+ +

Pourquoi se faire opérer de la myopie à la Fondation Rothschild?

La Fondation Rothschild est un établissement où la chirurgie de la myopie et plus généralement la chirurgie réfractive ont toujours occupé une place importante dans l’offre de soin. Le premier laser excimer installé en France le fut à la Fondation Rothschild au début des années 90, où furent ainsi effectuées les premières opérations de PKR. Auparavant, des interventions de kératomileusis (ancêtre du LASIK, réservé à la correction de la myopie forte) y étaient pratiquées de manière régulière. La Fondation Rothschild est un des rares établissements a avoir labellisé « Chirurgie réfractive » l’un de ces services d’ophtalmologie (aujourd’hui dirigé par le Dr Gatinel). Etablissement privé participant au service public, l’établissement dispose de ressources financières permettant de financer l’achat et le renouvellement des plateformes lasers (comme un centre privé), qui se conjuguent à une excellence constante en terme de niveau technique et de connaissance (comme un centre public).

Une unité spécifique est également dédiée à la réalisation des actes de consultation et d’intervention de chirurgie réfractive: l’Institut Laser Vision Noémie de Rothschild. Y sont effectués tous les bilans préopératoires, par des techniciens qualifiés et expérimentés, ainsi que les interventions de chirurgie réfractive.

Cette tradition d’excellence en chirurgie réfractive et la volonté d’offrir le meilleur de la technologie explique l’importance des investissements réalisés au fil du temps, et résulte en une expertise reconnue en France comme à l’nternational. La Fondation Rothschild a été classée numéro 1 dans le journal Le Point pour la chirurgie de la myopie de 2004 à 2016 (la rubrique chirurgie réfractive a ensuite été supprimée dans ce palmarès). Son activité est en croissance continue, malgré un contexte économique difficile: environ 4000 interventions de chirurgie réfractive y ont été réalisées chaque année depuis 2013.

L’établissement comporte un plateau technique dédié à la chirurgie réfractive très étoffé, comprenant de nombreux outils diagnostiques (topographes, aberromètes, biomètres) et thérapeutiques (lasers). Certains instruments dédiés à l’exploration moderne des propriétés optiques (aberromètres, analyseurs de diffusion optique OQAS) et biomécanique (ORA I et II) de l’oeil ont été installés de manière pionnière à la Fondation Rothschild, qui profite ainsi du meilleur des technologies les plus récentes. Ceci a permis de sécuriser l’environnement chirurgical, et de développer des algorithmes de détection des contre indications (kératocône) aujourd’hui proposés dans le monde entier (ex: SCORE Anlyzer).

Cinq lasers réfractifs (deux lasers femtosecondes, Intralase 150 et FS200 et trois lasers excimers) constituent l’arsenal thérapeutique, dont le laser femtoseconde FS 200 et le laser excimer EX500 sont le fleuron  (la fondation est équipée en exclusivité parisienne de la suite réfractive Alcon Wavelight). Ces lasers sont programmés et travaillent en concert : ils sont les plus rapides et sophistiqués du marché.

 

De nombreux médecins, dont des opthalmologues, ont choisit la Fondation Rothschild et l’institut laser vision Noémie de Rothschild pour se faire opérer de chirurgie réfractive (voir : https://www.gatinel.com/2016/12/evaluation-de-qualite-de-vision-apres-chirurgie-refractive-laser-chez-professionnels-de-sante-lelllouch-j-saad-a-guilbert-e-gatineld-journal-francais-dophtalmologie-2016-39849-858/

3 réponses à “Pourquoi se faire opérer de la myopie à la Fondation Rothschild?”

  1. castard josette dit :

    j’ai été satisfaite de l’émission allo docteur du 16/10/12 parlant de la presbytie.

  2. Montagut Antoine dit :

    Bonjour, j’ai opéré il y a presque deux semaines par le docteur Z de la clinique X et j’ai fait un contrôle postopératoire une semaine après. j’ai fait bilan préalable avant l’opération par examen Quantel et IOLmaster pour calcul d implant d’oeil emmetrope pour corriger une myopie et une cataracte. des deux yeux. j’ai demandé une correction emmetrope de la myopie. La chirurgienne a malgré tout volontairement choisi un implant qui myopise mon oeil gauche le premier opéré à raison d’une réfraction finale sur la rétine entre-1 et -1,5 D. Elle m’a expliqué son choix sur un compromis entre correction de la myopie et de l’astigmatisme et qu’il valait mieux myopiser l’oeil pour cette raison. Je ne comprends pas cet argument car elle savait que j’étais très bien corrigé par lentilles de contact qui ne corrigeaient que la myopie avant d’avoir un problème de cataracte. Je devrais bientôt faire l’oeil droit qui est actuellement meilleur que l’oeil gauche déjà opéré l’oeil droit ayant encore une lentille de contact de correction de la myopie malgré aussi un début de problème de cataracte qui justifie l’opération. je me demande si je dois faire l’opération de l’oeil droit sans autre examens complémentaires compte tenu que la refringence choisie pour l implant qui a été mis dans l’oeil gauche est peut être un peu forte alors que ma demande était celle d’un oeil emmetrope. merci d avance pour une réponse éventuelle de votre part. Cordialement. Antoine Montagut

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans votre situation, il est important de savoir si la myopie postopératoire de l’oeil gauche est
    1) Volontaire (le chirurgien à visé délibérément -1 D pour améliorer significativement votre vision de loin – correction certes incomplète mais vous permettant de voir net sans correction à une distance de vision intermédiaire et lire des polices de caractère courantes sans lunettes de près)
    2) Imprévue, l’implant avait effectivement une puissance choisie pour l’emmétropie, mais le résultat réfractif a été celui d’une myopie légère.

    Dans la situation 1), il suffirait de viser l’emmétropie pour l’oeil droit pour que vous puissiez bénéficier d’une légère monovision
    Dans la situation 2), il faut peut être revérifier le calcul d’implant (biométrie)

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *