+ +

Chirurgie de l’hypermétropie

L’opération pour corriger l’hypermétropie

La chirurgie de l’hypermétropie s’effectue couramment en chirurgie réfractive pour débarrasser les patients hypermétropes de leurs lunettes et lentilles.

L’hypermétropie est un défaut fréquent, parfois méconnu (jusqu’à la quarantaine) et principalement provoqué par un œil trop « court », et/ou une cornée dont la puissance est insuffisante pour faire converger suffisamment la lumière incidente vers la rétine (ce défaut de puissance de la cornée est lié à un défaut de cambrure: la cornée est trop « plate »).

L’œil hypermétrope possède un manque de puissance optique : les rayons lumineux issus d’une source éloignée convergent en arrière de la rétine: l’image formée sur la rétine est donc élargie, ce qui explique le flou ressenti. L’opération pour corriger l’hypermétropie vise donc augmenter la puissance optique  de l’œil. Cet objectif peut être atteint par diverse méthodes dont le choix repose sur de nombreux paramètres (âge, degré d’hypermétropie,  épaisseur de la cornée, présence d’une cataracte, etc.) :

Augmentation de la puissance optique de la cornée

Le laser excimer sculpte la face antérieure de la cornée de manière à en accroître la courbure (ex : technique du LASIK hupermétropique, de la PKR) – voir profil d’ablation pour la correction de l’hypermétropie. Cette technique est particulièrement adaptée à la correction des hypermétropies de moins de 6 Dioptries, chez des patients dont le cristallin est transparent (absence de cataracte). Elle est effectuée en ambulatoire, sous anesthésie locale par des gouttes.

principes de la chirurgie de l'hypermétropie sur la cornée au laser

Correction de l’hypermétropie par photoablation laser sur la cornée. L’œil hypermétrope présente une longueur insuffisante vis-à-vis du pouvoir de focalisation de la cornée et du cristallin. L’image formée sur la rétine est floue car défocalisée en arrière: l’image d’une source lointaine est un disque, au lieu de former « un point ». La chirurgie réfractive cornéenne de l’hypermétropie utilise le laser pour remodeler la surface de la cornée. Dans le cas de la hypermétropie, il faut ajouter du pouvoir de focalisation à la cornée: ceci est effectué en augmentant sa cambrure par une sculpture laser (LASIK dans la grande majorité des cas). L’augmentation de la courbure de la cornée est calculée en fonction du degré d’hypermétropie et de la taille de la zone optique programmée. L’image suivante représente le profil cornéen d’un oeil avant et après LASIK hypermétropique. Une superposition des profils permet de visualiser le profil d’ablation destiné à cambrer la région paracentrale de la cornée.

Profil cornéen avant et après LASIK hypermétropique

Après LASIK hypermétropique, le profil cornéen postopératoire au sein de la zone optique est plus cambré. La superposition entre les profils pré et postopératoires permet de visualiser le changement de profil. Noter le raccord progressif avec la périphérie non traitée.

Remplacement du cristallin par un implant de cristallin artificiel

Cette technique est proposée aux patients fortement hypermétropes, ayant atteint ou dépassé la quarantaine, et chez les hypermétropes atteints de cataracte.

Le cristallin est retiré (opération classique de la cataracte en phacoémulsification) et la puissance de l’implant posée en remplacement du cristallin est calculée pour que l’œil opéré ne soit plus hypermétrope (biométrie). En cas d’astigmatisme associé d’origine cornéenne, un implant torique peut être posé. Pour accroître l’indépendance à la correction en lunettes en corrigeant la vision de loin et la vision de près, la pose d’un implant multifocal peut également être envisagée.

chirurgie de l' hypermétropie principes de la correction par implant

Pour corriger l’hypermétropie forte ou chez les patients atteints de cataracte débutante, on peut augmenter la puissance focale du couple « cornée cristallin » en remplaçant le cristallin par un implant, dont la puissance optique est calculée pour corriger l’hypermétropie de l’œil opéré. Ce calcul est appelé « biométrie »: il dépend logiquement de la longueur de l’œil (appelée longueur axiale) et la puissance (courbure) cornéenne, qui n’est pas modifiée par cette chirurgie. Chez les patients qui souhaitent bénéficier d’une correction de loin et de près, l’implant peut être multifocal (voire « chirurgie de la presbytie »).

La correction de l’hypermétropie par remplacement du cristallin est effectuée préférentiellement en cas de cataracte débutante ou avérée, ou à partir de la soixantaine.  En cas d’hypermétropie forte (non opérable par LASIK: ex : +8 D), on peut envisager la chirurgie par implant chez un patient ayant atteint la quarantaine .

On peut également corriger l’hypermétropie par l’ajout d’un implant de puissance positive dans la chambre antérieure ou la chambre postérieure sans enlever le cristallin, mais ces techniques rarement utilisées pour la correction de l’hypermétropie. L’oeil hypermétrope étant un généralement oeil plus court donc plus petit, le volume des compartiments susceptibles de recevoir un implant (sans retrait du cristallin) est généralement peu compatible avec le rajout d’un élément étranger.

6 réponses à “Chirurgie de l’hypermétropie”

  1. Dr Damien Gatinel dit :

    Le traitement de l’hypermétropie est-il possible avec la technique Relex Smile?

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Il existe actuellement des protocoles en cours d’évaluation clinique pour la correction de l’hypermétropie avec la technique SMILE; toutefois, cette option n’est pas (encore?) disponible. La forme du lenticule cornéen à extraire (épaisseur nulle ou faible au centre pour induire le bombement cornéen) soulève certainement quelques problèmes techniques.

  3. juliette thomas dit :

    Bonjour,
    Je suis atteinte d’une très forte hypermétropie,+10, a chaque oeil, cela agrémenté bien sur de presbytie, , j’ai 52 ans et je suis également astigmate.
    Voilà pour le tableau, port de verres correcteurs excessivement chers pour être le plus fins possibles, changement tous les deux ans en moyenne malgré tout des lunettes très lourdes et un énorme ras le bol.
    J’envisage une intervention si cela est realisable sans risques majeurs.
    Quel peut être le traitement envisageable? Pour quel résultat? Quels risques? Je parle de l’ensemble des risques .
    Merci si vous prenez un peu de votre précieux temps à me répondre.
    Cordialement,
    Juliette

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    Etant donné le degré d’hypermétropie que vous présentez, une correction par LASIK est à exclure (celle-ci est efficace jusqu’à 6 Dioptries environ). A la cinquantaine, il peut être tout à fait envisageable de réaliser une « chirurgie de la cataracte », en tous points similaire techniquement à la chirurgie de la cataracte. Le remplacement du cristallin par un implant permet (en choisissant une puissance adaptée grâce à l’examen biométrique) de corriger l’hypermétropie. Cette chirurgie peut également éviter certaines complications de l’hypermétropie forte (glaucome aigu par fermeture de l’angle). Aucune intervention n’est dénuée de risque, aussi il est important de peser cette indication à l’aune de la gêne que vous éprouvez actuellement.

  5. TRAYON dit :

    Bonjour,
    Je suis atteins d’une très forte hypermétropie supérieure à 30 D. +28 œil droit et +30 œil gauche et d’une amblyopie fctle depuis mon enfance. J’ai 41 ans et je souhaiterais savoir si il a un moyen de corriger définitivement le défaut que j’ai.
    Je suis porteur de lentilles rigides et au repos de lunettes.
    Je vous remercie.

  6. Dr Damien Gatinel dit :

    Il s’agit de l’hypermétropie la plus extrême que j’ai jamais rencontrée ! Il serait instructif de documenter celle-ci, pour en comprendre l’importance. A priori, la chirurgie du cristallin clair et son remplacement par un implant de puissance adaptée serait la technique la plus adéquate. Mais a priori, il n’existe pas d’implant suffisamment puissant pour corriger votre défaut optique, dont l’importance me laisse perplexe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *