA, bien qu’il puisse constituer un obstacle à la bonne visualisation du segment antérieur et du cristallin pendant la chiururgie.

Au cours de l’intervention de cataracte, il est possible d’orienter le globe oculaire et d’utiliser la parallaxe induite pour visualiser l’ensmble de la face antérieure du cristallin. Ceci est particulièrement utile pour l’amorce de la découpe curviligne de la capsule antérieure (capsulorhexis), et les phases de sculpture et de fragmentation du noyau cristallinien.

Après retrait du cristallin, il convient comme en routine de poser un implant de cristallin artificiel. Celui-ci possède une puissance optique calculée grâce à la biométrie, et qui doit être calculée pour que la réfraction de l’oeil opéré soit légèrement myopique (ex : -0.75 D). Ceci permet à  l’oeil opéré de cataracte et ayant conservé l’implant KAMRA de conserver une profondeur de champ optimale (de 40 cm à l’infini).
La vidéo suivante décrit une chirurgie de la cataracte par phaco émulsification effectuée chez un oeil implanté trois ans auparavant avec un dispositif KAMRA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *