+ +

Trefoil

Aberration optique de haut degré (degré 3 dans la classification en termes de Zernike : Z3,3 et Z3,-3), responsable d’une réduction de la sensibilité aux contrastes. On retrouve un taux élevé d »aberration de type trefoil dans certaines circonstances cliniques : kératocône débutant et avéré,  la dégénérescence pellucide marginale, les suites de kératotomie radiaire, les photoablations laser décentrées (décentrement après LASIK ou PKR), le ptérygion…:  dans ces circonstances, l »aberration trefoil est induite par l’astigmatisme cornéen irrégulier. Certaines cataractes nucléaires, la pose d’un implant asphérique ou torique décentré sont également susceptible d’élever le taux de trefoil (l’aberration trefoil a alors une origine interne).

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *