+ +

Dioptrie

Unité de mesure de la puissance focale (ou vergence), qui correspond à l’inverse d’une distance (m-1). La dioptrie (D) est l’unité qui exprime la « puissance » de la correction en lunettes ou en lentilles. Par convention, les verres correcteurs pour la myopie ont une vergence négative (ex : -3D), ce sont des verres divergents. Pour l’hypermétropie et la presbytie, la vergence est positive (+3 D), ces verres étant convergents.

Pour calculer la vergence d’une lentille,  on doit connaitre son indice de réfraction, sa ou ses courbures, etc.  Si l’on connait cette vergence, on peut prédire le trajet d’un faisceau incident de rayons lumineux. Une lentille convergente de puissance égale à +1D focalise la lumière à 1/1 mètres. Une lentille de puissance égale à +2D focalise la lumière à 1/2m=50cm, etc.

Il en faut pas confondre les dioptries avec les dixièmes d’acuité visuelle.

Parfois, l’unité Dioptrie est utilisée pour quantifier les variations de la courbure d’une surface oculaire (ex; cornée, cristallin). Les dioptries de courbure sont calculées selon une formule de vergence qui utilise une valeur d’indice de réfraction dite « kératométrique », et généralement proche de 1.33 (exemple : 1.337). Grâce à cette transformation, les cartes de courbures (qui sont nativement exprimées en millimètre, et représentent la longueur du rayon de courbure local) sont représentées en échelle dioptrique. En dehors de la région de l’apex cornéen, les dioptries de courbure (kératométrie) ne sont pas équivalentes à la vergence de la cornée (Dioptries de pouvoir optique) en raison des variations de l’angle d’incidence des rayons incidents. La cornée étant moins cambrées en périphérie qu’au sommet (asphéricité prolate), les cartes de courbures montrent une réduction de la courbure vers les bords (refroidissement des couleurs). Toutefois, cet aplatissement n’est pas suffisant pour induire une réduction de l’augmentation du pouvoir optique de la cornée du centre vers les bords (aberration sphérique cornéenne positive).

Une réponse à “Dioptrie”

  1. […] dioptries quantifient l’importance d’un défaut optique comme la myopie, l’hypermétropie, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *