+ +

Suites opératoires après PKR

PKR : après l’opération

Cette page est consacrée à la description chronologique de l’évolution constatée par la plupart des patients après réalisation de la PKR pour la correction de la myopie. Elle s’applique à toutes les variantes de chirurgie PKR (transepitheliale comprise):

– 1 mn après PKR :

La vision est déjà modifiée et améliorée: malgré une sensation de léger flou, de voile, liée aux gouttes instillées à la fin de l’opération PKR, l’acuité visuelle non corrigée est déjà nettement plus élevée, surtout si une lentille pansement a été posée (ce qui est recommandé et effectué par la plupart des chirurgiens après PKR). Il n’y a pas encore de douleurs, au plus une petite sensation de gêne locale au niveau d’un œil ou les deux.

– 5 mn après PKR

Le voile visuel apparait ou persiste, accompagné d’une sensation locale de gêne ou corps étranger. Un larmoiement intermittent peut apparaître; les effets de l’anesthésie par gouttes (instillées avant et pendant la PKR) diminuent peu à peu…

-1 h à 2h après PKR :

La sensation de gêne persiste et peut se muer en douleurs, qui s’apparente à l’impression d’une « brulure » locale. Un larmoiement, et l’apparition d’un gonflement des paupières sont fréquent. La prise de comprimés d’antalgiques, et le fait de garder les yeux fermés permettent d’atténuer ces symptômes. L’instillation de larmes artificielles peut également apporter un soulagement. La vision est généralement plus floue qu’au décours immédiat de l’intervention, avec des fluctuations (vision plus nette par intermittence).

– quelques heures après PKR, jusqu’au lendemain

La sensation de gêne culmine le premier jour, puis diminue progressivement. La nuit, il faut porter des coques de protection afin d’éviter de se toucher les yeux de manière intempestive ou inconsciente, mais comme la PKR ne comporte pas la réalisation d’un capot, la surface de l’œil est moins « fragile » vis à vis d’un traumatisme mécanique qu’après LASIK.

– le lendemain de la PKR

Au réveil, la vision peut encore être floue, mais ce flou est différent de celui d’avant l’intervention; il ressemble au flou que provoqueraient des lentilles sales ou embuées. L’instillation de larmes artificielles permet d’ouvrir plus facilement les yeux. Les douleurs font place à une gêne qui s’estompe progressivement. La vision fluctue encore, et des sensations brutales de « gêne », ou un larmoiement d’un œil, puis l’autre sont possibles. La vision peut être inégale entre les yeux, et s’inverser (la vision de l’œil droit ou l’œil gauche étant alternativement plus nette).

– les premiers jours après PKR

La vision continue de s’améliorer au cours des premiers jours, mais avec de fluctuations. Au 5 e jour environ, il est possible de retirer les lentilles de protection, à l’occasion du contrôle chez l’ophtalmologiste. A cette occasion, le contrôle de l’acuité visuelle permet de mesurer une acuité sans correction le plus souvent comprise entre 6/10e et 10/10e (selon le degré de myopie initial, etc.). Les patients signalent toutefois une impression de léger flou, qui se dissipe progressivement au cours des 15 premiers jours environ. La reprise d’une activité professionnelle est possible dès le 4e ou 5e jour. Un traitement par collyre est poursuivi au cours des 3 premières semaines environ. Le port de verres teintés (lunettes de soleil) est fortement recommandé à l’extérieur en cas d’ensoleillement intense ou prolongé. Il est possible de se doucher, en prenant quelques précautions (ne pas diriger le jet de douche dans les yeux). La vision s’améliore continuellement au cours des premières semaines, et se stabilise vers la fin du premier mois. Le maquillage peut être repris au bout d’une dizaine de jours.

56 réponses à “Suites opératoires après PKR”

  1. Imene dit :

    Je me suis faite opérée par PKR le 14 septembre, cela fait 10 jours. Je n’ai toujours pas la vu 10/10 .en plus ma vu de près est pir qu’avant l’intervention.
    Avant l’intervention ma vue était _4 (de loin)pour les deux yeux. J’aimerais savoir la durée de la cicatrisation de l’œil car je commence à m’inquiéter.

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Il s’agit très probablement de l’effet d’un léger oedème de la paupière supérieure, et qui va rapidement se résorber.

  3. Marion dit :

    Bonjour

    Je viens de subir une intervention au PKR il y a 2 jours.
    Malgré une vision un peu floue dont j’étais avisée, j’ai l’impression d’avoir des difficultés à ouvrir mon œil, il est plus petit que l’autre, est-ce lié à un œdème post-opératoire ?
    Merci à vous.

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est trop tôt pour juger du résultat de l’intervention à ce délai postopératoire car les phénomènes de remodelage cicatriciels perdurent encore. La correction entrée dans le laser est choisie par le chirurgien en fonction des éléments recueillis lors du bilan préopératoire. La correction portée en lunettes fait partie de ceux ci, mais il est préférable de se baser sur les mesures réalisées le jour de la consultation. Quand celles-ci diffèrent de la correction portée en lunettes, mais que la correction en lunettes est jugée confortable et efficace par le patient, il faut effectivement vérifier que la myopie mesurée n’a pas été sous ou surestimée.

  5. Rym dit :

    Bonjour
    Myope de-2 sur OD et OG je me suis fait opérée au pkr il y a 16 jours,
    J ai toujours une vision trouble et sensation d inconfort.lœil droit toujours flou par rapport à l oeil gauche
    Sachant que mon chirurgien m a indiqué avant l opération que j étais sur corrigé et m a indiqué que j étais à 1.5 OD et-1.75 OG que-2
    Ma question: est ce que le laser pkr se base sur le bilan de chirurgien ? Et si en réalité j étais à-2 pour chaque œil dois je refaire le laser ou remettre de nouveau les lunettes.
    Merci

  6. Anne-Charlotte dit :

    Bref, pensez vous qu un tel niveau de flou empêchant la lecture sur écran est normal à j+20?
    Est il préférable de me faire arrêter plutôt que d être ma situation à compenser par heure sup ma lenteur de lecture?(et donc m exposant encore plus à la lumière bleue ce qui est probablement pas très bon)
    Aussi je suis également en train de faire un petit orgelet sur l un des yeux.
    Compte tenu de la fraîcheur de l opération, Comme il s agit probablement d un staphylocoque, dois je m en inquiéter et voir un médecin pour obtenir des antibio.

  7. Anne-Charlotte dit :

    Bonjour Docteur
    Je suis dans la meme situation que beaucoup decrivent ci dessous.
    j’étais tres inquiete du haze ou d’autre maladie non corrigibles jusqu’a ce que je chausse les lunettes d’astigmate de mon mari, qui effectivement corrigent assez bien.
    ok soulagée, au pire j’aurais des petites lunettes pour travailler dans 10 jours, mais quand même!
    Je ne lis pas mes emails, je les déchiffre et clairement ça a un impact lourd sur ma qualité et ma productivité de travail et je sui sobligée de m’excuser tout le temps aupres de ma hierarchie sur les inconvenients liés.

  8. Sabrina sb dit :

    Bonjour,
    Je me suis fait opéré le 02 mars à l’œil gauche avec la technique trans PRK et le 23 mars à l’œil droit avec la technique Pkr
    je remarque un réel écart d’acuité visuelle et de douleur entre mes deux yeux. L’œil gauche voit très bien mais le droit a encore des difficultés et reste flou avec parfois des douleurs, photophobie et aussi un larmoiement
    alors que ce n’était pas le cas pour l’œil gauche après 15jours d’intervention
    . Est-ce normal d’avoir ces symptômes après 2 semaines de PKR sachant que après mon Control il m’a dit que tt allait bien il y’a une semaine ? Et je viens de finir mes médicaments ATB ET AIF !
    Merci de votre retour

  9. Sabrina sb dit :

    Bonjour,
    Je me suis fait opéré le 02 mars à l’œil gauche avec la technique trans PRK et le 23 mars à l’œil droit avec la technique Pkr
    je remarque un réel écart d’acuité visuelle et de douleur entre mes deux yeux. L’œil gauche voit très bien mais le droit a encore des difficultés et reste flou avec parfois des douleurs, photophobie et aussi un larmoiement
    alors que ce n’était pas le cas pour l’œil fauché après 15jours d’intervention
    . Est-ce normal d’avoir ces symptômes après 2 semaines de PKR sachant que après mon Control il m’a dit que tt allait bien il y’a une semaine ? Et je viens de finir mes médicaments ATB ET AIF !
    Merci de votre retour

  10. Dr Damien Gatinel dit :

    Les suites opératoires de la PKR peuvent être effectivement marquées par ce type de fluctuation. La poursuite du traitement est indiquée, et les choses devraient rentrer dans l’ordre rapidement.

  11. Eva dit :

    Bonjour, je me suis faite opérée par PKR il y’a 7jours exactement, j’avais -2,75 aux deux yeux. L’opération s’est bien passée, c’était douloureux le premier soir mais le lendemain tout allait déjà mieux et ma vue s’améliorait. J’ai revu le chirurgien 5jours plus tard pour retirer les lentilles pansement et contrôler la cicatrisation. Il m’a indiqué que la cicatrisation était bonne, j’étais à 8/10 pour les deux yeux mais cela s’améliorerait encore au cours du mois.
    Cependant aujourd’hui (J+7) ma vue de près est floue, surtout sur les écrans et ma paupière gauche à tendance à vibrer comme si l’œil est fatigué s’il vous plaît est-ce que cela est normal ? Je n’ose pas regarder les écrans par peur de fatiguer davantage mes yeux.
    Je précise qu’il m’a conseillé de poursuivre le collyre et le lubrifiant pendant 1 semaine (3 fois par jour).
    Merci de votre réponse.

  12. Forgeau dit :

    bonjour
    je me suis faite opérer en juin 2020 des deux yeux par PKR. j’ai eu très vite des problèmes de sécheresse occulaire .. Malgrè les gouttes Dulcilarmes et vismed je me « déchire » régulièrement la cornée en ouvrant simplement les yeux le matin… souvent l’oeil droit mais aussi des fois oeil gauche. Cela arrive de plus en plus souvent et j’ai demandé à mon ophtalmo si on pouvait faire autre chose car cela devient invivable cette douleur… en gros pas trop de réponse de sa part à part on hydrate le plus possible les yeux et vitamine A à mettre matin et soir… ma cornée est fragile. y a t’il une autre solution?

  13. Laetitia dit :

    Bonjour docteur Gatinel,

    Myope depuis toujours et évolutif jusqu’à 2020 à mes 37 ans, on ne savait pas pourquoi elle évoluait.
    J’étais à + ou – 7,50 sur les deux et un tout petit peu d’astigmatisme. Mes verres correcteurs ne suffisaient plus pour conduire de nuit et voir à peu près en journée.

    Après examen pré opératoire le 02/02/22 mon ophtalmologue m’a conseillé la prk car cornée trop fine (il a demandé un second avis a l’ingénieur de la machine qui se déplace avec lors des journées opératoires au sein de son cabinet) et après confirmation j’étais opérable.
    Il me précise bien que je n’aurai pas plus de 7 sur 10 car mes yeux n’ont jamais pu être corrigé au delà avec mes précédentes correction, mais que je pourrais me passer de lunettes. Il m’a dit vouloir garder -0,80 a 0,90 à l’un de mes yeux pour palier à la presbytie qui viendra dans quelques années (j’ai bientôt 39 ans).

    L’opéra a eu lieu mercredi 10/02/22 à 10h et malheureusement tout ne c’est pas bien passé, à 10h on me mets quelques gouttes de collyre anesthésiante, on me fait attendre puis on m’en remets quelques une et hop on me dit de m’installer dans la salle sur la table sous la machine. Durant l’attribution des gouttes et la prise en charge pour débuter l’opération il m’a semblé avoir attendu assez longtemps. Curieuse J’avais demandé au préalable à l’assistante combien de temps l’anesthésie ferait effet, on me dit 30mn, et là j’ai eu un doute vraiment.

    L’opération commence avec l’oeil D, il met le liquide sur un tampon pour dissoudre l’épithélium et là je ressens une brûlure importante, je lui signale, mais il me dit que non ce n’est rien, c’est dans ma tête.
    Je m’accroche tant bien que mal au lit et là le laser se lance, il me tient la tête et l’ingénieur m’explique étape par étape ce qu’il va se passer, ne pas bouger, fixer le laser vert, que je ne le verrai plus aussi nette mais que c’est normal etc … Mais à ce moment où le laser a commencé j’ai ressenti toute la brûlure du laser durant les 75 secondes précisément, cette douleur est… Indescriptible ! Je hurle, je pleure de douleur, on me dit de tenir bon, ça sent le cochon grillé on me dit que c’est normal.
    Ensuite viens le tour de l’œil G, là bizarrement il me remets deux gouttes anesthésiante et procède de même qu’avec œil D, et miracle je n’ai rien ressenti… Encore heureux car j’étais totalement éprouvé par ce qu’il venait de se passer.

    A peine fini, gouttes, lentilles pansements etc … Il me dit de mettre mes lunettes correctrice, et je lui dis que je ne vois rien, et il me répond : vous voyez déjà mieux sans, donc c’est bon ça va aller de mieux en mieux.
    Il décide de m’arrêter le jeudi 10 et vendredi 11/02 me disant que je pourrais reprendre le travail (conduire et travailler sur écran) dès lundi 14/02.
    Malheureusement j’ai souffert durant 30h, ma tête allait exploser, je voulais m’arracher mes yeux tellement j’avais mal tout a l’intérieur.
    J’ai du prendre 6 valium et du nurofen pour me calmer et dormir un peu.

    Samedi 12/02 on me conduit pour qu’il me retire les lentilles pansements, je ne vois strictement rien, les paupières sont des vrais ballon de rugby, il me retire les lentilles sans me mettre un lubrifiant et la douleur que j’ai ressenti lorsqu’il les a enlevés a été brutale.

    Il regarde avec sa machine, dit que la cicatrisation est bonne et me prolonge seulement un arrêt jusqu’au 16/02. Me prescrit d’autres gouttes anti-inflammatoires et lubrifiants et je rentre à la maison épuisé.

    Lundi 14/02 mes paupières sont toujours gonflées, ma vision est complètement troubles a 2-3m, je ne peux pas lire les sous titres sur la TV a 2m50.

    En revanche la veille impossible de voir de très près c’était flou, aujourd’hui mercredi 16/02 je vous écris l’écran a 15cm et je vois presque nette mais ça se trouble.

    Je l’ai rappelé mardi 15/02 et sa secrétaire me dit que c’est normal que c’est long, m’invitant à rappeler ce mercredi 16/02 si je ne vois toujours pas mieux pour qu’il me prolonge l’arrêt maladie, mais finalement elle me dit qu’il veut me voir pour contrôler, je suis étonnée car la veille on m’a dit que c’était normal, mais elle me répond qu’il pense que la correction est bonne mais qu’il voudrait voir pourquoi je ne vois pas mieux et selon son verdict je reprends ma moto et mon boulot !!

    Je suis extrêmement inquiète car depuis 7 jours je ne vois aucune évolution, ma vision n’est pas voilé mais trouble, avant je ne voyais pas du tout la ville au loin (2km) de ma fenêtre, oui c’était le vrai brouillard, mais aujourd’hui j’avoue que je vois mieux que sans mes lunettes mais ce que je perçois au loin je ne peux pas le décrire, ni même les logos des marques des électro ménager a la maison par exemple.

    J’ai pas d’halo, et le haze je ne sais vraiment pas ce que ça peut être donc je ne peux pas dire si je l’ai.

    Mon astigmatie légere était corriger en même temps que l’opération « normalement ».

    Mais je ne me vois pas conduire en deux roues (je n’ai jamais pu passer le permis à cause de ma myopie) et travaille 7h d’affilé sur un écran PC au milieu d’une casse auto pleine de poussière si je ne vois même pas à plus de 2-3m.

    J’ai lu tout vos messages et les réponses que vous avez apporté, mais je suis vraiment vraiment inquiète, que dois je faire, vais-je rester comme ça a vie, dois-je être en arrêt maladie plus longtemps, qu’est ce que cet ohptalmo doit faire s’il y a eu une sous correction ou une erreur de sa part ?

    Bref je suis en panique totale et je tiens par avance à m’excuser pour ce long pavé.

    Merci pour vos réponses.

  14. Dr Damien Gatinel dit :

    IL peut en effet survenir des fluctuations visuelles au cours des premières semaines après réalisation d’une pkr: c’est vers le premier mois que l’on peut emmettre un jugement plus précis sur la correction obtenue. Ces fluctuations sont liées à l’épithélium cornéen qui se relisse pour optimiser la vision après la chirurgie.

  15. SALBAS Nataline dit :

    Bonjour
    Je me suis faite opérer le 31/01/2022 par vous même par méthode PKR. Tout s’est bien passé et je vous en remercie.

    Est-il normal que ma correction sur l’œil droit s’est améliorée puis a subitement diminuée ?
    Cela fait 3 jours qu’elle diminue, depuis qu’un œdème est apparu sur ma paupière inférieur.

    Ma correction sur l’œil gauche quant à elle s’améliore chaque jour et pas d’œdème.

    Merci

  16. Dr Damien Gatinel dit :

    Ce type de symptômes peut traduire la présence d’une zone de moindre adhérence épithéliale. Il est parfois rencontré après PKR, ce qui est paradoxal car le laser de surface est parfois indiqué pour remédier à ce type de problème (PKT: photokératectomie à visée thérapeutique pour érosions épithéliales). Un traitement local associant gels lacrymaux et/ou pommade permet souvent d’atténuer ces symptômes; ces gels sont à instiller au coucher afin de protéger la surface cornéenne. Les douleurs surviennent généralement lors de clignements nocturnes qui surviennent souvent en fin de nuit.

  17. Duvergé Justine dit :

    Bonjour docteur, j’ai été opéré le 14 septembre 2021 par pkr, tout c’est bien passé et mes tests de vue sont top 10/10
    En revanche, j’ai parfois une douleur intense le matin lorsque j’ouvre les yeux, comme si mon œil se déchirait sur ma paupière. Je me rendors 5min puis plus rien.
    Ça m’arrive plusieurs fois par semaine, et pas toujours le même œil. La journée aucun problème.
    J’ai déjà essayé de mettre des gouttes type vismed avant de dormir mais sans grand succès
    Pouvez vous me dire si c’est normal ou si il faut que je consulte mon chirurgien?
    Merci

  18. Dr Damien Gatinel dit :

    Des épisodes de rougeurs ou de gêne transitoire sont habituels au cours de la première semaine qui suit l’intervention. Mais il ne doit pas y avoir de douleur intense prolongée, de sécrétion abondantes, etc.

  19. Anis dit :

    Je me suis opérer des yeux( pkr) le 18 décembre,est il normal la réapparition de douleur ,rougeur , flou en j 5 post po,

  20. Sabino sophie dit :

    Bonjour.
    Je suis myope (-5.50 aux deux yeux) et souhaite me faire opérer. J’ai consulté une clinique qui m’a déconseillé le lasik car ma cornée est irrégulière (mais épaisse). Ils m’ont donc orienté sur le pkr mais étant très douillette je suis littéralement effrayée par mes douleurs post opératoires. Pensez vous qu’il est envisageable, malgré la cornée irrégulière de quand même pratiquer une opération lasik ?

  21. myriam champion dit :

    J’ai été opérée les 21 et28 avril dernier en PKR. OD parfait OG vision floue. Fin juin on m’a fait une séance de laser. A ce jour, je vois toujours fou. Je ne peux pas conduire ni reprendre mes activités de couture. Il y a 15 jours on m’a dit qu’il fallait que je reporte des lunettes. Je viens d’aller les chercher et là l’opticien m’a dit que les corrections étaient les mêmes en 2019. Avec ces lunettes je ne vois rien. Je ne peux même pas me lever de la chaise et en regardant la route j’en vois deux. dois-je en conclure que l’opération a été ratée ou qu’il y a eu erreur lors de la prise des calculs de l’implant.
    Je suis désespérée car je ne sais plus quoi faire. Votre conseil me serait précieux. Je vous en remercie

  22. Dr Damien Gatinel dit :

    En cas de retard cicatriciel, ou d’inflammation postopératoire accrue, les suites de la PKR peuvent être plus prolongées; il est nécessaire de faire un point avec votre chirurgien de manière à vérifier si une modulation du traitement pourrait être intéressante pour faciliter cette cicatrisation.

  23. Sou dit :

    Bon jour,
    J’ai le même problème qu’Helena à 16 jours après PKR. C’est une vraie situation de handicap (impossible de conduire, yeux larmoyants en permanence, activité pro compliquée, écrire ce mail est même difficile…). Le chirurgien ne s’en inquiète pas mais m’a quand même dit qu’il ne prolongerait jamais un arrêt de travail au delà de 2 semaines… Il a changé le traitement mais ça n’a pas d’effets. Je suspecte les gouttes d’entretenir la photosensibilité. Je vais tester un arrêt des gouttes pendant 2 jours pour voir si ça change quelque chose. Je commence sérieusement à m’inquiéter.

  24. Helena dit :

    Bonjour,
    Je me suis fait opérer les deux yeux (forte myopie) par PKR il y a 5 semaines. Ma vue est impeccable mais je souffre toujours de photophobie qui m’handicape dans ma vie professionnelle (je ne peux toujours pas reprendre le travail) et dans ma vie de tous les jours (je ne peux toujours pas aller faire mes courses, conduire, faire un repas serein avec mes proches, regarder la télévision).
    Mes yeux ne parviennent pas à rester ouverts même à l’intérieur, je grimace pour essayer de les y forcer et puis les larmes coulent et je ne vois plus rien…
    Comme il y a apparemment toujours de l’inflammation, on m’a donné un traitement anti-inflammatoire (gouttes FML 3x/j qu’on m’a ensuite fait changer en dexamethason monofree 1x/j) et de patienter mais je perds patience et mon employeur encore plus…
    Sauriez-vous comment guérir un tel cas de sensibilité à la lumière et en combien de temps il peut disparaître ?
    Merci

  25. Dr Damien Gatinel dit :

    En PKR, la récupération visuelle est souvent marquée par des retard de récupération d’un oeil vis à vis de l’autre, avec des fluctuations de la vision. Ceci est lié à la cicatrisation de la couche épithéliale; le relissage est parfois un peu plus long.

  26. Elisa dit :

    Bonjour, j ai été opérée des 2 yeux par pkr il y a plus de 10 jours. Mon œil gauche qui était le plus faible voit parfaitement bien au bout de quelques jours. En revanche mon œil droit a toujours un flou et ne semble pas s améliorer . Est ce normal ? Merci . Cordialement

  27. Dr Damien Gatinel dit :

    En dehors de l’absence de douleurs postopératoires, un avantage du LASIK est de permettre une récupération rapide et d’autoriser la réalisation de retouches tardives si nécessaires (par exemple si la myopie « revient » dans le temps, ce risque dépende de divers paramètres comme le degré de myopie initial, l’âge, l’activité, etc.). En PKR, les retouches sont possibles, à nouveau en PKR, avec peut être moins de précision dans ce type de situation. Le risque infectieux n’est pas plus important, au contraire, puisque le LASIK est « étanche » en 24 h (cicatrisation des bords du capot) vs 3 ou 4 jours pour la PKR (cicatrisation épithéliale). Pour les myopies faibles et moyennes (jusqu’à -6D environ), le résultat attendu est identique. Des antalgiques sont bien entendu prescrits en cas de PKR. Dans tous les cas, le plus important est de ne pas se frotter les yeux vigoureusement et de manière répétée en postopératoire, pour le reste, le LASIK induit un peu plus de sécheresse oculaire et un peu plus longtemps, là encore un traitement est possible et prescrit (agents mouillants locaux).

  28. Sophie dit :

    Bonjour,
    Mon opération pour la myopie est programmée pour septembre mais je dois encore choisir la technique… (quel privilège!)
    En dehors de la douleur, quel est l’avantage de faire la Lasik plutôt que la PKR?
    La Lasik permet une vision définitive presque immédiate – pas de douleur post opératoire mais plus de risque d’infection et risque en cas d’accident que le « capot » bouge ?
    La PKR la cicatrisation est plus longue mais moins de risque de complication et une fois que la cicatrisation est terminée plus de risque ?
    Le résultat est-il le même et garanti pour les deux?
    Y a il un traitement efficace pour gérer la douleur post opératoire du PKR?
    Merci d’avance,
    Cordialement
    Sophie

  29. Dr Damien Gatinel dit :

    S’il est vrai que la PKR procure une récupération moins rapide que le LASIK et que les fluctuations ne sont pas rare, il n’est pas habituel de présenter une baisse de vision qui persiste au delà du premier mois. Plus que les dixièmes, il est intéressant de connaître le degré de correction résiduelle (sous correction à gauche?). Par ailleurs, si votre acuité visuelle non corrigée était supérieure à 8/10 des deux côtés avant l’intervention, il est probable que votre correction (en dioptrie) était faible avant l’intervention de PKR.

  30. Laurie dit :

    Bonjour,
    Je me suis faite opérée pour ma myopie et mon astigmatisme le 19 avril 2020.
    Avant l’opération PKR : 8,25/10 à l’œil gauche et 7,75/10 du côté droit.
    Aujourd’hui à J+23 après l’opération PKR, je suis à 8,5/10 à l’œil gauche et 5/10 à l’œil droit.
    Je m’inquiète énormément car ma vue a finalement régressé après cette intervention. Mon chirurgien me dit que je dois patienter et qu’aucune anomalie n’a été détectée. Avez- vous déjà rencontré des cas avec une régression comme celle ci après l’opération ? Puis-je espérer une amélioration quelconque ?
    Je suis tout de même à J+23 et ne constate aucune amélioration au fil des jours.
    Je suis extrêmement anxieuse et rencontre bcp de difficultés pour travailler à présent. J’ai bcp de mal à voir de près, ce qui n’était pas mon cas avant. Merci pour vos réponses..

  31. Alain dit :

    Bonjour,
    Histoire de partager la suite et de rassurer d’autres opérés potentiels.
    Après avoir eu une vue trouble de l’oeil opéré en PKR, il y a eu une très soudaine amélioration le 16eme jour.
    Le même jour à 17h je ne pouvais pas lire l’heure sur ma montre et à 21h j’avais des instants de vue nette.
    À j+37, l’oeil opéré se fatigue toujours plus vite que l’autre, est moins performant en basse luminosité etc.. ( c’est normal selon les sources médicales) mais reposé, c’est formidable d’avoir une vue périphérique nette sur plus de 180°.
    Les semaines qui suivent une opération pkr sont éprouvantes mais le résultat est encourageant.

  32. Dr Damien Gatinel dit :

    Le LASIK permet effectivement une récupération plus rapide, mais la PKR est une excellente technique, dont les résultats sont équivalents pour les myopies faibles et moyennes. Les suites immédiates sont moins confortables, mais ceci n’est qu’une question de quelques jours.

  33. celine jegoux dit :

    bonjour
    Je vais me faire opérer de la Myopie avec une bascule. ce sera PKR et pas LASIK car un pb sur une cornée … je suis un peu décue de ne pas bénéficier du LASIK qui permet une récupération bc plus rapide et moins de risque de séquelles ?
    vous confirmez ?

  34. Dr Damien Gatinel dit :

    La réapparition d’une myopie et/ou d’un astigmatisme plusieurs années après chirurgie réfractive n’est pas toujours liée de manière directe à la chirurgie réalisée; dans ce cas, cette reprise de progression tardive serait très probablement survenue quelle que soit la correction utilisée (lunettes, lentilles, ou chirurgie etc.). Quand la myopie réapparait dans les semaines ou mois qui suivent l’intervention, c’est différent et l’on parle alors de « sous correction »; cicatrisation cornéenne un peu plus marquée que pour la moyenne des patients, sécheresse oculaire marquée.. Dans tous les cas, un bilan peut être effectué pour étudier la possibilité d’une retouche, qui est également effectuée en PKR si l’intervention initiale était de ce type.

  35. Cécile LACAZE dit :

    Bonjour,
    Opérée en décembre 2016 d’une myopie (et d’un astigmatisme), je constate depuis 1 an une baisse très nette et progressive de ma vision.
    Au début, je pensais que cela était lié à la fatigue, mais c’est devenu permanent et très gênant, notamment pour conduire. En réalisant des tests visuels avec un médecin, ma vue est malheureusement passée de 12/10ème après l’opération PKR à 7/10ème… Pour une opération qui a nécessité une somme plus que conséquente il y a 4 ans, je suis extrêmement déçue que ma vue ait évolué à ce point… J’ai espéré bénéficier d’une bonne vision pendant au moins 10 ans, mais je ne suis même pas à la moitié de cette durée, et ma vue me pose de nouveau problème… Que proposez vous ?

  36. Nabil dit :

    Merci beaucoup pour vos réponses . C’est très utile. Très bon courage Dr 🙏🏻

  37. Dr Damien Gatinel dit :

    Les phénomènes de fluctuation de la vision sont normaux lors des premières semaines, il faut attendre la fin du premier mois postopératoire pour juger du résultat, en attendant il n’est pas nécessaire de porter des lentilles, mais simplement de poursuivre le traitement prescrit et hydrater régulièrement vos yeux avec des solutions adaptées. Les retouches en PKR ne doivent pas être effectuées trop tôt, un délai minimum de 6 mois est généralement recommandé.

  38. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est bien trop tôt pour juger du résultat définitif après PKR. Les phénomènes de cicatrisation épithéliales peuvent être décalés entre un oeil et l’autre. Vous pourrez avoir un avis plus définitif à partir de la fin du premier mois postopératoire environ.

  39. Dr Damien Gatinel dit :

    Le LASIK, si vous êtes éligibles aux deux techniques (PKR et LASIK) procure une récupération visuelle plus rapide que la PKR et n’est pas douloureux en postopératoire.

  40. Melanie Contesse dit :

    Bonjour je me fais opérer le 9 mars et je suis encore indécise sur celle que je vais faire.. j ai peur d avoir mal et je ne veux pas rater le travail trop longtemps laquelle me conseillez vous merci

  41. Nabil dit :

    Bonjour,
    Je viens de me faire corriger la vue par la technique pkr le 29 janvier et j’en suis très satisfait jusqu’à présent, j ai enlevé les lentilles de pansement hier, mais ce qui me gêne un peu c’est que je constate une petite différence entre l’œil droit avec lequel j’ai 10/10 selon mon ophtalmo et l’œil gauche qui selon lui c’est 10/10 alors que c’est un peu flou chez moi réellement surtout de près et même de loin je vois mieux par droit que la gauche, est ce que ça va améliorer par la suite la vision de mon œil gauche? Est ce que vaut mieux que je m’éloigne du téléphone pour l’instant et du pc svp? Merci d’avance.

  42. Alain dit :

    Bonjour Docteur.
    Suite à une opération pkr où j’ai pas mal bougé l’oeil ( crainte d’un loupé) :
    Depuis j+5 et le retrait de la lentille pansement j’ai une vision de près avec un astigmatisme prononcé : ghosting, travail sur écran difficile.
    Cependant : la vision de loin est bonne, aucun défaut  » de géométrie » ressenti.
    J’ai les effets de  »triche » des gouttes : l’oeil mouillé j’ai une bonne vision de près. Comme d’autres, je vois aussi très bien au réveil ( on est pourtant pas censé avoir l’oeil humide, non?) Mais 20 minutes après la vision revient à un effet  »bukowski ».
    A j+12, je ne sais plus quoi penser de cette évolution et je peux difficilement travailler.
    Question 1: Faut-il une prescription de lentilles en urgence?
    Question 2 : si jamais une retouche pkr est indiquée, quel est le délai après un premier acte avec un  »rabotage léger » pour une dioptrie d’astigmatisme? Par peur de surcicatrisation, certains donnent 6 mois, d’autres un an…
    Merci

  43. Dr Damien Gatinel dit :

    La dystrophie de Cogan indique en effet la nécessité de réaliser une PKR (plutot qu’un LASIK) pour la correction de la myopie. Vous faites peut être allusion à la PTK (qui est une technique dont le déroulé est semblable à celui d’une PKR mais qui ne vise pas à corriger de la myopie comme la PKR, mais simplement à améliorer l’adhérence des cellules épithéliales sur la cornée: on ne retire en général que 5 à 10 microns d’épaisseur, de manière uniforme, ce qui est très peu, et n’impose pas de réaliser une mesure de l’épaisseur cornéenne).

  44. Virginie Anthony dit :

    Bonjour mon mari a une dystrophie de Cogan et il va subir une PKR. Est il préférable de faire les deux yeux en même temps ?
    La clinique qui l’a vu n’a pas mesurer l’épaisseur de se cornée hors j’ai cru comprendre que c’était nécessaire pour choisir la technique utilisée au PKR. Qu’en pensez vous ?
    Enfin je l’inquiète de la douleur post-opératoire dois je prendre des jours de congé ?

  45. Dr Damien Gatinel dit :

    IL est difficile de vous répondre, sans connaitre les changements récents et ce qui a été programmé pour la correction laser. Le laser ne peut pas connaître votre myopie, celle-ci est indiquée par le chirurgien dans le logiciel permettant de programmer le degré de correction de myopie et d’astigmatisme.

  46. Soud dit :

    Bjr, jai une question sur sur la technologie pkr.
    Mon nouvel ophtalmo a avant l’opération changé un peu la correction de mes lentilles en disant que j’étais sur corrigé. Néanmoins j’avais déjà l’impression de voir un peu moins bien qu’avant.
    J’ai été opéré il y a 15 jours au pkr pour myopie. Est ce que si ce changement de correction n’était pas nécessaire, je risque de garder cet inconfort ?
    Ou bien l’opération laser permet de corriger a 100% la vue sans être trop sensible aux écarts de myopie.
    Car selon le spécialiste, la correction donnée varie petits j’ai l’impression.
    Merci pour votre information.
    Meilleurs voeux

  47. Dr Damien Gatinel dit :

    Il existe effectivement un astigmatisme résiduel susceptible d’évoluer encore. Il est difficile de vous donner plus d’explications précises sans examens appropriés.

  48. Aissa dit :

    Bonjour Docteur,

    Je me permets de vous écrire car je suis très inquiet : je me suis fait opéré il y a 6 semaines de cela en PKR de la myopie/astigmatisme sous mitomycine avec le laser ALCON WAVELIGHT EX 500. Toutefois, a l’heure d’aujourd’hui je vois toujours flou (de près comme de loin) et je peux a peine conduire ( bcp de difficulté a lire les panneaux ).

    Mon chirurgien me dit que c’est du a mon astigmatisme résiduel qui va se resorber d’ici un mois ou deux (ce laser nécessitant de sur corriger). Qu’en pensez-vous ? Y-a-t-il un espoir ou devrais-je reporter des lunettes ?

    Ma vision de base (RA) – OD = -4.00 (-0.75 a 75*) / OG = -5.25 (-0.25 a 100*)

    6 semaines plus tard ( RA) – OD = -0.25 (-1.00 a 115*) / OG = +0.50 (-0.75 a 165*)
    (leger haze)

    En vous remerciant d’avance

  49. Dr Damien Gatinel dit :

    Les décalages de vitesse de récupération et les fluctuations sont habituels au cours des premières semaines après PKR, en raison du remodelage épithélial notamment.

  50. Desriac François dit :

    Bonjour,
    Je me suis fait opéré le 10 novembre les deux yeux avec la technique PRK. Cela fait donc maintenant un peu plus de 10 jours.
    Bien qu’ayant rapidement récupéré ma vue et étant très satisfait du résultat, je remarque depuis 2/3 jours un réel écart d’acuité visuelle entre mes deux yeux. L’œil droit voit très bien mais le gauche a encore des difficultés et reste flou. Du coup je vois « flou avec les deux yeux ouverts » alors que ce n’était pas le cas il y a une semaine. Est-ce courant qu’un œil guérisse plus vite ou mieux que l’autre ?
    Merci de votre retour

  51. Dr Damien Gatinel dit :

    Ne vous inquiétez pas, la réalisation d’une PKR est rapide, et il est rare que le patient perde le contrôle de lui-même pendant la chirurgie. Un calmant est bien entendu possible avant la PKR ou le LASIK.

  52. Jeg dit :

    Je souffre de claustrophobie et de trouble anxieux, et je dois faire une pkr dans un mois. Combien de temps dure l’opération? Est il possible d obtenir un calmant avant? Y a t il des risques que le patient sabote l’opération sous le coup du stress?
    Apres j ai cru comprendre que l’opération était impressionnante au premier abord mais assez rapide.

    Merci
    J

  53. Dr Damien Gatinel dit :

    Une intervention au laser en PKR est a priori possible pour la correction secondaire d’un astigmatisme résiduel après pose d’un implant pour corriger la myopie forte.

  54. Fatima dit :

    Je me suis operer des yeux le 1 novembre 2019. Pour implantation de chambre anteriieur pour correction de myopie mai la j ai 1 fort astigmatisme comme avqnt l operation. Alors possible de le corriger avec du lazer ou lasik meme si j ai une lentille a l interieur de l oeil

  55. Asma dit :

    Bonsoir wadad, je vais bientôt me faire opérer par pkr. Votre vue s’est elle rétablie correctement ? Merci par avance

  56. wadad dit :

    Bonsoir. Après 15 jours est il normal de voir une ombre autour des lettres d’une pancarte ou les chiffres d’un immatriculation de voiture? la vision de près est largement affectée, après 5 minutes la lecture sur les pages d’un livre ou sur pc devient impossible, j’ai 40ans, dois je porter des lunettes de protection ou de lecture? Merci de m’aider je suis perdue.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.