+ +

Suites opératoires après PKR

PKR : après l’opération

Cette page est consacrée à la description chronologique de l’évolution constatée par la plupart des patients après réalisation de la PKR pour la correction de la myopie.

– 1 mn après PKR :

La vision est déjà modifiée et améliorée: malgré une sensation de léger flou, de voile, liée aux gouttes instillées à la fin de l’opération PKR, l’acuité visuelle non corrigée est déjà nettement plus élevée, surtout si une lentille pansement a été posée (ce qui est recommandé et effectué par la plupart des chirurgiens après PKR). Il n’y a pas encore de douleurs, au plus une petite sensation de gêne locale au niveau d’un œil ou les deux.

– 5 mn après PKR

Le voile visuel apparait ou persiste, accompagné d’une sensation locale de gêne ou corps étranger. Un larmoiement intermittent peut apparaître; les effets de l’anesthésie par gouttes (instillées avant et pendant la PKR) diminuent peu à peu…

-1 h à 2h après PKR :

La sensation de gêne persiste et peut se muer en douleurs, qui s’apparente à l’impression d’une  « brulure » locale. Un larmoiement, et l’apparition d’un gonflement des paupières sont fréquent. La prise de comprimés d’antalgiques, et le fait de garder les yeux fermés permettent d’atténuer ces symptômes. L’instillation de larmes artificielles peut également apporter un soulagement. La vision est généralement plus floue  qu’au décours immédiat de l’intervention, avec des fluctuations (vision plus nette par intermittence).

– quelques heures après PKR, jusqu’au lendemain

La sensation de gêne culmine le premier jour, puis diminue  progressivement. La nuit, il faut porter des coques de protection afin d’éviter de se toucher les yeux de manière intempestive ou inconsciente, mais comme la PKR ne comporte pas la réalisation d’un capot, la surface de l’œil est moins « fragile » vis à vis d’un traumatisme mécanique qu’après LASIK.

– le lendemain de la PKR

Au réveil, la vision peut encore être floue, mais ce flou est différent de celui d’avant l’intervention; il ressemble au flou que provoqueraient des lentilles sales ou embuées. L’instillation de larmes artificielles permet d’ouvrir plus facilement les yeux. Les douleurs font place à une gêne qui s’estompe progressivement. La vision fluctue encore, et des sensations brutales de « gêne », ou un larmoiement d’un œil, puis l’autre sont possibles. La vision peut être inégale entre les yeux, et s’inverser (la vision de l’œil droit ou l’œil gauche étant alternativement plus nette).

– les premiers jours après PKR

La vision continue de s’améliorer au cours des premiers jours, mais avec de fluctuations. Au 5 e jour environ, il est possible de retirer les lentilles de protection, à l’occasion du contrôle chez l’ophtalmologiste.  A cette occasion, le contrôle de l’acuité visuelle permet de mesurer une acuité sans correction le plus souvent comprise entre 6/10e et 10/10e (selon le degré de myopie initial, etc.). Les patients signalent toutefois une impression de léger flou, qui se dissipe progressivement au cours des 15 premiers jours environ. La reprise d’une activité professionnelle est possible dès le 4e ou 5e jour. Un traitement par collyre est poursuivi au cours des 3 premières semaines environ. Le port de verres teintés (lunettes de soleil) est fortement recommandé à l’extérieur en cas d’ensoleillement intense ou prolongé. Il est possible de se doucher, en prenant quelques précautions (ne pas diriger le jet de douche dans les yeux). La vision s’améliore continuellement au cours des premières semaines, et se stabilise vers la fin du premier mois. Le maquillage peut être repris au bout d’une dizaine de jours.

 

 

Une réponse à “Suites opératoires après PKR”

  1. wadad dit :

    Bonsoir. Après 15 jours est il normal de voir une ombre autour des lettres d’une pancarte ou les chiffres d’un immatriculation de voiture? la vision de près est largement affectée, après 5 minutes la lecture sur les pages d’un livre ou sur pc devient impossible, j’ai 40ans, dois je porter des lunettes de protection ou de lecture? Merci de m’aider je suis perdue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *