+ +

Aphakie (Aphake)

L’aphakie (ou aphaquie) est définie par l’absence de cristallin. L’aphakie peut être congénitale (absence de cristallin du à une malformation du segment antérieure de l’oeil), traumatique (le cristallin est expulsé de son emplacement), ou chirurgicale (retrait du cristallin lors de la réalisation de l’acte chirurgical – opération de la cataracte). L’aphakie est responsable d’une hypermétropie, car l’absence de cristallin ne permet pas à la lumière émise par les sources observée d’être focalisée dans le plan de la rétine. La puissance de la cornée (vergence) est égale à 43 Dioptrie en moyenne. Le cristallin a une puissance de 22D en moyenne. Pour un patient initialement emmétrope (ni myope, ni hypermétrope), l’absence de cristallin résulte en une hypermétropie d’environ 14 D dans le plan des verres de lunettes. En chirurgie de la cataracte moderne, le cristallin est retiré et remplacé par un implant: de transitoirement aphake (juste après le retrait du cristallin), le patient devient pseudophake (pose de l’implant de chambre postérieure). En cas de complication chirurgicale, si ne pose pas d’implant, le patient est aphake.

Avant que l’implantation ne devienne routine (années 80), les patients opérés de cataracte étaient aphakes. La correction en lunette, particulièrement inesthétique, comportait la prescription de verres convexes de forte puissance.

Lunettes d’aphakie. Pour compenser l’absence de cristallin, les verres comportent une puissance (vergence) positive d’autant plus élevée que l’oeil était initialement court (faible longueur axiale) et/ou la cornée moins puissante. Un grossissement important de l’image rétinienne permettait parfois aux patient d’obtenir une bonne acuité visuelle. Cependant, le port de verres convexes fortement positifs provoquait une réduction marquée du champ visuel périphérique.

 

L’oeil aphake est un oeil où la seule surface réfractive est la cornée; dans ce cas particulier, l’axe visuel et l’axe kératométrique sont confondus (voir : angle kappa).

 

6 réponses à “Aphakie (Aphake)”

  1. Dr Damien Gatinel dit :

    Le chirurgien est naturellement réticent car en l’absence d’implant, l’oeil opéré sera « aphake » et donc a priori très hypermétrope: absence de vision nette à toutes les distances. Il existe aussi un risque accru de cataracte secondaire. Il n’y a pas de raison fondée sur des arguments logiques, sanitaires, et optiques à refuser un implant!

  2. Thomas G dit :

    Bonjour,

    J’aurais une petite question, un proche doit se faire opérer de la cataracte et préférerait avoir des lunettes plutôt que des implants. Cependant, le chirurgien ne veut rien savoir, et ne « veut pas prendre le risque » (sous peine de refuser l’opération). Je ne comprends pas en quoi cela est un problème, Je vous serais très reconnaissant de m’apporter une réponse, merci, Thomas

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    Je ne suis pas spécialiste en verres, mais je pense que des fabricants comme Nikon, Hoya, Zeiss ou Essilor doivent pouvoir vous proposer des verres dont la qualité optique permet de compenser une forte hypermétropie liée à l’aphakie (absence de cristallin). Il est peut être indiqué de vous rendre chez un opticien qui connaît bien son métier et le catalogue des « verres spéciaux ».

  4. Xavier dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas implantable facilement du à l’absence de capsules qui ont du être retirées en 1976.
    Les lentilles de contact, actuellement, je ne peux plus les porter.

    Mes excellents verres d’aphake ne se font plus et je n’arrive pas à retrouver un laboratoire capable de me refaire des verres de qualité. En connaissez-vous ?

    Un grand merci.
    Cordialement

  5. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est effectivement probable que la différence de réfraction entre les deux yeux relève de caractéristiques biométriques différentes: on parle d’anisométropie. Elle est certainement liée à une différence entre la longueur axiale des yeux, et/ou de kératométrie comme vous le suggérez. L’oeil droit était, avant l’extraction du cristallin, plus myope que l’oeil gauche.

  6. Léa dit :

    Bonjour, dans le cadre de mon rapport d’activitée je me suis penché sur le cas d’une cliente née aphaque.
    Et j’ai une question:
    Elle porte comme correction sur son oeil droit: +7.00 add: +3.00
    et sur son oeil gauche : +13.00 add: +3.00
    Son oeil gauche a besoin d’une correction équivalente à un oeil emmetrope privé de cristallin, mais son oeil droit porte une correction moins forte. Serait-ce dû à une différence de la longueur de l’oeil ou de réfraction de sa cornée ?
    Merci d’avoir mis a disposition votre article très passionnant !
    Cordialement,
    Léa.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *