+ +

Suite réfractive Alcon Wavelight – FS200 & EX500

Afin d’offrir le meilleur de la technologie réfractive, la Fondation Rothschild (Institut Laser Vision Noémie de Rothschild)  est équipée en exclusivité pour Paris et l’ile de France de la suite réfractive Alcon – Wavelight, qui est composée de deux laser: le laser Femtoseconde FS200 (réalisation du capot en LASIK) et le laser Excimer EX500 (délivrance de la correction réfractive). Contrairement aux autres lasers femtosecondes et excimers, qui fonctionnent en unité indépendantes, l’intégralité de la procédure LASIK peut être programmée et conçue selon un logiciel  commun au deux lasers (laser femtoseconde FS200 et laser excimer EX500).

suite refractive alcon wavelight laser fs200 EX500

Suite réfractive Alcon – Wavelight: elle associe le laser femtoseconde FS200 et le laser excimer EX500. Ces lasers sont assemblé autour d’une plateforme de programmation commune. Ceci permet de réaliser des procédures de LASIK personnalisé particulièrement efficaces pour la correction de la myopie forte, de l’hypermétropie, et des forts astigmatismes.

 

 

Cette plateforme permet la réalisation du LASIK 100% laser personnalisé avec un gain de précision et de rapidité inégalé, pour corriger myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie. Ces deux lasers sont actuellement les plus rapides du marché dans leurs catégories respectives. La découpe d’un volet cornéen de LASIK est accomplie en moins de 10 secondes par le laser femtoseconde FS200. La correction d’une dioptrie par le laser excimer EX500 est effectuée en 1.4 secondes. Ainsi, la correction d’une myopie de 6 Dioptrie dure moins de 9 secondes.

Les lasers sont pilotés par une interface commune, en réseau, et reliés physiquement par un lit pivotant, ce qui accroit l’ergonomie opératoire du chirurgien et du patient.

La vidéo suivante présente les caractéristiques principales de cette plateforme réfractive:

 

 

La rapidité des traitements réfractifs offerte par le laser Wavelight EX500  (fréquence de 500 tirs/seconde) permet de réduire les phénomènes de déshydratation de la cornée, et favorise le confort du patient. Le traitement laser est combiné à l’utilisation d’un eye tracker cadencé à plus de 1000 Hz, ce qui réduit les risques de décentrement ou d’irrégularité du traitement.

La vidéo suivante montre en temps réel la délivrance d’un traitement « Wavefront Optimized » en laser de surface optimisé (advanced surface ablation) : seul l’épithélium recouvrant la zone de traitement (9 mm) a été ôté: l’épithélium immédiatement adjacent est conservé, ce qui permet de réduire le temps de cicatrisation post opératoire. Cette technique permet d’éviter l’utilisation de matériel de découpe épithéliale (comme en épiLASIK) et l’ablation de l’épithélium ne concerne que la région centrale de la cornée.

 

3 réponses à “Suite réfractive Alcon Wavelight – FS200 & EX500”

  1. Frédérick dit :

    Bonjour M. Gatinel,

    Félicitations pour ce merveilleux site, une mine d’or d’informations que je me félicite encore d’avoir trouvée!

    Je suis un fort myope et astimate et j’ai le choix entre 2 cliniques au Canada. Une utilise le Wavelight EX500 (couplé à un laser femtoseconde dont j’ignore la marque pour le volet) et l’autre, le Schwinn Amaris 750S (couplé au Laser Femtoseconde Ziemer Z6 PLUS pour le volet).

    J’accorde de l’importance à ce critère de part ma forte myopie/astimatisme (OD: -7.75 cyl. -4.25 axe 7 / OS: -8.5 cyl. -4 axe 169) et ma dilatation de pupille plus grande que le moyenne (6 et 7mm).

    Je veux éviter le plus possible l’effet d’halo en obtenant un zone optique plus grande et éviter les retouches le plus possible via une précision accrue, en raison du fait que beaucoup de ma cornée (603 microns) devra être retirée en lien toujours avec ma forte myopie.

    Quel appareil est le plus indiqué selon vous?

    Merci à l’avance.

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Je n’ai d’expérience avec la plateforme wavelight avec laquelle les résultats de la correction de l’astigmatisme sont excellents; un des avantages de cet équipement réside dans la possibilité de réaliser des capots « sur mesure », parfaitement centrés sur la pupille, et que l’on peut même légèrement ovaliser pour optimiser la congruence entre le profil d’ablation délivré et le stroma cornéen. Vous trouverez des explications sur le site concernant ces petits raffinements qui permettent souvent de faire la différence.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *