+ +

Hypermétropie

Hypermétropie : définition

L’hypermétropie est un défaut optique fréquent, caractérisé par l’existence d’un oeil trop court. L’image formée sur la rétine par un oeil hypermétrope au repos est floue, car les rayons lumineux issus de la cible observée convergent dans un plan situé en arrière de la rétine.  Si la distance entre la cornée et la rétine est trop courte par rapport à la distance de focalisation du couple cornée-cristallin, les symptômes visuels de l’hypermétropie sont variables et dépendent de l’âge du sujet hypermétrope, de son degré d’hypermétropie, et de l’existence d’une presbytie associée. Dans tous les cas, l’hypermétrope voit d’autant plus flou que les objets qu’il observe sont rapprochés.

La vision de loin (10 mètres et au delà) est parfois conservée, et certains hypermétropes sont satisfaits de leur vision à grande distance, alors que les objets situés à quelques mètres, comme dans une pièce de bureau, leur paraissent plus ou moins flous.

Sur le plan optique l’hypermétropie est principalement liée à une longueur axiale insuffisante de l’oeil, qui fait que l’image d’un objet éloigné est défocalisée spontanément en arrière de la rétine. L’image projetée dans le plan de la rétine est floue.

L’hypermétropie se corrige par le port de verres de lunettes ou de lentilles de contact convexes: ces dispositifs font converger  les rayons vers le plan rétinien. Le degré d’hypermétropie exprimé en dioptrie (ex : +2 D – D pour dioptrie) correspond à la puissance du verre nécessaire à refocaliser l’image sur la rétine.

hypermétropie

Hypermétropie : l’image la plus nette se forme en arrière de la rétine. L’oeil est trop court (insuffisance de l’ongueur axiale) vis à vis de la distance focale de la cornée et du cristallin

 

Dans certains cas, beaucoup plus rares, l’hypermétropie est principalement liée à une puissance cornéenne (vergence) insuffisante. La cornée n’est pas assez bombée, les rayons incidents ne convergent pas assez vite après réfraction par le dioptre cornéen.

hypermétropie cornéenne

Dans cet exemple, l’hypermétropie est d’origine cornéenne. Elle est liée à une kératométrie centrale largement inférieure à la moyenne (37.5 D à l’oeil droit et à l’oeil gauche), alors que la longueur axiale (mesure par biométrie optique) est proche de la normale (environ 23 mm). La profondeur de la chambre antérieure de l’oeil est relativement importante (3 mm). Une formule de calcul biométrique utilisant la kératométrie pour prédire la position d’un implant de cataracte (comme la formule SRK-T) prédirait une position relativement rapprochée de la cornée. Le calcul biométrique des yeux hypermétrope est réputé moins précis que pour les yeux emmétropes et myopes, car les dimensions relatives des éléments réfractifs de l’oeil hypermétrope (kératométrie, rapport entre les longueurs respectives des segments antérieur et postérieur) sont sujettes à une variabilité plus importante.

Signes associées à l’hypermétropie

Il faut distinguer deux types d’hypermétropie : l’hypermétropie faible et modérée, qui est souvent bien tolérée (hypermétropie latente) et n’oblige pas le patient à se corriger en permanence (du moins jusqu’à l’installation de la presbytie vers 40 ans), et l’hypermétropie forte, qui nécessite une correction permanente, apparaît en général tôt dans l’enfance, et est souvent associée à des troubles de la vision binoculaire (strabisme) ou de l’amblyopie. La frontière entre ces deux types d’hypermétropie se située autour de 2 à 3 dioptries.

Hypermétropie modérée

Si l’hypermétropie est modérée, l’accommodation (normalement réservée à la vision de près) peut être mise en jeu afin de re-focaliser l’image de l’objet éloigné sur la rétine. La vision éloignée sera donc corrigée, mais au prix d’un effort accommodait plus ou moins permanent. Cet effort est toutefois bien toléré chez les sujets jeunes (voir la page consacrée à l’hypermétropie et la presbytie). La vision de loin des hypermétropes faibles est paradoxalement excellente, car une mise au point sur la rétine est parfaite et peut être ajustée pour une perception optimale (principe de l' »autofocus »). Les hypermétropes modérés jugent le plus souvent leur vision de loin excellente, en particulier pour les cibles « très éloignées »: panneaux routiers,  etc.  La notion de « distance » diffère notablement chez l’hypermétrope vis à vis du myope; un hypermétrope considère comme éloignées des cibles situées à plusieurs dizaines de mètres, alors que pour le myope, un tableau d’acuité visuelle a 5 mètres fait partie du domaine du lointain.

Si la vision de « très loin » est bonne, pour être nette, la vision de près requiert chez les patients hypermétrope un effort supplémentaire qui peut, en particulier s’il est prolongé (lecture, travail de près minutieux, ect.), induire des symptômes variés de « fatigue visuelle »: yeux sensibles à la lumière et facilement irritables, maux de tête, vision se brouillant par intermittence, rougeurs oculaires intermittentes,  ect.

Les hypermétropes « modérés » ont souvent bénéficié dans l’enfance ou l’adolescence d’une prescription de lunettes dites « de repos », qu’ils ne portaient que pour les devoirs ou regarder la télévision. Une large proportion des hypermétropies modérées passent inaperçu et ne se démasquent que vers l’âge de la presbytie.

Ainsi, l’ hypermétropie modérée est souvent très bien tolérée (en raison de la compensation accommodative), apparaît relativement tard, en se « décompensant » parfois lors de l’installation de la presbytie. En effet, la puissance de l’effort accommodatif compensateur diminue, ne permettant plus au patient de voir net de loin sans correction de façon confortable. Les patients atteints, n’ayant jamais porté de lunettes, doivent, vers la quarantaine, s’équiper non seulement pour la vision de près, mais également parfois pour la vision de loin, sauf pour des activités peu exigeantes, et des cibles très éloignées (en raison du défaut optique mis en jeu, et de facteurs cliniques comme le diamètre de la pupille, les hypermétropes modérés jugent leur vision de loin relativement satisfaisante pour des objets lointains, à plusieurs dizaine de mètres, alors que la mesure de leur acuité visuelle non corrigée à 5 mètres est inférieure à 10/10).

Hypermétropie moyenne à forte

Si l’hypermétropie est plus importante (ou la presbytie déjà bien installée chez un hypermétrope moyen), elle induira une gêne importante en vision de près de loin, l’accommodation ne suffisant plus à sa compensation totale.

Contrairement aux « faibles » hypermétropes chez qui les troubles visuels commencent après 40 ans, les « forts » hypermétropes sont généralement corrigés dès l’enfance et présentent souvent des antécédents de strabisme ayant parfois fait l’objet d’une intervention chirurgicale.

La fixation des yeux fortement hypermétropes implique généralement une rotation externe marquée vis à vis de l’axe optique de l’oeil, et une augmentation de l’angle Kappa. Ces considérations sont importantes en chirurgie réfractive pour parfaire le centrage des corrections laser.

Hypermétropie secondaire

Ce type d’hypermétropie est observé après chirurgie de la myopie par la technique de kératotomie radiaire; chez certains patients, on observe un effet prolongé de la chirurgie, qui aboutit à une sur correction et une hypermétropie secondaire. Une correction par PKR pour hypermétropie post kératotomie radiaire est possible dans la plupart des cas.

Une forte hypermétropie résulte également d’une chirurgie de la cataracte où il n’a pas été posé d’implant (aphakie). Le retrait du cristallin correspond au retrait d’une lentille biconvexe, dont la puissance dans le plan lunettes est équivalente à 12 à 15 D (20 D environ dans le plan du cristallin). La pose d’un implant de cristallin artificiel vise à donc à suppléer à cette perte de puissance optique et corriger une hypermétropie qui ne manquerait pas de réduire la vision et obliger le patient à porter d’épais verres convexes en cas de non-pose d’implant.

Une hypermétropie secondaire peut enfin être observée chez un patient opéré de la cataracte ayant reçu un implant de puissance inférieure à celle qui eut été nécessaire pour obtenir l’emmétropie (vision de loin nette sans lunettes).

Correction de l’hypermétropie

Correction optique

L’hypermétropie est corrigée par l’utilisation de verres de lunettes ou de lentilles convexes qui permettent de refocaliser l’image d’un objet éloigné au plus près de la rétine. La puissance de ces verres, exprimée en Dioptrie, est positive (ex : +3 D).

hypermétropie correction

Correction de l’hypermétropie en verres : la vergence positive du verre convexe permet de ramener le plan de l’image nette dans celui de la rétine.

Plus l’hypermétropie est importante, plus le verre correcteur sera bombé et donc épais au centre (comme une loupe). Outre le côté inesthétique, de tels verres peuvent induire un grossissement des images et un rétrécissement du champ visuel périphérique.
Les lentilles de contacts éviterons ces problèmes sous réserve de leur tolérance et de leur acceptation.

Correction chirurgicale

La chirurgie réfractive cornéenne la plus efficace pour la correction de l’hypermétrope est le LASIK, qui  utilise le Laser Excimer pour induire un bombement de la partie centrale de la face antérieure de la cornée. Après LASIK, la vision redevient nette sans effort d’accommodation, et la fatigue visuelle peut ainsi disparaître. En cas de cataracte débutante, ou de forte hypermétropie chez le sujet de la quarantaine et plus (> +6 D), le retrait du cristallin avec pose d’un implant de cristallin artificiel peut être indiqué.

La correction de l’hypermétropie faible et moyenne est effectuée de façon élective par la technique du LASIK. Elle présente certaines particularités qui sont abordées dans la pages suivantes:

En savoir plus sur: la chirurgie de l’hypermétropie –  le LASIK hypermétropiqueles photoablations hypermétropiques

 

Biométrie de l’oeil hypermétrope

 

L’oeil hypermétrope est un oeil en moyenne plus court que l’oeil emmétrope, et bien entendu de l’oeil myope.

La fixation visuelle de l’oeil hypermétrope résulte généralement en une légère rotation externe du globe oculaire vis à vis de son axe optique (axe médian). L’axe visuel forme un angle relativement plus grand avec l’axe pupillaire que chez l’emmétrope et le myope: augmentation de l’angle kappa. Le reflet d’une cible lumineuse fixée par le patient se forme ainsi dans une portion nasale de la pupille d’entrée.

 

biométrie oeil hypermétrope

Etude des dimensions d’un oeil hypermétrope grâce à un biomètre de dernière génération (interférométrie). Un oeil est considéré comme court quand sa longueur axiale (de la cornée à la fovéa) est inférieure à 22 millimètres.

Le segment antérieur (cornée, chambre antérieure, cristallin) est statistiquement plus court, mais la proportion de raccourcissement est généralement plus faible et relativement peu proportionnelle avec celle du segment postérieur. Ceci peut poser certains problèmes vis à vis du calcul d’implant en chirurgie de la cataracte. Les formules de calcul adaptées aux yeux courts sont les formules de Holladay 2, de Hoffer Q, et de Haigis.

 

La biométrie suivante a été obtenue pour un oeil nanophtalme. La nanophtalmie est une atteinte du développement oculaire, c’est une malformation congénitale assez rare. La croissance du globe oculaire est entravée, mais le volume du cristallin demeure relativement important vis à vis de celui de l’oeil entier. La paroi de l’oeil (sclère) est généralement épaissie. Cette réduction du volume du segment antérieur et postérieure expose à diverses complications, comme le glaucome par fermeture de l’angle, le syndrome d’effusion uvéale, etc.

biométrie oeil nanophtalme

Biométrie d’un oeil nanophtalme, dont la longueur axiale est largement inférieur à 20 mm.

98 réponses à “Hypermétropie”

  1. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori la correction par verres ne doit pas provoquer cet inconfort, qui est plus à mettre sur le compte de l’hypermétropie et des efforts de compensation. La correction intermittente de l’hpermétropie en lunettes a peut être provoqué une accentuation de la décompensation. Pour atténuer la sensibilité à la lumière (photochromique) existent pour ce type de gêne (verres qui foncent avec la luminosité).

  2. Acard Hélène dit :

    Bonjour,
    J’ai des douleurs aux yeux depuis plusieur mois lorsque je regarde des écrans, j’ai 39 ans. Mon ophtalmo ma dit que j’étais hypermetrope et j’ai donc des lunettes à porter avec une correction de +0,5 au deux yeux. Je porte ses lunettes depuis 1 semaine quand je regarde la tv, portable et ordinateur et elles atténues les douleurs sur le moment. Mais les douleurs et la sensibilité à la lumière ont empiré globalement depuis que je les porte.j’ai des douleurs toute la journée à cause de la lumière alors qu’avant je n’avais mal qu’en regardant un écran. Est il possible que le port de ces lunettes augmentent les douleurs et la sensibilité à la lumiere.est ce que je dois m’habituer aux lunettes ? Merci à vous.

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    Tout dépend du degré d’hypermétropie: les faibles hypermétropies sont souvent « compensées » ou ressenties comme peu gênantes par les patients en âge d’accommoder (avant l’apparition de la presbytie). C’est souvent vers la cinquantaine que la vision de près (presbytie) puis de loin (hypermétropie) diminue. Chez les sujets plus jeunes, on ne corrige pas toujours les hypermétropies légères; les patients ne ressentent effectivement pas de réelle gêne de loin (au delà de 5 m).

  4. Hocine dit :

    Bonsoir,
    J’ai pas compris pourquoi l’hypermétropie est corrigée à 5 métres !
    Normalement un sujet hypermétrope voit bien de loin et une mal vision de près .pourquoi en fait pas la correction de près à 40 cm comme le cas de la presbytie .
    Et merci

  5. Dr Damien Gatinel dit :

    Malheureusement l’effet grossissant dépend de la correction des verres, et il n’est pas possible de réduire cette correction a priori sauf à vous sous corriger ce qui réduirait votre acuité et confort visuels.

  6. moheiddine Hassani dit :

    Bonjour Docteur

    je suis Hypermetropie et j’ai des lunettes avec des verres « grossissants » qui rendent les yeux plus gros. Esthétiquement c’est trés moche. Sachant que j’ai fait des verres trés minces mais ca améliore pas.

    Est ce qu’il y a des solutions pour des verres spéciaux SVP?
    Merci

  7. Dr Damien Gatinel dit :

    Il convient de porter vos lunettes quand vous effectuez une activité prolongée de près ou en vision intermédiaire (lecture, travail sur écran, etc.).

  8. Dr Damien Gatinel dit :

    L’hypermétropie ne s’opère que chez les adultes, et il est important de poursuivre cette correction en lunettes.

  9. Dr Damien Gatinel dit :

    Votre vision peut être qualifiée de bonne sans lunettes: une intervention concernant l’oeil droit est théoriquement possible par ailleurs (astigmatisme hypermétropique léger).

  10. Dr Damien Gatinel dit :

    Les hypermétropes légers sont souvent un peu « gênés » par les lunettes correctrices en vision de loin, même s’ils en ressentent le bénéfice pour la vision de près. Il n’y a pas de risque de réduction de la meilleure acuité visuelle avec le port intermittent de verres correcteurs corrigeant l’hypermétropie.

  11. Xuan dit :

    Docteur Bonsoir,

    J’aimerai savoir durant mon adolescence (16ans) j’ai eu des lunettes destinées aux écrans et pour le travail de lecture. Ces lunettes étaient mal réglées (légèrement trop forte je ne ressentais pas de gêne en voyant de près mais seulement de loin). J’ai utilisé ses lunettes devant la télévision en jouant à des jeux vidéos ou en travaillant et cela manière non quotidienne car je ne voyais pas vraiment mieux avec. J’aimerai savoir cela a pu diminuer mon acuité visuelle ?

    Merci pour votre travail formidable

  12. Sasha dit :

    Monsieur Gatinel Bonjour,

    J’ai une ordonnance de OD : + 0.75 (-0.75) 180degrés
    OG : + 0.25 (-0.25) 25degrés

    Avec mes lunettes je vois une différence significative notamment de l’œil droit ma vision est parfaite je peux lire de très loin et de très petits caractères, ma première question est la suivante :

    J’aimerai savoir si je pouvais être opéré de l’œil droit pour me passer de correction qui sont principalement pour la lecture ou les écrans.

    Ma seconde bien qu’assez subjective, Sans correction peut-on qualifier ma vue de bonne ?

  13. El yamani dit :

    Bonjour docteur ma fille a 9 ans et depuis 7 ans porte des lunettes elle souffre de l’hypermetropie et sa vision ne s’améliore pas du tout au contraire la en vient de consulter un ophtalmo qui a lui donnée une ordonnance des lunettes que les verres et plus épais
    Oeil droit :+5(-0.75)145
    Oeil gauche :+5(-0.50)50
    Je veut savoir est ce que elle faut passer à l’acte chirurgical l’aser ou bien on continue avec les corrections et je veut avec cette nouvelle ordonnance elle voit combien sur 10 sans lunette

  14. Cassan dit :

    Bonjour,
    Je suis étudiante et du coup je passe beaucoup de mon temps dans les livres ou devant les écrans.
    Suite à beaucoup de maux de tête et de la fatigue visuelle j’ai consulté un ophtalmologiste qui m’a dit que j’avais une légère hypermétropie et léger astigmatisme. On m’a donc prescrit des verres avec le filtre anti lumière bleu
    OD +1,00 (-0,75 a 180)
    OG +0,75 (-0,50 a 180)
    Dois je porter des lunettes tout le temps ou juste quand je travaille ? Quand je fixe un écran assez éloigné de moi (par exemple télé, ou écran de cinéma) est il utile que je les porte ?
    Merci d’avance

  15. Dr Damien Gatinel dit :

    Les enfants doivent bénéficier d’une correction optique pour assurer le développement normal de la vision, et l’accommodation sera toujours sollicitée pour la vision de près avec la correction de loin.

  16. Anne Claire dit :

    Bonjour Docteur Gatinel,
    Mon fils de 5 ans et demi vient d’être diagnostiqué hypermétrope astigmate OD : +3.00 (-0.75)122° ; OG : +2.50 (-0.75) 62° sous Skiacol. Acuité visuelle sans correction : 10R2/10R2
    Je souhaiterais savoir si une correction (réduite de 0.5) est nécessaire ou non.
    En portant des lunettes, il n’accommodera plus et nous craignons qu’il ne puisse plus se passer de lunettes ensuite.
    Est-ce préjudiciable à long terme de ne pas lui faire porter de lunettes ?
    Je vous remercie pour votre réponse. Bien cordialement,

  17. Dr Damien Gatinel dit :

    Vous pouvez tout à fait envisager une correction, en LASIK si l’œil est compatible avec cette intervention, ce qu’un bilan préopératoire bien conduit doit pouvoir déterminer.

  18. Bonjour Docteur,
    Je suis âgée de 66 ans, mon ophtalmo me déconseille de me faire opérer. Je suis myope et hypermétrope voici ses données : oeil droit +2.50 (-0.75 à 75*) Add +3.00
    Œil gauche : +2.50 (-0.50 à 105*) Add +3.00.
    Je ne supporte plus du tout les montures de lunettes quelques soit la matière (bois, plastique, etc..). La crête de mon nez et mes paupières sont infectées d’eczéma. Ainsi que derrière les oreilles avec les branches. Et mon nez est très creusé à cause des supports.
    Suis- je opérable. Je suis à bout, car je n’ose plus les contacts avec les grns. J’ai honte de moi.
    J’espère que vous pourrez me proposer une solution.
    Je vous remercie

  19. Dr Damien Gatinel dit :

    La vision que vous pourriez récupérer après chirurgie réfractive sera comparable à celle que vous avez avec une lentille de contact. Si vous ressentez une amélioration dans votre confort oculaire global avec une correction à gauche, alors celle-ci pourrait être réalisée par chirurgie réfractive (LASIK) du côté gauche.

  20. Nagham dit :

    Bonjour,
    J’ai une hypermetropie plus importante dans un de mes yeux ( 0.5 OD et 2.75 OG). Dès l’age de 8 ou 9 j’ai reçu un coup sur mon oeuil gauche et j’ai 23 ans maintenant. J’ai recemment realisé que la forte lumière de mon ecran de telephonne la nuit n’est pas gênante pour l’OG donc ça veut dire que la lumiere n’entre pas suffisament ce qui m’explique la diff des couleurs que j’experience avec l’OG. Aussi les points noirs si je ferme mon OD. Est-ce qu’une operation maintenant sera beneficiaire? Merci

  21. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est parfois difficile de détecter la présence d’une baisse de la vision chez les enfants, en particulier quand celle-ci est unilatérale (amblyopie unilatérale provoquée par une différence de correction, appelée anisométropie, car seul un oeil est hypermétrope), et qu’il n’y a pas de signes d’appel comme un strabisme. Toutefois, il n’est pas trop tard pour espérer une récupération visuelle, avec la correction et/ou l’occlusion de l’autre oeil.

  22. Messaouadi dit :

    Bonjour docteur
    Ma fille a 5 ans et on vient de découvrir un oeil a + 4.25 (10degre) et l autre normal je suis choqué car elle ne s est jamais plainte et a la vision elle était a 10/10 à un œil et 7/ 10 å l autre.
    ses yeux sont bien centres et ne louche pas .. elle va porte des lunettes sans cache d abord avec correction +3.25 et 0.25. et si cela ne suffit pas elle portera un cache dans 2 mois. Ma question c est une grande prématurée est ce que je peux espérer une petite évolution de son oeil encore å 5 ans ou est ce trop tard.. Est ce que son oeil ne verra pas bien toute sa vie.. y a t il un risque pour l autre de baisser. Le docteur après avoir mis les gouttes me dit qu il est à 2/10 sans lunette.
    Je suis tellement choquée de l annonce je ne m y attendais pas du tout elle a déjà 5 ans j aurai du faire un contrôle plus tôt ? Mais elle n avait aucun signes.. j ai fait le contrôle juste pour son 7/10 détecté à l ecole. Merci beaucoup pour le temps que vous consacrez.

  23. Dr Damien Gatinel dit :

    Avec une plateforme laser moderne et éprouvée pour la correction en Femto LASIK de l’hypermétropie forte, vous pouvez envisager une correction en LASIK, à condition que le bilan préopératoire ne révèle pas de contre indication à ce type de chirurgie. Il existe encore des praticiens qui ignorent les possibilités actuelles en matière de correction de l’hypermétropie prononcée.

  24. Esther Lerat dit :

    Bonjour docteur je souffre d hypermétropie depuis l’enfance, j’ai 26 ans et j’aimerai me faire opérer.
    Ce samedi 23 janvier j’ai etais voir un chirurgien mais il m’a expliqué que je ne peux me faire opérer malgré une cornée saine.
    Voici ma correction
    Oeil Droit +7.00 (-0.75) 170 degré.
    Œil Gauche + 5.50(-0.75) 20 degré.
    J’aimerai avoir un 2ème avis .
    En vous remerciant

  25. Dr Damien Gatinel dit :

    Le mieux serait d’approfondir les investigations en réalisant un bilan orthoptique, et sur le plan pratique, vous pourriez avoir à votre disposition plusieurs paires de lunettes avec une correction différente, afin de sélectionner la bonne correction en fonction des jours et des activités (+0.50D, +1.00D, etc.). L’examen avec les gouttes (cycloplégie) vous a peut être renseigné sur le degré d’hypermétropie dite « latente », qui peut malheureusement se démasquer progressivement dans le futur.

  26. Dr Damien Gatinel dit :

    La correction de l’hypermétropie est possible à l’âge adulte. La correction du strabisme, même si sous dépendance de l’état de la correction oculaire, doit faire l’objet d’une évaluation spécifique.

  27. Julien dit :

    Bonjour Docteur.

    Notre fils a été diagnostiqué a 7ans hypermétrope astigmate avec strabisme accomodatif sur l’OG.
    Il porte des lunettes de manière quasi-permanente depuis 1 an.
    OD : +2 (-0.25) / OG : +3 (-0.50)
    Nous sommes bien sûr inquiets de l’évolution, notamment concernant son strabisme.
    Nous avons compris qu’il était probable que son hypermétropie réduise avec l’âge et que son strabisme fasse de même… cependant, si ce n’était pas le cas, sera t il opérable à 18 ans ? Cette opération permettra t elle de corriger hypermétropie ET strabisme ?
    Mille mercis pour votre réponse.

  28. KIEYILA LISA dit :

    Bonjour Docteur Gatinel,
    Je souffre de maux de têtes intenses depuis 4 ans maintenant, surtout lorsque j’effectue un travail de près, cela m’est handicapant dans la vie de tous les jours.
    On m’a détecté une faible hypermétropie depuis petite même si cela n’était pas forcément handicapant, je me souviens déjà avoir souffert de maux de têtes un peu inexplicables, on m’a donc prescrit des séances d’orthoptie et des lunettes à porter lors des tâches de près (je ne les portai pas).
    De violents maux de tête ont refait surface il y a 4 ans, il m’était très difficile de suivre les cours, je suis passée par un neurologue, jusqu’à ce qu’on me prescrive des lunettes que je tolérai peu à +0,50. Je suis donc passée à +1,00, les maux de têtes persistèrent, ,on m’expliqua alors que j’étais sur-corrigée je suis repassée à +0,50 et de nouveau à +1,00. Je suis maintenant passée à +0,75 depuis septembre suite à la persistance des mes fatigues oculaires même avec prescription de séances d’orthoptie chaque année…et je ressens encore maintenant de fréquents et douloureux maux de têtes ainsi que des effets de pression se déclenchant, surtout depuis que j’ai des cours en visio et que je suis contrainte de passer beaucoup de temps sur ordinateur. Je suis retournée voir l’ophtalmologiste pour savoir s’il était nécessaire de refaire un bilan avec les gouttes, il constate même sans les gouttes la présence d’une sous correction, je devrais être pour lui au moins à +1,25. Je ne supporte plus cette situation, que faire ? J’essaye de tout entreprendre pour en venir à bout de cet inconfort qui gâche ma vie, je serai prête à tout mais je perds de plus en plus espoir. Je vais cet après midi effectuer l’examen avec les gouttes, si je dois changer de verres je vais encore mettre plus d’un mois à m’adapter comme pour les autres, je ne puis concevoir cela, je suis au bord de tout arrêter pour ne plus souffrir de ces horribles maux de tête qui ne me quittent plus.

  29. Dr Damien Gatinel dit :

    Le plus souvent possible

  30. CÉLIA REKAIK dit :

    Merci pour votre réponse.
    Elle doit porter ses lunettes en permanence ou seulement pour la lecture, écran ? Merci par avance

  31. Dr Damien Gatinel dit :

    Ce type de réaction est habituel en début de correction de l’hypermétropie (les enfants sont habitués à « forcer » pour voir net, ce qui est très facile avec un cristallin très souple!), il est important que votre fille s’habitue à cette correction; si tel n’était pas le cas, une réduction de celle-ci pourrait être proposée, avant de la réaugmenter progressivement. Parlez en avec son OPH traitant.

  32. Rk Celia dit :

    Bonjour Docteur,
    Ma fille de 5 ans a passé un examen de la vue avec skiakiol. Une hypermétropie modérée à +2.50 OG et +3.00 MD a été diagnostiqué. Elle n’avait aucun symptômes.
    Elle porte ses lunettes depuis une semaine mais elle me dit qu’elle voit floue de loin avec. Est ce normale ? Doit elle porter ses lunettes tout le temps ? Merci par avance

  33. Dr Damien Gatinel dit :

    Une réduction de l’hypermétropie est possible en correction laser, mais pas une correction totale a priori, en particulier du côté droit. Ceci pourrait vous pemettre d’être plus à l’aise visuellement sans lunettes, et de porter des verres moins épais. Si vous avez plus de 45 ans, une chirurgie de type « cristallin clair » peut être envisagée, en fonction de la morphologie de votre oeil, des cristallins, etc.

  34. Cornu dit :

    Bonjour docteur,

    Je suis amblyope et hypermétrope depuis toute petite, je porte des lentilles aujourd’hui depuis 6ans, mais j’aimerai envisager une opération pour plus de confort ainsi que pour la conduite.
    OD : +9.00 (-2,25) 10*
    OG : +7,50 (-2,00) 165*

    Une opération est il envisageable pour moi?

    Merci beaucoup
    Bonne journée !

  35. Gaëtan dit :

    Rebonjour Docteur,

    Je vous remercie pour votre réponse mais du coup dois je changer de verres correcteurs alors qu’ils ont été changé il y a à peine 2 mois?

    cordialement
    Gaëtan

  36. Dr Damien Gatinel dit :

    La réalisation de l’iridotomie n’a pas pour but de corriger l’hypermétropie ou les symptômes reliés comme l’impression de « forcer » mais de prévenir la survenue d’une complication sévère : le glaucome aigu par fermeture de l’angle. Certains de vos symptomes pouvaient être évocateurs de crises minimes, subaigues, etc. Il n’est pas rare que la réalisation de l’iridotomie provoque une légère augmentation de l’hypermétropie (ceci traduit d’ailleurs une meilleure circulation de l’humeur aqueuse et une pression oculaire plus équilibrée de part et d’autre de l’iris).

  37. Gaëtan dit :

    Bonjour Docteur
    j’ai 28 ans etj’ai fais faire de nouvelles lunettes suite à une fatigue oculaire, yeux rouges, maux de tête, impression de forcer sur les yeux en JUILLET DERNIER
    OD : +4.00
    OG : +4.25 (-0.25) 175°
    courant JUILLET iridotomie des deux yeux après résultat UBM afin de faciliter l’humer aqueuse de mieux circuler.
    A ce jour aucune amélioration toujours fatigue oculaire, yeux rouge, maux de tête et impressions de forcer sur les yeux.
    Je suis donc retourné voir mon ophtalmo qui m’a refait un examen de la vue après avoir mis du skiacol. Et la on me dit que je dois refaire de nouveaux verres
    OD : +4.50
    OG : +4.75 (0.25) 165°
    J’ai payé 460€ en juillet dernier et la on me dit 1 mois et demi après que je dois quand meme changer les verres.
    Pensez vous svp que j’aurais vraiment une amélioration avec la nouvelle correction? Est il important que je fasse refaire mes verres?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.

  38. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est possible que vous présentiez plusieurs problèmes intriqués dont l’effet est de provoquer une gêne visuelle. Il est dans tous les cas recommandé d’essayer de porter vos lunettes quand vous êtes sur le téléphone ou les écrans de manière prolongée. Ceci permettra de vérifier que l’hypermétropie légère est en cause (si les lunettes soulagent une partie des symptômes). Hydrater les yeux ne fait jamais de mal, mais le plus important est de déterminer la cause de l’inflammation oculaire locale, et pour cela une visite chez un ophtalmologiste suffisamment patient pour vous donner plus d’explications sur votre cas précis est indiquée.

  39. iliriana dit :

    Bonjour docteur, j’ai 23 ans il y a 3 semaine j’ai u une pailette dans l’œil je sentais comme un graint de sable, je me suis donc rendu au urgence et la on me dit que j’ai une lésion de la cornée, le lendemain consultations chez l’ophtalmologue qui elle me dit qu’elle ne vois pas de lésion que j’ai une inflammation de l’œil. Elle me prescris donc des gouttes pendant 1 semaine. 1 semaine passe et j’ai toujours mal au yeux j’ai des maux de tête, sensible à la lumière je reprend donc rendez vous 2eme ophtalmologue qui me fait passer les tests de vue et qui me dit qu’elle pense expliquer mes douleurs et ma fatigue visuelle. Elle me prescris des lunettes ainsi que des goutes hydratante cars mon œil est trop sec. Elle ne m’a rien expliquer j’ai du demander à l’opticienne les termes exacts. Je suis hypermétrope et astigmate léger : OD ; +0.25 -0.50 175•
    OG ; +0.75 -0.50 175•

    Je suis souvent sur les écrans ainsi que mon téléphone j’ai donc porté mes lunettes que j’ai u aujourd’hui assez souvent mais j’ai encore mal même avec les lunettes.

    j’ai consulté un autre ophtalmologue qui me dit que mon œil est irrité que pour lui c’est pas un problème de lunettes mais que je pouvais les mettres pour soulager mes yeux.

    personne ne m’explique correctement ce que j’ai besoin de savoir , vue que je suis souvent sur mon téléphone je doit donc les porte ? esque mes yeux finiront par s’adapter ? aussi cela ne risque pas de faire effet inverse et que mes yeux ne sache plus travailler d’eux même ? vue que je vois encore de loin et de près mais c’est surtout les douleurs ? esque la pailette que jai u dans l’œil a pu causer tout ça sachant que je n’avais pas tout ça avant mon accident et que j’ai déjà u à consulte des ophtalmologue par le passée et que personne ne rien détecter ? même légère puis-je me faire opérer pour enlever ses douleurs et mot de tête ? quand dois-je consulte pour vérifier si mon hypermétropie ou astigmate n’a pas augementer ? je vous serez reconnaissant si vous prenez la peine de lire jusqu ici et de répondre à mes questions. Merci.

  40. Dr Damien Gatinel dit :

    Les enfants hypermétropes légers ne sont généralement pas demandeurs de correction, surtout pour la vision de loin (récréation, sport, etc.) qui est naturellement « corrigée » par un léger effort accommmodatif. Les symptômes ne sont pas ceux d’un flou visuel comme chez les myopes, mais plutôt d’une fatigue oculaire, ressentie le soir ou après avoir travaillé de près (lecture, écrans, etc.). Il est important de corriger partiellement l’hypermétropie au début, et parfois de manière transitoire (travail scolaire ou lecture uniquement). Ceci n’aura pas d’influence néfaste sur la vision, si votre fils a plus de 7 ou 8 ans.

  41. Fogaroli dit :

    Bonjour, mon fils a 10/10 son œil se corrigeait sans lunettes apparemment car nous venons de détecter après dilatation qu il est hypermétrope il vient d avoir ses lunettes est me dit qu il voit flou de loin avec ses lunettes est ce normal au début??? Voici sa correction
    OD +2 (-0.5 à 5 °)
    OG +2.25 (-0.25 à 135°)

  42. Karine dit :

    Bonjour et merci pour votre réponse.
    J ai déjà effectué des bilans ortoptiques.
    Aucun defauts de convergence ni trouble de la vision binoculaire mais des yeux qui accommodent en permanence….d ou la difficulté à supporter la moindre correction.
    On m a conseillé de porter des lunettes qui corrigent seulement mon astigmatisme et des lunettes avec la correction trouvée sous atropine que pour lire.
    Qu en pensez vous ?
    Pouvez vous opérer seulement mon astigmatisme ?
    Cordialement

  43. Dr Damien Gatinel dit :

    Avant d’envisager une intervention, il paraît nécessaire de réaliser un bilan orthoptique et déterminer la correction lunettes « supportable ». Celle-ci pourra alors être reproduite (effectuée) en chirurgie.

  44. Karine dit :

    Bonjour Monsieur Gatinel,
    À la suite d’un spasme d’accommodation j’ai dû effectuer un bilan ophtalmologique sous atropine. Pendant 4 jours j’ai mis ce collyre dans mes yeux, à la suite de cela il apparaît que je suis une hypermetrope latente. J’ai 1,75 d hypermetropie et 0,75 d’astigmatisme à l’ œil droit et 2 hypermetropie et 1 d astigmatisme à l’ œil gauche. Je n’arrive à supporter aucune correction, je porte la correction sous atropine uniquement pour un travail de prêt (lecture téléphone) quant aux autres correction, il met aussi très difficile de les supporter. J’ai de forts maux de tête, une fatigue oculaire assez importante. J’envisage une opération, afin de plus avoir de dpukeurs quotidiennes. est-elle envisageable, sachant qu’on est pas sûr à 100 % de ma correction. Peut être est elle plus importante.
    Suite à un bilan orthoptique, il s’avère que j’ai un trouble de l’accommodation très important. Ce qui me fait forcer au quotidien sur mes yeux et sur mon cou. Merci pour votre retour. Bien cordialement.

  45. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori, la non détection très précoce de l’hypermétropie ne change pas l’évolution de celle-ci (c’est d’ailleurs un mystère si l’on considère que la myopie est, elle, aggravée par la non détection précoce ou la sous correction; ce mécanisme de flou de non ou mauvaise correction, qui augmente la longueur des yeux myopes, devrait amener à « corriger » au moins partiellement les hypermétropes, aux yeux trop courts). L’hypermétropie faible peut parfois se corriger avec la croissance de l’oeil, mais à deux ans demi, l’hypermétropie de + 6 D persistera certainement. Il est important d’assurer une bonne correction des deux yeux, et de faire « travailler » un oeil plus faible dans le futur pour éviter une amblyopie. La chirurgie réfractive, chez l’adulte, est susceptible de corriger ce type d’hypermétropie (technique du LASIK).

  46. Dr Damien Gatinel dit :

    Si ces lunettes ne vous procurent pas d’amélioration, il est préférable de ne pas les porter de loin, et éventuellement seulement de près (moins de 3 m de distance environ). Vous pouvez toutefois essayer d’insister encore un peu, mais dans mon expérience, les hypermétropes légers trouvent leur vision de (très) loin supérieure sans correction qu’avec, malgré les mesures objectives indiquant la présence d’une légère hypermétropie. Il viendra certainement un jour où cette correction sera mieux supportée, l’hypermétropie pouvant se décompenser peu à peu avec la réduction de l’accommodation (presbytie).

  47. Vincent dit :

    Bonjour, je suis légèrement hypermétrope depuis mon enfance ou l’on m’avait prescrit des « lunettes de repos » que je portais très rarement et que j’ai finis par totalement abandonner dans mon adolescence, bien que je ressentais parfois une fatigue oculaire légère ou une certaine photosensibilité. Récemment, ces symptômes étant plus importants et ma vision de près étant plus souvent sollicitée, j’ai décidé de corriger ma vue avec des lunettes. Je porte donc depuis 2 jours des lunettes avec une correction de +0,5 à chaque œil, comme prescrit par mon ophtalmologue. J’ai essayé de les porter toute la journée entre hier et aujourd’hui et je ressens une grande fatigue oculaire. Aussi, ma vision de loin est assez floue avec les lunettes et parfaitement nette sans. L’effet semble s’accentuer avec la fatigue. Dois-je continuer à porter mes lunettes un maximum pour « forcer » mon cristallin à ne plus accommoder, ou bien cela risquerait-il d’amplifier le problème et je devrais ne les porter qu’en vision de près ? D’une manière plus générale, la correction de l’hypermétropie par des verres a-t-elle plutôt tendance à « soulager » les yeux et améliorer leur vision sur le long terme ou les rend elle au contraire moins « puissants » par habitude ?
    Merci.

  48. Said Chloe dit :

    Bonjour Docteur,

    Ma fille de 2 ans et demi vient d’être diagnostiquée, car elle commençait à avoir un strabisme, avec une hypermétropie de +6 OD et +6.5 OG et son ophtalmologue dit qu’elle portera des lunettes à vie.
    Mes deux questions sont les suivantes:
    Est ce que son hypermétropie s’est empiré et si on l’avait attrapé plus tôt elle aurait pu avoir une hypermétropie moins forte?
    Et, pourquoi est ce que les forte sont catégorisés en tant que incorrigibles? N’y a t’il aucuns cas d’amélioration? Avec l’aide d’un optométriste pourrions nous réduire son hypermétropie ou est ce vraiment complètement impossible.
    Je vous remercie d’avance pour votre retour.

  49. Dr Damien Gatinel dit :

    L’astigmatisme peut tout à fait être opéré en LASIK sous réserve que le bilan préopératoire soit favorable (absence de contre indication), à partir de l’âge de 18 ans.

  50. Deode dit :

    bonjour j’ai 17 ans j’ai une hypermétropie astigmatisme de OG (+0,25);(-1.00)180
    OD (+0,50);(-1.00)180
    J’ai des fatigues occullaire et rarements des maux de tête
    Est il possible de traiter mon défaut visuel au lasik et a qu’elle age ???

  51. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est effectivement possible de traiter votre astigmatisme hypermétropique en LASIK, à condition d’utiliser une bonne plateforme laser et certaines options liées aux dimensions du capot et au centrage du traitement en particulier. L’avantage du LASIk est de permettre la réalisation de retouches le cas échéant. Ce type de correction vous permettra de réduire fortement ou totalement votre dépendance aux lunettes ou lentilles.

  52. Célia dit :

    Bonjour docteur,
    J’ai 25 ans et j’ai à la fois une hypermetropie et astigmatie forte (OD : +6.75; – 4.75 à 180° et OG : +6.25; -4.75 à 175°). Ma vue n’a pas bougé depuis deux ans et je pense que mes défauts visuels sont trop forts pour pouvoir bénéficier d’une totale correction par l’opération. Cependant serait-il possible de réduire les degrés afin de pouvoir avoir des verres moins gros (ce qui est très complexant) et une vision un peu meilleure? J’ai entendu dire que les opérations LASIK peuvent opérer jusqu’à 6 et 4 l’hypermétropie et l’astigmatie, ainsi serait-il possible de réduire mes degrés de 6 dioptries et 4 pour me retrouver avec des yeux à + ou -1 ?
    Merci d’avance.

  53. John dit :

    Bonjour,

    J’ai 18 ans et je suis hypermétrope.
    Je porte des lentilles depuis 10 ans et j’ai une correction de +6,5 à l’oeil gauche et de +7,5 à l’oeil droit.

    Pourriez vous m’indiquer ma vue/10 sans correction si cela est faisable, et me dire si une quelconque opération serait possible en vue d’une carrière qui l’oblige.
    D’autre part, pourriez vous m’expliquer pourquoi une opération du cristallin n’est pas envisageable pour les jeunes comme moi atteints d’une forte hypermétropie ?

    Merci d’avance.

  54. marie dit :

    bonjour je dis merci a docteur je me suis retrouve

  55. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est souvent intéressant d’envisager une correction de l’hypermétropie à l’âge de la presbytie. 24 h de retrait des lentilles de contact souples paraît suffisant pour effectuer une topographie cornéenne.

  56. Stéphane dit :

    Bonjour Docteur, Tout d’abord, je vous remercie pour la richesse et la clarté de ces pages. On y apprend beaucoup de choses sur sa/la vue même en étant porteur de lentilles ou des lunettes depuis 20, 30 ou 40 ans. Je vous remercie également pour votre disponibilité. J’ai deux questions : une très forte hypermétropie doublée d’une amblyopie est-elle « opérable » à 50 ans? Quand faut-il interrompre le port de lentilles avant de passer un orbscan à l’ILV? Merci d’avance. Très cordialement,

  57. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans votre cas, il est possible d’envisager la chirurgie du cristallin clair, qui pourrait corriger votre hypermétropie, et prévenir certaines complications comme le glaucome aigu par fermeture de l’angle.

  58. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori, l’effet de la correction chirurgicale sur le strabisme est le même que celui de la correction en lentilles de contact ou lunettes.

  59. F. HADDACHE dit :

    Bonjour Dr GATINEL,

    Ayant déjà pris un RDV en vue d’une chirurgie réfractive avec vous à la fin de ce mois, j’aimerai quand même me renseigner par-rapport à l’effet qu’une intervention LASIK pourra avoir sur mon strabisme.

    Pour rappel, j’ai 26 ans et je suis très hypermétrope (entre +7 ou +8 pour les deux yeux!). Je me suis fait opéré à l’age de 5 ans pour un strabisme divergent qui a réapparu récemment et qui se voit particulièrement quand je porte des lunettes (sans lunettes, mon strabisme ne se voit pas forcément) d’où mon inquiétude quant à une correction « totale » de mon hypermétropie.

    J’ai consulté aujourd’hui un strabologue de la fondation Rothschild, qui n’a rien pu me dire quant aux effets du LASIK sur le strabisme.

    Merci d’avance pour votre retour.

    Cordialement,

  60. Aline Z dit :

    Bonjour Docteur,

    Je suis tres forte hypermetrope depuis l’enfance (ordonnance lunette à +12,50 (-0,75 à 10°)) avec un oeil gauche plus faible (amblyopie).
    Je porte des lentilles de contact depuis plusieurs années.
    J’ai aujourd’hui 40 ans et commence à avoir qques épisodes d’intolérances aux lentilles et support difficilement le regard des autres lorsque je porte mes lunettes.
    Une intervention serait-elle envisageable ?

    Merci d’avance pour votre retour.

  61. Dr Damien Gatinel dit :

    Effectivement la pkr est moins efficace a moyen terme que le LASIK pour la correction de l’hypermétropie. Si vos cornées sont fines mais régulières, un LASIK demeure possible car la correction de l’hypermétropie implique un amincissement périphérique et non central de la cornée. Comme la cornée est plus épaisse en périphérie qu’au centre, cela me pose généralement pas de problème.

  62. Olivier dit :

    Bonjour Docteur,

    Aujourd’hui âgé de 38 ans, je suis hypermétrope (OD +2, OG +3,5).

    Travaillant sur écran 8h par jour, je ressens souvent une fatigue oculaire et des maux de tête.
    J ai pu lire qu après une opération ces symptômes avaient tendance à disparaître. J ai par conséquent pris rendez-vous chez un ophtalmologiste de ma région pratiquant ce genre d’intervention.

    Je souhaitais à la base m orienter vers le lasik (plus onéreux certes mais ayant le double avantage d être moins douloureux et offrant une récupération plus rapide), le chirurgien, après m avoir fait passer les tests, m a indiqué que celle ci n était pas possible en raison d’une cornée trop fine (484 microns). Il m oriente donc vers une PKR.

    Il me semble avoir lu que la correction de ma pathologie par pkr était imprécise. Que pouvez-vous me conseiller?

    Merci d avance pour votre retour.

    Cordialement,

  63. Dr Damien Gatinel dit :

    L’hypermétropie que vous présentez était certainement bien tolérée juqu’à la quarantaine, âge d’installation de la presbytie. La vision de près, puis la vision de loin ont alors baissé et rendu nécessaire le port d’une correction optique de près et de loin. Le LASIK est une excellente technique dans ce contexte. Si vous présentez une cataracte visuellement gênante, il est pourrait plutôt être indiqué de l’opérer et envisager la pose d’implants multifocaux. Le terme « début de cataracte » ne veut pas dire grand chose à partir de la cinquantaine, où il est fréquent de constater un certain degré d’opalescence cristallinienne. Certains examens (OQAS, OCT haute résolution du segment antérieur) peuvent permettre de quantifier le degré de réduction de la transparence cristallinienne. Si celle-ci est dans la norme pour votre âge, alors un LASIK peut être envisagé, et confirmé si le bilan préopératoire est favorable.

  64. LINET dit :

    Bonjour,
    J’ai 59 ans, je viens de consulter mon ophtalmo pour une vision OD +2.25 (-0.50) 95° , OG +2.25 (-0.50)100° , Addition +2.75 et elle m’a dit que je commençais à avoir un début de cataracte aux 2 yeux. Je dois porter des lunettes continuellement depuis plusieurs années ainsi que des lentilles de contact auxquelles j’ai du mal à m’adapter et je souhaiterais vraiment savoir quelles intervention je pourrais faire car je ne supporte plus les lunettes et les lentilles.
    je vous remercie d avance pour votre aide, cordialement, Patricia LINET

  65. Dr Damien Gatinel dit :

    Vous pouvez certainement garder les verres progressifs pour la vision de près seulement; votre vision de loin ne nécessite pas de correction permanente a priori.

  66. Bonjour,
    A 55 ans, (étant seulement corrigée pour la vue de près), on m a prescris: +0.50 et add +2.25 pour chaque oeil; ( j avais eu aussi de l orthoptie pour maux de tete ); au bout de quelques temps des douleurs sont apparus surtout à un oeil et un grand malaise visuel ), mon ophtalmo m a dit que tout allait bien, alors j ai consulté ailleurs, et le nouvel ophtalmo me precrit : +0.25 et add +2.50 pour chaque oeil, hélas pour le moment je ne peux pas changer mes verres ( problème financier ); en attendant il me conseille de garder mes lunettes ( progressifs ) que pour la vue de près… qu en pensez- vous ? pensez- vous indispensable les nouveaux verres ?
    je vous remercie d avance pour votre aide, cordialement, Brigitte Nicolle.

  67. Bruno CANALIS dit :

    Bonjour,
    Je viens de subir une opération de la cataracte avec pose d’un implant monofocal à l’œil droit et un implant torique à l’œil gauche car j’avais sur cet œil un fort astigmate.
    Mon œil droit est parfaitement corrigé mais maintenant je suis hypermétrope (+1D) sur l’œil gauche.
    Mon chirurgien m’indique qu’il ne souhaite pas retirer l’implant mais me propose 2 solutions:
    – une retouche de l’œil au laser
    – l’ajout d’un second implant sur mon œil gauche (avec une préférence pour cette solution)
    Qu’en pensez-vous ?
    Mon chirurgien m’indique par ailleurs qu’il faut attendre au moins 3 semaines pour voir l’évolution de mon œil gauche et reprendre les mesures définitives permettant de calculer la puissance du second implant sachant qu’avant je portais des lentilles perméable à l’oxygène qui ont pu déformer ma cornée.
    Merci Docteur par avance pour votre réponse.
    Salutations

  68. Dr Damien Gatinel dit :

    Le LASIK est une technique chirurgicale qui a atteint sa maturité, et elle pourrait vous être proposée a priori, malgré votre légère amblyopie, si le bilan préopératoire est exempts de contre indications.

  69. Julien dit :

    Bonjour
    Je suis amblyope suite à une erreur médicale petit.
    Œil gauche non corrigé 4/10 corrige 6/10. Correction de +3,75
    Œil droit non corrigé 8/10 corrigé 12/10, correction +3,75 100•.
    Est ce qu’une opération est conseillé ? J’aimerai bien mais j’ai peur de perdre mon œil droit si il réagit mal à l’operation…
    En sachant que en 1 an j’ai perdu +0,50 sur chaque œil …
    merci de votre aide et conseil.

  70. Dr Damien Gatinel dit :

    Le degré de votre astigmatisme et de votre hypermétropie est accessible à une correction LASIK. Un bilan préopératoire détaillé doit être réalisé pour confirmer ceci dans votre cas particulier.

  71. Nicolas V dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai 38 ans et je suis hypermétrope astigmate, avec la correction lunettes suivante :
    – oeil droit : (125° -1.25) +4.50
    – oeil gauche : (50° -1.25) +5.50
    Est-il envisageable dans mon cas de faire une intervention chirurgicale? Et si oui le résultat serait-il parfait à long terme?
    En vous remerciant d’avance pour votre retour,
    Cdlt
    Nicolas

  72. Dr Damien Gatinel dit :

    Il pourrait s’avérer judicieux d’adapter des lentilles de contact pour corriger cette forte hypermétropie, et ainsi éviter l’aspect disgracieux et non pratique pour le sport des verres correteurs.

  73. heulin dit :

    Bonjour ma fille a 14 ans et elle a une forte hypermétropie +9 et +8
    Elle a été opérée d’un stabisme elle est très sportive quelle évolution dans son cas elle supporte de plus en plus mal ses gros verres ? d’avance merci

  74. Dr Damien Gatinel dit :

    Vous pouvez tout à fait porter ces lunettes à la demande, lorsque vous en ressentez le besoin. Il n’est pas dangereux de ne rien porter dans la journée si vous n’êtes pas gêné: en général, l’hypermétropie n’est un problème que pour la lecture ou le travail de près prolongé (écrans, etc.). De loin, votre acuité est certainement excellente. Toutefois, au fil des années, il est malheureusement certain que votre dépendance aux lunettes augmentera. A la cinquantaine, vous aurez besoin de lunettes constamment pour la vision de loin ou de près… Désolé pour ces prédictions pessimistes! :)

  75. Jérôme dit :

    Bonjour,
    Je sors de ma première consultation ophtalmologique et voici le résultat :
    OD : + 1,75
    OG : + 1,25
    Je suis donc hypermétrope !
    J’ai 25 ans, j’ai consulté car je travaille sur écrans toute la journée et je sens une fatigue le soir.
    Dois-je porter mes lunettes que pour le travail, lire et devant les écrans ou bien en continu toute la journée ?
    Je n’ai pas l’impressions de mal voir hormis la fatigue visuelle quand je suis sur les écrans.
    D’avance merci pour votre aide
    (Je déprime à la l’idée de devoir porter des lunettes constamment)
    Cordialement

  76. Dr Damien Gatinel dit :

    Une intervention en LASIK, effectuée avec une plateforme laser moderne (ex: Wavelight FS200 /EX500 avec laquelle il est possible d’obtenir des paramètres chirurgicaux optimaux pour la correction de l’hypermétropie forte) est envisageable, même si un certain degré de sous correction peut être attendu. Une forte réduction de l’hypermétropie est potentiellement bénéfique chez les patients jeunes dans la mesure où ils bénéficient d’un bon pouvoir d’accommdation et sont moins sujets à la sécheresse oculaire. Les indications doivent se discuter au cas par cas après un bilan soigneux.

  77. Valérie B dit :

    Bonjour Docteur,

    Mon fils vient d’avoir 18 ans, il a une forte hypermétropie et est également astigmate, sa correction est de : OD (95° + 2.25) + 6.00 et OG (80° + 2.5) + 7.25

    Après une adolescence compliquée, il n’en peut plus de ses lunettes à verres « effet loupe » bien que nous les fassions amincir au maximum…Il porte depuis l’année dernière des lentilles rigides mais il a de plus en plus de mal à les supporter malgré une très grande motivation…Face à son mal être je ne sais plus quoi faire, pensez-vous qu’une opération serait envisageable d’ici quelques années ? Je vous remercie par avance pour votre réponse.

  78. Dr Damien Gatinel dit :

    Pour soulager la vision, il est nécessaire de porter vos lunettes, aussi souvent que vous le souhaitez/pouvez.

  79. HERBET Lily dit :

    Bonjour, je suis hypermétrope et astigmate. J’ai +1.00D (-0.75 à 170° d’astigmatisme) sur l’œil droit et +0.75D (-0.75 à 165° d’astigmatisme) pour l’œil gauche.
    Mes yeux me brûlent régulièrement et, comme vous vous en doutez je ne vois pas de près. Mes yeux prennent parfois un long moment à s’accommoder. Je voulais donc vous demander. Pensez vous qu’avez de tels problèmes il est préférable que je porte tout le temps mes lunettes ou seulement dans les moments de lectures, sur ordinateur et quand je suis fatiguée ?
    Merci beaucoup !

  80. Dr Damien Gatinel dit :

    Often, after age 50, mild hyperopes undergo such visual disturbances. Near vision gets dramatically worse, and there is also a decrease in distance uncorrected visual acuity. At some point, you may need both near and distance correction for daily activities.

  81. Rob James dit :

    Hi Dr Gatinel,
    I was given L+1.25 -0.25 R +1.00 glasses at the age of 39 and told to wear them when ever I was tired at the computer or reading. I did have another prescription when I was about 32 but it was very low L+0.75 R+0.5 and it did not get glasses.
    Now age 51 I need the glasses for all near work although I can still drive and watch TV I get a headache but the glasses I now have are blurry in the distance.
    Do you think this will get worse?

  82. Dr Damien Gatinel dit :

    Ce genre de situation n’est pas rare, et est parfois reliée à des problèmes sous jacents de dominance oculaire. A priori, votre oeil droit est dominant (moindre correction), et il existe une différence notable de correction entre les deux yeux. Ceci pourrait également favoriser une certaine fatigue oculaire. Il n’y a pas de solution évidente, mais je préconiserais d’essayer diverses corrections, ou de porter des lunettes différentes en fonction des activités à effectuer (ex : écrans).

  83. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans votre situation il conviendrait d’effectuer une topographie cornéenne, ainsi qu’un examen aberrométrique: ces explorations permettraient peut être de déceler une raison pour laquelle votre vision est parfois jugée floue (ex: présence d’un astigmatisme irrégulier). Le filtre anti UV ne modifie pas la vision (l’oeil n’est pas sensible à ces radiations qui ne franchissent pas beaucoup la cornée et le cristallin). Les verres qui corrigent l’hypermétropie « grossissent » les images perçues, et les hypermétropes ont tendance à trouver que les détails sont mieux perçus en lunettes qu’en lentilles (c’est le contraire chez les myopes). Mais pour une correction de 2D, cet effet est peu important. Les lentilles rigides peuvent être une solution à même d’accroître la qualité de votre vue, si celle-ci est effectivement un peu altérée par la présence d’une légère irrégularité de la cornée.

  84. Elisa Gauthier dit :

    Bonjour,
    Je suis hypermetrope depuis que j’ai 6 ans
    Aujourd’hui j’ai 24 ans et une correction de 2.50 oeil gauche et 2.00 oeil droit en verre de loin.
    Je porte toujours mes lunettes ( pour voir de près ou de loin car sinon je n’arrive pas à me concentrer sur un objet ou un texte car ma vision se trouble et je finis le soir par avoir des maux de têtes)
    Cela fait 4 ans que je souhaite porter des lentilles. J’ai fais plusieurs ophtalmos, plusieurs tests de lentilles, ( différentes marques comme acuvue oasys, air optix night and day ( mises que la journée ) , ainsi que comphilcon A asphère. Comme vous pouvez le constater, j’ai essayé plusieurs materiaux différents. J’ai aussi essayé plusieurs correction différentes et rien à faire je vois flou de loin dans les espaces peu lumineux et dans les espaces trop lumineux comme les magasins, je vois bisarrement aussi. Par contre en lumière naturelle et avec les lentilles air optix night and day, je vois bien, presque aussi bien qu’avec mes lunettes.
    J’ai remarqué que confilcon A et acuvue oasys possedaient un filtre anti uv que air optix night and day ne possèdent pas . De plus, le rayon et aussi différent.
    J’aimerai savoir si vous avez une idée du problème ? Quel est le role du diamètre/rayon dans les lentilles et est ce que le filtre anti uv peut modifier la vision ?
    Sinon pensez vous que je dois me tourner vers des lentilles rigides ? Où autre ? Sachant que j’en ai marre de mettre mes lunettes et que mes ophtalmos (même spécialisés en lentilles ) trouvent que mes lentilles se comportent bien sur mon œil.

    Merci de m’avoir lue. J’espère que vous pourrez me mettre sur une nouvelle piste..

  85. hyper dit :

    Bonjour,
    J’ai 23ans et suis hypermétrope avec la correction suivante :
    Œil droit : +2 (-0.25) 25
    Œil gauche : +4.25 (-0.25) 165
    Mon hypermétropie a été détectée à 16ans suite à des migraines. J’ai commencé par porter des lunettes avec des corrections peu importantes exclusivement pour lire ou lors de l’utilisation d’un écran. Très vite, j’ai ressenti le besoin de les porter constamment. Puis à 17ans, ma correction a un peu augmenté. A 18ans, ma correction a de nouveau augmenté, sensiblement cette fois. Je ressentais de la fatigue visuelle. Il y a 8 mois, ma correction a de nouveau été augmentée pour être celle annoncée ci-dessus. Malgré tout, je suis handicapé dans mon quotidien par de la fatigue visuelle. Je travaille une grande partie de mon temps sur des écrans. Ainsi, je dois dormir au grand minimum 8h pour réussir à tenir la journée et encore je dois lutter pour ne pas m’endormir durant l’après-midi. J’ai fait des séances pour corriger ma convergence chez un orthoptiste cette année, ce qui me soulage un peu. Mais j’ai toujours cette sensation de devoir accommoder de près (de devoir forcer) et c’est la cause de ma fatigue. J’ai parfois les yeux rouges, ce qui pourrait suggérer un manque d’hydratation ou de clignements des yeux mais je suppose que ça n’explique pas tout. Les divers ophtalmos pensent que j’ai fortement accommodé jusqu’à mes 16ans et que mes yeux n’ont pas fini de se « relâcher » encore aujourd’hui, ils préfèrent ne pas « surcorriger », ce qui pourrait affecter ma vision de loin. Je me demande donc si vous avez déjà eu des cas comme le mien de jeunes hommes, avec une apparition « brutale » d’hypermétropie accompagnée d’une fatigue visuelle embêtante pour la vie quotidienne.
    Merci d’avance.

  86. Dr Damien Gatinel dit :

    Ce degré d’hypermétropie (surcorrection après correction de la myopie forte en LASIK) devrait légèrement régresser/ et ou moins vous gêner. Attendez encore quelques mois pour juger.

  87. M.Martin dit :

    Bonjour Monsieur, Suite à une forte correction de ma myopie par lazik( -7 aux deux yeux) effectuée il y a 2 mois. Je suis aujourd’hui hypermetrope à +1.00 sur mon oeil droit. Est- il necessaire de realiser une retouche? Ou vais-je finir par m’habituer à cette gêne?Merci pour votre expertise
    Bien à vous

  88. Dr Damien Gatinel dit :

    Les faibles hypermétropes éprouvent souvent des difficultés à porter le correction, en particulier pour la vision de moin, qui pour un défaut à +1.00D est probablement jugée (subjectivement) comme tout à fait satisfaisante par vous. Il n’est pas nécessaire de porter cette correction, sauf pour les activités plus statiques (travail sur écran, lecture) où elle pourrait vous être utile afin d’éviter des symptômes liés à la fatigue oculaire.

  89. Chedy rhaiem dit :

    J’ai fait une consultation chez un ophtalmologiste qui m’a informé que je suis hypermétrope et il m’a donné une lunette de vision de loin +1.00 pour chaque oeil mais lorsque je l’ai l’utilisée j’ai remarqué que je vois flou meme les choses a 1m de moi ou plus merci de m’informer qu’est ce que je doit faire

  90. Dr Damien Gatinel dit :

    Il n’est pas forcément nécessaire de réaliser une skiascopie pour la prescription de verres chez l’hypermétrope adulte. Dans mon expérience, il faut prescrire la meilleure correction subjective (sans dilatation), en étant généralement plutôt sous correcteur. La correction totale (ou skiascopique) est rarement bien tolérée chez les hypermétropes.

  91. kaci dit :

    doit on systématiquement faire une refraction sous cycloplégique ex : skiacol chez un patient de plus de 18 ans qui presente une hypermetropie , et es ce qu’on donne la correction totale retrouvée sous cycloplégie ou celle qui donne la meilleure acuité visuelle ; merci

  92. Dr Damien Gatinel dit :

    Il faut refaire le point avec votre OPH. La correction totale de l’hypermétropie est souvent mal tolérée chez les patients. Il est possible que l’oeil droit soit légèrement surcorrigé…

  93. Ikram dit :

    Bonjour,
    Je suis hypermetrope. J’ai une question
    J’avais une correction il y’a 2 ans de (+1.5 OG et +0.75 OD ) .
    Je viens de consulter l’ophtalmologiste il y’a 5 jours et m’a donné une correction (+2 OD et +2 OG) Je viens de porter mes lunettes aujourd’hui et avec mon oeil droit je vois flou de loin mais avec l’OG je suis très bien. Et sa me dérange.
    Es que c normal ou non ?
    Merci

  94. Dr Damien Gatinel dit :

    Le choix d’insérer une lentille intra oculaire dans votre situation requiert d’enlever le cristallin (chirurgie en tout point similaire à celle de la cataracte). Vous avez peut être une cataracte débutante, ou un âge auquel il est préférable d’anticiper un peu cette chirurgie pour corriger l’hypermétropie et la presbytie. Les implants panoptix procurent de la vision intermédiaire a priori un peu plus rapprochée de la vision de près que des modèles d’implants trifocaux concurrents (ex; Finevision ou AT lisa tri). Si vous n’avez pas de cataracte et/ou moins de 45/50 ans, il peut être plus intéressant d’envisager une correction en LASIK (chirurgie moins invasive et qui a fait beaucoup de progrès dans le cas de l’hypermétropie forte avec certains laser récents).

  95. Martine Lavoie dit :

    Bonjour, c’est extraordinaire de lire tous ces commentaires. Celui de Julien Rinaldy m’encourage. Je suis hypermétrope +5.5. Mon ophtalmologiste a choisi les lentilles Panoptix pour les 2 yeux. J’ai lu qu’on pouvait mettre une autre lentille comme une SBL dans l’œil dominant pour réduire les halos de nuit. Est-ce vrai et avantageux? Ma vision intermédiaire et de près est très importante pour moi.
    http://www.focusoncontacts.ca/publication/?i=288016&article_id=2375296&view=articleBrowser&ver=html5#{« issue_id »:288016, »view »: »articleBrowser », »article_id »: »2375257″}

  96. Dr Damien Gatinel dit :

    Cette différence de perception peut être induite par l’effet des lunettes de correction de l’hypermétropie, qui sont des verres « grossissants », et peuvent ainsi faire paraître plus « gros » et plus « proche » les objets alentours. Non corrigée, l’hypermétropie n’est pas une source d’erreur pour l’appréciation des distances a priori.

  97. Vincent Limoges dit :

    J’ai une question.
    Plus jeune, on m’a dit que puisque je suis hypermétrope, j’ai de la difficulté à estimer la distance qui me sépare d’un objet. Est-ce vrai?
    Par exemple, lorsque mon frère me demande à quelle distance il est de moi et que je lui dis 1,5 mètre, il me répond qu’il est en fait à au moins 3 mètres de moi.

  98. Julien Rinaldy dit :

    Bonjour,

    J’ai été opéré par Dr Gatinel le jeudi 24 mars 2016 d’hypermétropie et astigmatisme aux deux yeux. L’œil droit était bien plus touché que l’œil gauche – que je jugeais plutôt bon – au point que j’étais plus à l’aise avec l’œil droit fermé qu’avec les deux yeux ouverts.
    J’ai longtemps hésité à me faire opérer de cet œil de gauche qui me semblait tenir la route, mais j’ai franchi le pas pour les deux yeux, absolument sans regret.

    Sur l’œil gauche,sans doute parce que la correction était faible, la vision était nette, de près comme de loin, dès le lendemain. Et la récupération a été très rapide, presque imperceptible.
    Quant à l’œil droit, malgré un flou au-delà de 50-60 cm, la lecture – qui n’est plus une corvée – et le travail sur écran d’ordinateur était grandement améliorés. A titre d’exemple, il y a six mois, avec lunettes, j’avais dû baisser la résolution de mon PC portable 17 » de 1900×1200 à 1280×1024. Quatre jours après l’intervention, je suis repassé à 1900×1200. Chose étonnante : malgré la différence de vision entre les deux yeux, je ne faisais pas d’effort pour compenser.

    Mais la surprise – aussi incroyable qu’inattendue – sur laquelle je veux insister est la disparition totale de maux de tête, de sensation de tête lourde – comme porter un casque – et de fatigue visuelle, qui faisaient partie de mon quotidien malgré le port de lunettes. Rien que pour cela, je suis heureux de l’avoir fait (et ce n’est pas terminé, l’œil n’ayant pas fini de progresser). Je dors et me réveille mieux, je ne me sens plus continuellement fatigué. Les pertes d’équilibre et maladresses debout ont disparu également, grâce à une bien meilleure perception de la profondeur. Je me sens plus à l’aise aujourd’hui en voiture qu’auparavant avec mes lunettes.

    Quelques petits mots sur l’accompagnement médical : professionnel, rassurant, clair dans toutes les explications et très agréable.

    En espérant que mon témoignage pourra servir à d’autres.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *