+ +

Vidéo : PKR (laser de surface) par étapes

La PKR (photokératectomie à visée réfractive) est une opération des yeux et une technique dite « de surface » utilisée pour la correction de la myopie faible et moyenne, associée ou non à de l’astigmatisme. La correction de la myopie et de l’astigmatisme est effectuée conjointement (photoablation laser). La PKR est particulièrement indiquée pour les cornées fines, dont les caractéristiques topographiques (topographie cornéenne) suggèrent qu’une préservation maximale de la biomécanique cornéenne est indiquée. L’absence de découpe du capot (contrairement au LASIK) permet de préserver une épaisseur de cornée plus importante.

Elle débute par une étape de préparation de la surface cornéenne, destinée à retirer de manière douce et précise l’épithélium cornéen central. La cornée est tout d’abord anesthésiée par un collyre (gouttes). Une fois le patient installé sous le microscope du laser, et après désinfection locale, un applicateur cylindrique spécialement conçu pour la PKR permet d’appliquer une solution d’alcool médicinal dilué à 20° sur la seule partie centrale de l’épithélium cornéen, pendant 20 secondes. Cette solution diluée permet de cliver les jonctions cellulaires entre épithélium et stroma cornéen superficiel ; l’épithélium pourra être détaché plus facilement. Le centrage de l’applicateur est effectué sur la position de la pupille.

 

 

Une petite éponge permet d’absorber la solution diluée au sein de l’applicateur, avant retrait de celui-ci. Le retrait d’épithélium exposé à la solution est effectué en préservant la surface oculaire et l’épithélium adjacent. Le retrait de l’épithélium est effectué de manière douce, et ne concerne que la zone nécessaire à l’exposition du stroma cornéen au laser excimer.

Une fois l’épithélium retiré, la surface du stroma cornéen superficiel est exposée et prête à recevoir le rayonnement laser. Le patient fixe une mire verte clignotante, coaxiale avec le faisceau optique du laser. La mise en route de l’eye tracker permet de compenser les micro mouvements oculaires, et de bien centrer le traitement pendant toute la phase de délivrance du rayonnement laser. L’eye tracker est un système complexe qui filme l’oeil à la fréquence de 1024 images par secondes ! La fréquence élevée du laser excimer utilisé (Wavelight Alcon EX 500 pour 500 Hz soit 500 tirs par seconde) permet de réduire la durée du traitement photoablatif. Après rinçage au sérum physiologique et application d’un collyre antibiotique, une lentille de contact pansement souple (non correctrice) est placée sur la cornée et laissée 5 jours environ.

En PKR, les deux yeux sont généralement opérés le même jour successivement.

CONSULTER: la page principale consacrée à la PKR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *