Biomicroscopie (examen à la lampe à fente)

Le biomicroscope (ou lampe à fente) permet d’inspecter la surface oculaire (conjonctive, cornée) mais également les structure internes de l’oeil (cristallin, rétine au fond d’oeil). L’oeil humain est un organe facilement accessible, mais dont la taille (23 mm de diamètre) rend difficile son étude précise à l’oeil nu. Certains détails de la cornée, de l’iris, du cristallin sont de l’ordre de quelque dizaines de microns.

En ophtalmologie et plus particulièrement en chirurgie réfractive, l’examen est effectué afin de dépister d’éventuelles anomalies de la surface oculaire qui pourraient interférer avec le résultat de l’intervention ou en compromettre le résultat.

Examen biomicroscopique (lampe à fente)

Pour visualiser la rétine et le vitré, l’utilisation d’une lentille additionnelle de forte vergence est nécessaire (ex : 90 D); celle-ci permet de former une image virtuelle inversée de la rétine dans le plan focal du biomicroscope.

L’examen biomicroscopique (lampe à fente) permet d’évoquer le diagnostic de nombreuses affections oculaires, et c’est un instrument nécessaire (mais non suffisant) pour l’ophtalmologiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *