+ +

Coma

Aberration optique de haut degré,  caractérisée par la une focalisation excessive ou insuffisante des rayons optiques réfractés d’un bord à l’autre de la pupille. Elle est de degré 3 dans la classification de Zernike  (les termes de coma de degré trois sont : Z3,-1 , Z3,1) : cette classification concerne le déphasage du front d’onde induit par l’aberration dans le plant de la pupille.

aberration de type coma

Représentation du déphasage induit par l'aberration de type coma verticale sur le front d'onde.

En optique, l’aberration de type coma est observée pour les objets situés en dehors de l’axe optique; les capteurs numériques d’image mesurent en général quelques dizaines de mm de largeur ou longueur, et l’ouverture numérique est grande, ce qui permet à des faisceaux lumineux d’incidence oblique émis par des sources à distance de l’axe optique d’être imagés sur le capteur. Pour réduire les phénomènes de coma générés par l’inclinaison de ces faisceaux (qui génèrent une réfraction asymétrique), la géométrie des surfaces optiques (ex: lentilles d’un objectif photo) doit être optimisée. L’utilisation de surfaces asphériques et/ou d’un diaphragme permet de réduire l’importance de l’aberration de coma.

En ophtalmologie, il est important de comprendre que l’aberration de type coma concerne essentiellement les objets situés sur l’axe visuel (vision centrale dite « fovéolaire », la fovéa étant la région centrale de la rétine où la densité des cônes est maximale; elle intéresse les 2° centraux du champ visuel environ). Elle résulte en une dégradation de la qualité de l’image rétinienne avec perte de contraste, impression de vision dédoublée, imprécise, malgré toutes les tentatives de correction en lunette. En ophtalmologie, l’augmentation du coma traduit un décentrement ou une bascule (tilt) d’une surface réfractive : kératocône ( en raison de l’asymétrie cornéenne, qui se caractérise par une cambrure accentuée vers la région de l’apex du kératocône), dégénérescence pellucide marginaletraitement laser réfractif décentré, implant de cataracte déplacé, c’est à dire décentré ou basculé, etc.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *