+ +

Suites opératoires après LASIK

LASIK : après l’opération

Cette page est consacrée à la chronologie des suites postopératoires attendues après un LASIK. Ces données sont indicatives, et reflètent l’évolution constatée chez la plupart des patients opérés avec cette technique pour la correction de leur défaut réfractif.

– 1 mn après LASIK :

La vision est déjà modifiée: malgré une sensation de flou, de voile lié à la proximité de l’intervention, aux gouttes instillées pendant celle-ci, etc. l’acuité visuelle non corrigée est déjà sensiblement améliorée. La perception de détails qui n’auraient pas été perçus avant l’intervention révèle qu’une correction a été délivrée. La vision est cependant décrite comme « voilée » ou « embrumée ».

– 5 mn après LASIK :

Le voile persiste, une sensation de corps étranger, de gêne locale sous la paupière ou au « coin de l’oeil » est possible. Elle s’atténue en gardant les yeux mi clos ou fermés.

-1 h après LASIK :

La sensation de gêne persiste parfois,mais  elle s’atténue souvent après instillation de larmes artificielles, qu’il est possible d’effectuer très régulièrement. Les paupières peuvent être légèrement gonflées. La constatation de « marques rouges » sur le blanc de l’œil est normale (effet de la pose de l’anneau de maintien du laser femtoseconde). Il ne faut pas se frotter ni se toucher les yeux.

– quelques heures après LASIK, jusqu’au lendemain

La sensation de gêne locale tend à diminuer progressivement, et la vision continue à progresser. La poursuite d’une hydratation par larmes artificielles est conseillée en cas de sensation de sécheresse oculaire. La nuit, il faut porter des coques de protection afin d’éviter de se toucher les yeux de manière intempestive ou inconsciente. Ces coques doivent être retirées le matin.

– le lendemain du LASIK

Au réveil le lendemain (J1) du LASIK,  l’amélioration est nettement perceptible: le patient cherche parfois ses lunettes de manière réflexe… alors qu’il n’en a déjà plus besoin! Une légère sensation de « voile visuel » ou de « brume » est fréquente à J1, mais elle se dissipera progressivement au cours des premières 48 h. Elle est liée principalement à une sécheresse oculaire. Si des lentilles de contact ont été placées sur les cornées à la fin de l’intervention (ceci est conseillé par certains chirurgiens, notamment pour faciliter la cicatrisation des bords du capot), leur retrait lors du premier contrôle  peut apporter une sensation de « soulagement ». La vision non corrigée à J1 peut atteindre 10/10 dans une bonne majorité de cas, mais ceci n’est pas toujours constaté, notamment pour les interventions LASIK sur forte myopie ou astigmatisme. N’oublions pas que l’intervention LASIK  est encore très récente (24 h)…

– les premiers jours après LASIK

La vision continue de s’améliorer au cours des premiers jours en raison de la dissipation du « voile léger » (ou « brume ») noté initialement. En fonction du type de correction, la stabilisation de l’effet optique apporté par la correction laser intervient au cours du premier mois (LASIK pour correction de la myopie), ou des 2 à 3 premiers mois (correction de l’hypermétropie, et des forts astigmatismes). Un traitement par collyre antibiotique et anti inflammatoire est poursuivi au cours des 3 premières semaines environ. L’instillation de larmes artificielles est recommandée, car les symptômes liés à la sécheresse oculaire peuvent persister. Le port de verres teintés (lunettes de soleil) est très conseillé à l’extérieur en cas d’ensoleillement. Il est possible de se doucher, en prenant quelques précautions (ne pas diriger le jet de douche dans les yeux). Mais il demeure contre indiqué de se frotter les yeux. Le maquillage des paupières et des cils peut être repris une dizaine de jours après le LASIK.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *