+ +

Chirurgie de l’hypermétropie

L’opération pour corriger l’hypermétropie

La chirurgie de l’hypermétropie s’effectue couramment en chirurgie réfractive pour débarrasser les patients hypermétropes de leurs lunettes et lentilles.

L’hypermétropie est un défaut fréquent, parfois méconnu (jusqu’à la quarantaine) et principalement provoqué par un œil trop « court », et/ou une cornée dont la puissance est insuffisante pour faire converger suffisamment la lumière incidente vers la rétine (ce défaut de puissance de la cornée est lié à un défaut de cambrure: la cornée est trop « plate »).

L’œil hypermétrope possède un manque de puissance optique : les rayons lumineux issus d’une source éloignée convergent en arrière de la rétine: l’image formée sur la rétine est donc élargie, ce qui explique le flou ressenti. L’opération pour corriger l’hypermétropie vise donc augmenter la puissance optique  de l’œil. Cet objectif peut être atteint par diverse méthodes dont le choix repose sur de nombreux paramètres (âge, degré d’hypermétropie,  épaisseur de la cornée, présence d’une cataracte, etc.) :

Augmentation de la puissance optique de la cornée

Le laser excimer sculpte la face antérieure de la cornée de manière à en accroître la courbure (ex : technique du LASIK hupermétropique, de la PKR) – voir profil d’ablation pour la correction de l’hypermétropie. Cette technique est particulièrement adaptée à la correction des hypermétropies de moins de 6 Dioptries, chez des patients dont le cristallin est transparent (absence de cataracte). Elle est effectuée en ambulatoire, sous anesthésie locale par des gouttes.

principes de la chirurgie de l'hypermétropie sur la cornée au laser

Correction de l’hypermétropie par photoablation laser sur la cornée. L’œil hypermétrope présente une longueur insuffisante vis-à-vis du pouvoir de focalisation de la cornée et du cristallin. L’image formée sur la rétine est floue car défocalisée en arrière: l’image d’une source lointaine est un disque, au lieu de former « un point ». La chirurgie réfractive cornéenne de l’hypermétropie utilise le laser pour remodeler la surface de la cornée. Dans le cas de la hypermétropie, il faut ajouter du pouvoir de focalisation à la cornée: ceci est effectué en augmentant sa cambrure par une sculpture laser (LASIK dans la grande majorité des cas). L’augmentation de la courbure de la cornée est calculée en fonction du degré d’hypermétropie et de la taille de la zone optique programmée. L’image suivante représente le profil cornéen d’un oeil avant et après LASIK hypermétropique. Une superposition des profils permet de visualiser le profil d’ablation destiné à cambrer la région paracentrale de la cornée.

Profil cornéen avant et après LASIK hypermétropique

Après LASIK hypermétropique, le profil cornéen postopératoire au sein de la zone optique est plus cambré. La superposition entre les profils pré et postopératoires permet de visualiser le changement de profil. Noter le raccord progressif avec la périphérie non traitée.

Remplacement du cristallin par un implant de cristallin artificiel

Cette technique est proposée aux patients fortement hypermétropes, ayant atteint ou dépassé la quarantaine, et chez les hypermétropes atteints de cataracte.

Le cristallin est retiré (opération classique de la cataracte en phacoémulsification) et la puissance de l’implant posée en remplacement du cristallin est calculée pour que l’œil opéré ne soit plus hypermétrope (biométrie). En cas d’astigmatisme associé d’origine cornéenne, un implant torique peut être posé. Pour accroître l’indépendance à la correction en lunettes en corrigeant la vision de loin et la vision de près, la pose d’un implant multifocal peut également être envisagée.

chirurgie de l' hypermétropie principes de la correction par implant

Pour corriger l’hypermétropie forte ou chez les patients atteints de cataracte débutante, on peut augmenter la puissance focale du couple « cornée cristallin » en remplaçant le cristallin par un implant, dont la puissance optique est calculée pour corriger l’hypermétropie de l’œil opéré. Ce calcul est appelé « biométrie »: il dépend logiquement de la longueur de l’œil (appelée longueur axiale) et la puissance (courbure) cornéenne, qui n’est pas modifiée par cette chirurgie. Chez les patients qui souhaitent bénéficier d’une correction de loin et de près, l’implant peut être multifocal (voire « chirurgie de la presbytie »).

La correction de l’hypermétropie par remplacement du cristallin est effectuée préférentiellement en cas de cataracte débutante ou avérée, ou à partir de la soixantaine.  En cas d’hypermétropie forte (non opérable par LASIK: ex : +8 D), on peut envisager la chirurgie par implant chez un patient ayant atteint la quarantaine .

On peut également corriger l’hypermétropie par l’ajout d’un implant de puissance positive dans la chambre antérieure ou la chambre postérieure sans enlever le cristallin, mais ces techniques rarement utilisées pour la correction de l’hypermétropie. L’oeil hypermétrope étant un généralement oeil plus court donc plus petit, le volume des compartiments susceptibles de recevoir un implant (sans retrait du cristallin) est généralement peu compatible avec le rajout d’un élément étranger.

55 réponses à “Chirurgie de l’hypermétropie”

  1. Dr Damien Gatinel dit :

    Le traitement de l’hypermétropie est-il possible avec la technique Relex Smile?

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Il existe actuellement des protocoles en cours d’évaluation clinique pour la correction de l’hypermétropie avec la technique SMILE; toutefois, cette option n’est pas (encore?) disponible. La forme du lenticule cornéen à extraire (épaisseur nulle ou faible au centre pour induire le bombement cornéen) soulève certainement quelques problèmes techniques.

  3. juliette thomas dit :

    Bonjour,
    Je suis atteinte d’une très forte hypermétropie,+10, a chaque oeil, cela agrémenté bien sur de presbytie, , j’ai 52 ans et je suis également astigmate.
    Voilà pour le tableau, port de verres correcteurs excessivement chers pour être le plus fins possibles, changement tous les deux ans en moyenne malgré tout des lunettes très lourdes et un énorme ras le bol.
    J’envisage une intervention si cela est realisable sans risques majeurs.
    Quel peut être le traitement envisageable? Pour quel résultat? Quels risques? Je parle de l’ensemble des risques .
    Merci si vous prenez un peu de votre précieux temps à me répondre.
    Cordialement,
    Juliette

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    Etant donné le degré d’hypermétropie que vous présentez, une correction par LASIK est à exclure (celle-ci est efficace jusqu’à 6 Dioptries environ). A la cinquantaine, il peut être tout à fait envisageable de réaliser une « chirurgie de la cataracte », en tous points similaire techniquement à la chirurgie de la cataracte. Le remplacement du cristallin par un implant permet (en choisissant une puissance adaptée grâce à l’examen biométrique) de corriger l’hypermétropie. Cette chirurgie peut également éviter certaines complications de l’hypermétropie forte (glaucome aigu par fermeture de l’angle). Aucune intervention n’est dénuée de risque, aussi il est important de peser cette indication à l’aune de la gêne que vous éprouvez actuellement.

  5. TRAYON dit :

    Bonjour,
    Je suis atteins d’une très forte hypermétropie supérieure à 30 D. +28 œil droit et +30 œil gauche et d’une amblyopie fctle depuis mon enfance. J’ai 41 ans et je souhaiterais savoir si il a un moyen de corriger définitivement le défaut que j’ai.
    Je suis porteur de lentilles rigides et au repos de lunettes.
    Je vous remercie.

  6. Dr Damien Gatinel dit :

    Il s’agit de l’hypermétropie la plus extrême que j’ai jamais rencontrée ! Il serait instructif de documenter celle-ci, pour en comprendre l’importance. A priori, la chirurgie du cristallin clair et son remplacement par un implant de puissance adaptée serait la technique la plus adéquate. Mais a priori, il n’existe pas d’implant suffisamment puissant pour corriger votre défaut optique, dont l’importance me laisse perplexe…

  7. Anna Lea dit :

    Bonjour Dr Gatinel,
    J’ai l’hypermétropie et l’astigmatisme j’ai 20 ans je souhaite me faire opérer chez vous voici ma vision :
    OD : -3,25 +5,75 269°
    OG : -2,50 +6,75 269°
    Suis-je opérable ? Merci de répondre

  8. Dr Damien Gatinel dit :

    Votre amétropie (défaut optique) correspond à de l’astigmatisme mixte (c’est une sorte de mélange de myopie et d’hypermétropie, en fonction de la direction des plans où se situent les rayons lumineux incidents). Quoi qu’il en soit il est possible de corriger ce défaut de réfraction en réalisant une procédure LASIK (à condition que le bilan préopératoire ne révèle pas d’anomalies particulières). Il convient d’utiliser certaines méthodes pour la correction, comme la reconnaissance irienne, et la réalisation de capots personnalisés. A noter que l’expression de l’axe de l’astigmatisme est comprise entre 0° et 180°, il existe certainement une erreur dans la formulation que vous avez utilisée ici.

  9. Stéphane Palay dit :

    Bonjour,
    Mon ophtalmologue me propose une chirurgie réfractive avec pose d’implants.
    J’ai presque 59 ans et son diagnostic est le suivant:
    oeil droit: -0,50 ; addition +2,25
    oeil gauche: -0,75 ; addition +2,25
    Le choix de cette opération vous semble-t-il judicieux?
    Le taux de réussite est-il vraiment de 100%? Une question laissée sur votre site par un de vos confrères, qui ne s’est pas fait opérer par vous et auquel vous répondez, car un de ses implants lui pose problème, avec à la clé une réduction de sa vision, me laisse penser que cela n’est pas le cas.
    Question subsidiaire, pourriez-vous me recevoir et le cas échéant m’opérer?
    Merci de bien vouloir me répondre.
    Bien à vous,
    Stéphane Palay

  10. Dr Damien Gatinel dit :

    La pose d’implants se fait généralement au décours d’une chirurgie du « cristallin », qui peut être encore « clair » chez vous, ou présentant une cataracte. Ceci n’est pas tout à fait la même chose. L’expérience prouve que les résultats de ce type de chirurgie sont jugés plus positivement chez les patients qui ont une cataracte. Les résultats ne peuvent pas vraiment s’exprimer en pourcentage, cela ne veut pas dire grand chose. Une chirurgie par implants n’est jamais anodine, même si les techniques employées aujourd’hui sont sûres et rodées. Il faut s’entendre sur les objectifs de la chirurgie, les enjeux visuels et résultats escomptés, etc. La pose d’implants trifocaux est une possibilité qui offre au patient la possibilité de ne plus porter de lunettes, mais cela peut entraîner certains effets visuels, et il est important d’en discuter avec votre chirurgien.

  11. Céline dit :

    Bonjour Docteur,
    Je me suis faite opérer de l’oeil gauche il y a 4 jours d’une forte hypermetropie avec astigmasie : correction OG +8 et OD +7.50 en lentilles.
    J’ai subi une chirugie par ablation du cristallin et pose de lentille symphonie torique multifocale.
    À ce jour j’ai un flou, normal à si peu de temps de la chirurgie. Ma vue est très bonne de loin mais je ne peux pas voir de près et SURTOUT je vois des hâlos extrêmements gênants la nuit. Mon chirurgien m’a parlé d’une adaptation que feraite cerveau mais pas d’une disparition de ces hâlos… Cela m’inquiète beaucoup et commence à me faire regretter la chirurgie. À noter que j’ai 37 ans, pas de cataractes et que je me suis fait opérée car mon oeil gauche ne tolérait plus les verres de contact que j’ai portés pendant près de 20 ans (en respectant toujours l’hygiène et durée de vie des verres)..
    Je suis suposée me faire opérer l’oeil droit dans 2 jours… Pensez-vous que je devrais attendre ? Pour le moment je compense en portant un verre de contact du côté droit…
    Merci de votre réponse…

  12. Dr Damien Gatinel dit :

    Si vous ressentez des halos après implantation de la lentille Symfony, il convient d’en déterminer la cause. La vision floue de près est normale, cet implant est conçu pour fournir une plage de vision nette entre le loin et l’intermédiaire (70 cm environ) mais pas le près (30- 50 cm). Les halos nocturnes peuvent survenir avec ce type d’implant (dit « EDOF » pour Extended Depth of Focus), puisqu’il diffracte la lumière en plusieurs foyers, de manière à étendre la plage de netteté. Les halos correspondent à la lumière défocalisée pour le ou les foyers proches de la distance intermédiaire. Les halos sont souvent plus gênants chez les patients qui n’avaient pas de cataracte avant la chirurgie (la cataracte dégrade la vision de manière plus importante que ce que les implants multifocaux imposent comme compromis vis à vis du partage lumineux en plusieurs foyers). A 36 ans, vous n’aviez pas de cataracte, et vous êtes donc plus sensible à la perception de ces halos. Ils peuvent effectivement s’estomper un peu (adaptation), mais si vous êtes gênée, il faut peut être reconsidérer le choix de l’implant pour le deuxième oeil. Un implant monofocal est possible, ne donnera pas (ou peu) de halos a priori, mais la distance de vision nette sera en principe inférieure. Cela dit, si vous ne pouvez pas lire sans lunettes avec l’oeil déjà opéré, mais que vous pouvez travailler sur ordi, il convient peut être d’envisager un implant monofocal, pour éviter la survenue des halos?

  13. Gwen dit :

    bonjour a vous, mon fils de 8 ans est tres hypermetrope, OD: +6 +2.5 et OG +6 +1.5 ( ce sont les valeurs qui sont inscrit sur lordonnance de ses lunettes) , ma question est simple, est ce que c’est operable?? une chirurgie refractive est elle possible à son age?? son quotidien est plutot compliqué à cause de ses problèmes de vue…mais ce n’est qu’une question..
    Merci a vous.

  14. Dr Damien Gatinel dit :

    La chirurgie de l’hypermétropie, sauf cas très particuliers, est réservée à l’adulte. Il faudra ré exmaminer votre fils dans une dizaine d’années pour faire un bilan précis et apprécier les possiblités opératoires et leur justification.

  15. Valérie dit :

    Bonjour Dr,
    Mon fils de 17 ans est très hypermétrope et astigmate :
    OD (95°+ 2,25) + 6,00 et OG (80°+2,50) +7,25
    Même si je sais qu’il est trop jeune pour une chirurgie je voulais savoir si vous intervenez sur ces corrections et surtout si une opération est possible quand on cumule hypermétropie et astigmatisme ?
    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse.

  16. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans certains cas, une intervention peut être envisagée, mais votre fils est un cas limite, et l’hypermétropie augmente souvent un peu après la vingtaine… La correction par lentille de contact est conseillée, et en cas d’intolérance future la possbilité de réaliser une intervention devra être ré évaluée.

  17. Frederique dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis une femme de 54 ans hypermétrope astigmate depuis mon enfance et presbyte depuis peu.
    Suite à 3 interventions en 2014 ainsi que de la radiothérapie 25 séances.
    Une bronchite aiguë de plus de 3 mois et grosse fatigue ma vue à excessivement baissée
    De près œil droit : (155°-1.00) + 10.75
    De près œil gauche :
    (20° -0.75) +10.25
    De loin œil droit :
    (155°-1.00) + 8.50
    De loin œil gauche :
    (20°-0.75) + 8.00
    Cette correction n’est pas suffisante, car je ne vois pas bien de près comme de loin il me manque environ +3 ou plus et je vois trouble. Impossible de faire plus, ma correction est au maximum.
    Concernant mes lentilles cornéennes j’ai une lentille de +9,75 œil droit et œil gauche avec une paire de lunettes pour voir de près de +2
    Mais il me manque beaucoup plus car avec les lentilles je ne vois plus aussi bien qu’avec mes lunettes. Il me faudrait 4 de plus mais je ne verrai rien de loin.
    De plus je doit pratiquer des séances de rééducation orthoptique
    Je reste en attente de votre réponse, je vous remercie d’avance.

  18. Dr Damien Gatinel dit :

    Dans ce contexte, je pense que la chirurgie du cristallin clair pourrait être indiquée (elle est en tout point technique identique à celle de la cataracte). Le retrait du cristallin et son remplacement par un implant peut corriger toute l’hypermétropie. En fonction de votre état oculaire et de la mesure en biométrie, il est également possible d’envisager la pose d’implants multifocaux pour corriger à la fois l’hypermétropie forte et donner une vision de près et intermédiaire sans correction (implants trifocaux).

  19. Frédérique dit :

    Bonjour Docteur,
    Merci de m’avoir consacré de votre temps pour répondre à ma dernière demande.
    Etant très hypermétrope,
    si je suis opérée du cristallin clair,  quels examens dois-je faire pour être sûr d’être opérable ?
    Pourquoi doit-on attendre systématiquement une cataracte pour remplacer le cristallin en général ?
    Si mon œil est trop court et trop plat, quelle sera ma correction de loin et intermédiaire après l’opération ?
    Sera-t-elle de 5 dixièmes et devrais-je porter des lunettes pour voir de loin et est-ce possible ?
    Est-ce que  mon état général peut nuire à ma vue à long terme après l’opération, car je souffre d’une cervicarthrose C5 C6 et L4 L5 dégénérative, mal de tête, vertiges, trouble de la vision et fatigue.
    Actuellement :
    Sans lunettes 1/10e
    Avec lunettes 5/10e mais flou.
    Ma kératométrie  :
    Œil droit : 7.94 ; 175 / 7.62 ; 85
    Œil gauche : 7.85 ;  15 / 7.65 ; 105
    De près œil droit :
    (155°-1.00) + 10.75
    De près œil gauche :
    (20° -0.75) +10.25
    De loin œil droit :
    (155°-1.00) + 8.50
    De loin œil gauche :
    (20°-0.75) + 8.00
    En attente de votre réponse.
    Frédérique. 

  20. Frédérique dit :

    Bonjour Docteur,
    Quelques nouveaux éléments me concernant.
    Suite à l’incident que j’avais eu en octobre.
    J’ai fait un scan des yeux après avoir mis des gouttes,
    C’est en réclamant les images.
    les photos montrent nettement une cornee plate et déformée un creu de chaque côté, deux vagues, plutôt que de faire un arrondi.
    Je ne sais pas si cette déformation sur les deux yeux était là avant mon accident en octobre dernier.
    Mais depuis ma vue a énormément baissée et je vois plutôt trouble, je ne supporte plus la lumière ainsi que les halos autour des éclairages, et une phobie des yeux que l’orthoptiste à découvert, je n’arrive pas à converger et ne supporte pas les lunettes progressives.
    L’opticien ne comprends pas non plus pourquoi ma correction est limitée, je ne peux pas corriger davantage au-delà de 5 dixièmes.
    Autant de questions qui me laisse moins d’espoir et d’enthousiasme quant à l’opération du cristallin clair.
    Peut-être avez-vous eu ce cas un jour et qu’une opération reste toujours envisageable.
    Je reste en attente de votre réponse et vous remerciant d’avance.

  21. Sybille dit :

    Cher Docteur
    J’aimerais mieux comprendre pourquoi on ne propose les implants qu’à partir de la quarantaine. Est ce que l’on connait la durée de vie des implants? Est ce qu’ils se détériorent au bout d’un certain nombre d’années ? Est ce qu’il est possible de les remplacer ?
    Je pose la question pour une forte hypermétropie (ordonnance de lunettes : oeil droit +4,50 (+2,50) 90° oeil gauche +4,50 (+2,25) 90°) chez mon fils de 21 ans, qui vit mal le fait d’avoir une telle correction (lunettes grossissant les yeux malgré des verres tip top) et supporte difficilement ses lentilles. Merci beaucoup.

  22. Dr Damien Gatinel dit :

    Il ne s’agit pas d’un problème de durée de vie de l’implant, mais plutôt de la tolérance de l’implant dans les milieux oculaires. Par ailleurs, chez l’hypermétrope, les volumes intraoculaires sont plutôt restreints (œil court) et la pose d’un implant expose à certaines complications comme l’augmentation de la pression intraoculaire, la cataracte, etc. Après la quarantaine, on préfère généralement réaliser une chirurgie où l’on remplace le cristallin par un implant. Cette chirurgie est tout à fait comparable techniquement à celle de la cataracte, sauf que l’implant remplace un cristallin encore clair et non opacifié. Concernant votre fils, sont défaut visuel est potentiellement corrigible en LASIK, à condition de disposer de matériel récent et que le bilan préopératoire soit satisfaisant.

  23. Sybille dit :

    Merci infiniment d’avoir pris le temps de me répondre. Je ne voulais pas lui donner de faux espoirs mais du coup il va consulter.

  24. Camille dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis une femme de 53 ans.
    Je suis très hypermétrope et presbyte
    Aussi certainement astigmate !
    Ma Prescription :
    œil droit :
    (+155°-1.50)+9.00 (4/10) faible
    addition plus de 2,25.
    œil gauche :(+15°-1.00)+8.50 (7/10)
    addition plus de 2,25.
    Mauvaise qualité de vue.
    Éblouissement à la lumière et fatigue visuelle.
    La correction de l’hypermétropie œil droit et œil gauche ainsi que la presbytie sont très insuffisantes.
    +3 pour chaque serait beaucoup mieux.
    Mais la correction de l’hypermétropie est déjà trop forte, je vois très trouble de loin et très petit.
    Quelques examens dernièrement :
    À la lampe fente :
    Œil blanc, cornée claire, CA calme, RPM +/+
    J’ai une petite CCN dans les deux yeux.
    Fond de l’ œil dilaté :
    Papille un peu excavée avec c/d = 0.4*-0.5.
    Macula normale, periph ras.
    Kératométrie :
    OD K1=8.06 k2=7.64k moy=7.85
    0G K1=7.95 k2=7.55k moy=7.75.
    D’autres examens en attente du nerf optique, Fev…
    Et on m’a dit que j’avais une cataracte débutante plus une amblyopie.
    Est-ce ceci qui limite et fait baisser ma vue depuis un moment !
    Je suis hypermétrope depuis mon enfance.
    Ma vue en correction ne cesse de baisser.
    Je n’aperçois aucun voile.
    J’ai eu beaucoup de traitements rayons sur une longue durée.
    C’est invivable chaque jour je vois très mal et j’aimerais savoir si cela est opérable ?
    Est-il possible de retrouver une vue correcte même portant des lunettes ?
    En l’attente de votre réponse docteur.
    Je vous remercie

  25. Dr Damien Gatinel dit :

    Les éblouissements constituent un signe de cataracte précoce. Il convient de vérifier la présence de cette cataracte, ce qui peut être effectué par la réalisation d’examens complémentaires comme l »OQAS (ou HD-Analyzer) par exemple;

  26. Cresci Sylvie dit :

    Bonjour Docteur,

    je vous ai rencontré pour un bilan pré opératoire mais je n’ai retiré mes lentilles rigides que 3 jours avant ce bilan. A la prise de rendez-vous pour l’intervention, dans la brochure qui m’a été remise, il est indiqué qu’il ne faut pas porter ses lentilles 8 jours avant. Les examens risquent-ils d’être faussés ?
    Dois-je les refaire éventuellement car l’intervention aura lieu en janvier et je suis inquiète.

    Je vous remercie de la réponse que vous voudrez bien me donner pour me rassurer.

  27. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est possible que la mesure de la réfraction (correction) ait pu être altérée. Si vous voulez neutraliser cette possibilité, il faudrait substituer des lentilles souples à vos rigides (à voir avec votre ophtalmologiste traitant), et refaire une mesure de la correction le jour de l’intervention (venir pour cela un peu à l’avance).

  28. Gaëlle Penin dit :

    Bonjour docteur,
    J’ai découvert depuis peu la possibilité d’opérer au laser l’hypermétropie et l’astigmatisme. J’aimerais savoir si cela est envisageable dans mon cas :
    OD : +5,50 (+1,75 à 75 degrés)
    OG : 5,00 (+1,75 à 100 degrés)
    Je suis âgée de 23 ans.
    Merci d’avance

  29. Dr Damien Gatinel dit :

    Vous présentez une forme prononcée d’hypermétropie, qui peut faire l’objet d’une correction en LASIK à condition d’utiliser une plateforme laser récente. Une régression partielle de la correction pourrait toutefois survenir dans les années à venir (vous avez 23 ans, l’hypermétropie tend à se majorer/décompenser avec le temps). Un bilan préopératoire précis et détaillé est nécessaire pour vérifier votre opérabilité.

  30. Bethsabee dit :

    Bonjour docteur, j’ai 23 ans et j’ai une hypermétropie à +8 plus strabisme. Je souhaite me faire opérer, mais je crois comprendre qu’il n’y a pas de solution pour le moment. Qu’en pensez vous ?

  31. Dr Damien Gatinel dit :

    Malheureusement les options sont plus que limitées pour ce type d’hypermétropie. Une réduction partielle peut être parfois proposée afin de satisfaire à certaines normes de recrutement professionnel (ex avoir moins de 3 dioptries d’hypermétropie).

  32. Isabella dit :

    Hello Dr. Damien

    I was wondering if it is possible to perform this surgery on patients who have high hyperopia. In my case, I have +6.50 in the left eye and +5.50 in the right. Unfortunately, I do not qualify for intraocular lens implantation.

  33. CALLIER Christophe dit :

    Bonjour docteur,

    J’ai 51 ans, je suis hypermétrope depuis la naissance, mais les choses empirent avec l’age.
    Verres correcteurs « sur mesure » de plus en plus lourds, coûteux et qui vieillissent de plus en plus rapidement (dégradation des traitements de surface).

    Ma correction est la suivante :
    – Oeil droit : (120° -0.50) +5.50, Addition + 2.25
    – Oeil gauche (65° -1.75) +9.00, Addition – 2.25
    Je réfléchis à une éventuelle opération.

    D’après mes renseignements, vu l’importance de mon hypermétropie, le laser est à oublier.
    D’après ce que je lis ici, la la chirurgie du cristallin clair pourrait être indiquée, cependant je me pose les questions suivantes sur ce type d’intervention :
    – Mon ophtalmologue m’a indiqué, qu’il y avait un risque de décollement de rétine à la suite de l’intervention, plus important que pour une cataracte ;
    – Je lis ici, que plusieurs patients à la suite d’une telle intervention, avaient un phénomène de halo de lumière, est-ce toujours le cas ?
    – D’autres souffrent d’une sécheresse oculaire.
    Merci de bien vouloir me donner votre avis sur mes questions, ainsi que sur mon « opérabilité ».

  34. Dr Damien Gatinel dit :

    La chirurgie du cristallin clair paraît effectivement la meilleure option (cristallin clair car vous n’avez pas de cataracte: en pratique l’intervention est la même dans les deux cas: retrait du cristallin et remplacement par un implant destiné à corriger l’hypermétropie, et compenser la presbytie si choix d’un implant multifocal). Les risques rétiniens sont plus faibles chez les hypermétropes que chez les myopes. Les halos ou phénomènes de lumière parasite ne sont pas constant, de même que la sécheresse oculaire (souvent transitoire et liée au collyres prescrits).

  35. Dr Damien Gatinel dit :

    With modern laser platforms, the correction of high hyperopia provides good results in many cases. A slight undercorrection is possible (or regression of the effect of the correction over time), but it still is perceived as a benefit by patients who become less spectacle dependant. A comprehensive preoperative examination is required to confirm your eligibility to such surgery.

  36. F DURAND dit :

    Bonjour Docteur,

    J’ai 39 ans. Après 22 ans de lentilles pour de l’hypermétropie et et de l’astigmatisme, mes yeux commencent tout doucement à ne plus les supporter autant. J’ai vu récemment un chirurgien pour faire un bilan en vue d’un opération LASIK.
    Jusqu’à ce bilan j’étais corrigée pour une hypermétropie de 6. Mais avec un retrait des lentilles plusieurs jours et une petite séance de skiacol (horrible au passage car j’ai eu des effets pendant 3 jours!!), il s’avère que mon hypermétropie est de 8D à chaque oeil.
    Le chirurgien m’a donc indiqué que dans mon cas, des implants seraient préconisés et le lasik sans effet.
    Outre ma déception, des implants me font surtout peur.
    Tout d’abord pouvez-vous m’indiquer en quoi le lasik n’aurait pas d’effet? Est-ce que cela voudrait dire que le lasik ne pourrait pas suffisamment sculpter ma cornée et lui redonner suffisamment de puissance pour que les images se formes au bon endroit dans l’oeil? Et ça voudrait donc dire que même avec une cornée sculptée par lasik, il me serait nécessaire de porter des lunettes?

    Ensuite, est-on obligé de retirer le cristallin ? Je croyais que la pose d’implants était réversible. Mais si on enlève le cristallin et qu’il faille pour une raison ou une autre retirer les implants, est-ce qu’on y voit?

    A vous lire,

    Cordialement

    F DURAND

  37. Dr Damien Gatinel dit :

    Vous êtes peut être encore jeune pour envisager une chirurgie du cristallin clair et la pose d’implants (qu’il est toutefois rare d’avoir à retirer!). On préfère généralement la fin de la quarantaine dans ce contexte (installation de la presbytie). Le LASIK peut corriger environ 6D, soit quasiment la totalité de votre hypermétropie (la valeur mesurée sous skiacol n’est pas véritablement celle qui compte dans ce contexte, on trouve systématiquement plus chez les hypermétropes que ce qu’ils préfèrent en vision normale). Le LASIK peut occasionner de la sécheresse oculaire (un peu plus chez les femmes) et des halos visuels en conditions nocturnes (moins gênants avec les nouveaux lasers). Si vos cornées sont normales et que vous n’avez pas de sécheresse oculaire préopératoire, un bilan orienté LASIK peut être effectué pour déterminer l’intérêt de cette correction. Même si vous recouvrez une bonne vision de loin et de près, sachez que l’installation prochaine de la presbytie devrait vous conduire à reporter des lunettes pour la lecture de près dans quelques années

  38. John dit :

    Bonjour,

    J’ai 18 ans et je suis porteur de lentilles de contact depuis mes 8 ans. Je suis hypermétrope et astigmate et j’aimerai savoir si je suis opérable, au vue de la carrière que je souhaite mener qui le nécessite.
    Le problème étant mon jeune âge ainsi que ma forte correction : environ +7 à chaque oeil.
    Or j’ai cru comprendre qu’il n’était pas possible d’opérer au laser de si fortes corrections et que l’implant n’était pas envisagé pour les jeunes comme moi.

    Une opération est-elle ainsi possible pour ma vue, et pourriez- vous me dire pourquoi l’implant est difficilement envisagé pour les jeunes ?

    Cordialement.

  39. Dr Damien Gatinel dit :

    En fonction de paramètres comme votre diamètre pupillaire et la régularité de vos cornées, il peut être possible d’envisager un LASIK, qui pourra réduire suffisamment votre hypermétropie pour satisfaire aux critères d’aptitude considérés pour votre future profession. Un bilan préopératoire est nécessaire.

  40. Anas dit :

    Bonjour,

    Je m’appelle Anas j’ai 27 ans, J’ai un terrain d’hypermétropie associé à un astigmatisme bilatéral qui a rendu la vie intolérable sans lunette de correction sertou dans la lecture ou sur PC
    je voulais faire une chirurgie refractive mais je suis un peu hésitant qui m font peur des effet secondaire
    Docteur qu’c’est que vous me conseillez concernant la Chirurgie refractive (LASIK) ?
    Voila mes paramètres :
    OD/+3.50(-2.25)175°
    OG:+4.00(-3.00)175°

    Salutations.

  41. Dr Damien Gatinel dit :

    Le LASIK est effectivement la technique de choix pour la correction de l’astigmatisme hypermétropique. Les effets secondaires existent mais leur durée est généralement limitée dans le temps. Pour ce type de correction, il est particulièrement important d’avoir recours à des lasers de dernière génération, et d’utiliser une technique « tout laser », avec des capots de grand diamètre délivrés au laser femtoseconde, utiliser une pupillométrie avec centrage personnalisé, et des photos de l’iris transférées dans le laser excimer pour bien aligner la correction avec l’axe de l’astigmatisme.

  42. Alice dit :

    Bonjour Docteur,

    J’ai bientôt 30 ans et porte des lentilles depuis 15 ans.

    Je souffre d’hypermetropie depuis mon plus jeune âge. J’ai les corrections suivantes :
    OG et OD : +5.00 – 1.75 et 90°

    J’ai réalisé des tests pré-opératoire il y a quelques années, et la solution proposée était celles des implants en raison d’une cornée trop fine.

    Quelle solution à première vue me conseillerez-vous entre LASIK et implant ?
    J’ai lu dans votre article que « recevoir un implant (sans retrait du cristallin) est généralement peu compatible avec le rajout d’un élément étranger. »
    Pensez-vous qu’il serait préférable d’attendre pour me faire opérer ? (attendre la presbytie / la cataracte pour choisir l’option avec implant)

    Un tout grand merci pour vos réponses,

    Anna

  43. Dr Damien Gatinel dit :

    Une cornée fine n’est pas forcément un souci en LASIK hypermétropique, dans la mesure où la correction est délivrée dans la région périphérique de la cornée (où celle-ci est plus épaisse) et épargne son centre (où elle est la plus fine). Les implants sont en revanche déconseillés pour les yeux hypermétrope, dans la mesure où ces yeux sont plus courts, et leur segments plus étroits (moins de place pour glisser l’implant en avant du cristallin, risque d’hypertonie, cataracte précoce, etc.).

  44. Le Gal Aurélie dit :

    Bonjour,
    J’ai 40 ans et après 25 ans de port de lentilles rigides, je les supporte difficilement. J’ai fait une ulcération de l’oeil droit en septembre 2019. J’ai depuis des périodes de sécheresse oculaire.
    Mes valeurs de réfraction sont les suivantes :
    Réfraction objective
    OD: +3,25 (-0.75) à 167°
    OG: +4 (-0.75) à 43°. – PD 58
    Réfraction finale
    OD: +3.75 (-0.5) à 165° 10/10 P2
    OG: +4 (-0.75) à 40° 10/10 P2. – PD 58

    J’ai longtemps hésité quand à envisager une opération mais mon ophtalmologue me dit que c’est possible.
    Une opération Lasik est-elle envisageable pour moi?
    Merci pour votre réponse

  45. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori une intervention en LASIK est tout à fait possible, à condition que le bilan préopératoire soit satisfaisant. C’est même une bonne indication, car l’effet bénéfique de la chirurgie concernera non seulement la vision de loin, mais également la vision intermédiaire et la vision de près. Ainsi, vous pourriez récupérer une indépendance totale à la correction optique. Quand la presbytie sera installée (d’ici quelques années), vous pourrez porter à nouveau des lunettes pour la lecture, mais de puissance réduite par rapport à ce dont vous aurez besoin si vous ne faîtes pas l’intervention. La chirurgie de l’hypermétropie est particulièrement intéressante vers la quarantaine (et au delà).

  46. Bertrand dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis hypermétrope (+2.25 ODet +2.75 OG).
    Je lis souvent que les résultats suite à une opération de l’hypermétropie ne sont pas bons.
    Peut-On espérer une amélioration après une intervention?

  47. Dr Damien Gatinel dit :

    La chirurgie de l’hypermétropie a beaucoup progressé au cours des 10 dernières années. Certains lasers sont plus performants, et proposent des options de traitement particulièrement adaptées à la correction de l’hypermétropie (zones de traitement élargies et centrées de manière personnalisées). Pour votre degré de correction, les résultats devraient être très satisfaisants.

  48. Ahmed dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai 19ans et je suis hypermétrope astigmate
    OG -2,5)+1,50
    OD -1,75)+1,50
    Et je voudrai bien m’opérer mais souvent je lis
    selon des témoignages que les opérations de correction de vue de ce type provoquent souvent des effets secondaires néfastes comme la sensibilité à l’exposition au soleil et la lumière et la vue flou dans la nuit . Est cela vrai?

  49. Dr Damien Gatinel dit :

    Ces effets indésirables existent, mais la correction de l’astigmatisme hypermétropique a bénéficié des évolutions des plateformes lasers de correction, et si les cornées ont un relief sans particularité, une correction peut être envisagée avec un risque minime de symptômes visuels gênants.

  50. ZIHI dit :

    Bonjour,
    C’est une interrogation (urgente)
    j’ai 72 ans hypermétrope de l’oeil droit 2/10, et diabétique. mon ophtalmologue envisage m’opérer par un spécialiste bientôt.
    Ma question, du fait que je suis hypermétrope depuis mon enfance, est-ce que peu demander la réparation ce défaut de vision à l’occasion de cette opération, ou bien c’est irréparable, parce que le cerveau continuera à ne pas réagir ?
    Comment je peux exprimer ce désir, en terme clairs, au chirurgien et quel préparatif ou consultation dois-je faire, et est-ce que le supplément est pris en charge dans le régime général.?
    Merci pour une prompte réponse sur mon mail.
    Cordialement

  51. Omar dit :

    Bonjour docteur, mon rêve est d’être pilote de ligne mais malheureusement je suis hypermétrope-astigmate
    OG(170°+3)+2,50
    OD(5°+2,50)+2,50
    Est-ce qu’une une opération de correction de vue pourra être bénéfique pour concrétiser mon rêve sans avoir de problèmes dans l’obtention de ma visite médicale classe 1 et sans avoir des effets secondaires qui pourront m’influencer surtout que les pilotes de ligne sont toujours exposés à la lumière…
    Merci d’avance Docteur

  52. Dr Damien Gatinel dit :

    Le LASIK est une technique de choix pour la correction des astigmatismes hypermétropiques prononcés. Cette technique est autorisée par la plupart des systèmes de validation de licence (ex USA, France, etc.). Des effets indésirables comme la sécheresse oculaire, la perception de halos lumineux est possible après LASIK. Il est important d’effectuer ce type de correction avec une plateforme laser moderne, qui permet de réaliser des volets cornéens de grand diamètre, de larges photoablation, centrées sur l’axe visuel, avec compensation de la cyclotorsion (ex: plateforme laser Wavelight/ Alcon, qui est certainement la plus conseillée pour ce type de correction complexe).

  53. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est recommandé de réaliser une correction de votre hypermétropie, le cerveau n’aura pas de mal à s’accommoder d’une vision améliorée de loin.

  54. Xavier dit :

    Bonjour,

    je suis hypermétrope astigmate

    OD +8,25 axe 170°
    OG +8,5 axe 40°

    Suis je opérable selon vous?

    Merci d’avance.

  55. Dr Damien Gatinel dit :

    Votre astigmatisme extrême paraît difficile à corriger avec une correction par LASIK. Cette technique pourrait le réduire à 2 dioptries environ. On peut parfois combiner le LASIK à la réalisation d’incisions relaxantes au laser femtoseconde, mais ces incisions, si elles réduisent l’astigmatisme, n’ont pas d’effet sur l’hypermétropie, et votre correction globale parait difficile à effectuer en totalité.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *