+ +

La cataracte soignée par le Lanosterol (une molécule voisine du cholestérol).

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/7e420266-308d-11e5-903f-511fc5349148/La_cataracte_soign%C3%A9e_par_une_mol%C3%A9cule_cousine_du_cholest%C3%A9rol

 

ou télécharger ici

Un article publiée il y a quelques jours sur le site de la prestigieuse revue Nature rapporte les résultats intéressants de l’utilisation d’une molécule appelée Lanosterol comme piste à explorer pour un futur traitement médical de la cataracte, première cause de cécité dans le monde (Zhao et coll. Lanosterol reverses protein aggregation in cataracts. doi:10.1038/nature14650).
Le cristallin est un organe dont la simplicité apparente de la géométrie globale et de l’aspect (une simple lentille transparente) dissimule un défi physiologique: être souple (pour la mise au point en vision de près, l’accommodation), transparent (pour laisser passer la lumière et la focaliser vers la rétine)… et surtout conserver ces propriétés malgré les outrages du temps. La presbytie est le résultat d’une réduction progressive la souplesse du cristallin, et la cataracte découle de la diminution de sa transparence: le cristallin n’est plus assez clair. L’ophtalmologiste dispose de moyens d’examens direct (lampe à fente) et objectifs pour évaluer la transparence du cristallin.
Pour être transparent et laisser passer la lumière sans trop l’absorber et la diffuser, un tissu biologique (cornée, cristallin, vitré), doit posséder certaines propriétés structurales, qui ont comme point commun la régularité de l’agencement des cellules et de la matrice extracellulaire qui le composent. Les structures dites cristalliniennes sont transparentes à une grande partie de la lumière visible car elles sont constituées de molécules qui présentent une disposition régulière, quasi géométrique. Ces structures présentent généralement une grande rigidité (ex ; quartz). L’eau est transparente à la lumière visible, et certains milieux biologiques (ex :vitré) sont très aqueux.
Dans le cas du cristallin, qui est constitué d de cellules riches en protéines dites cristallines, la transparence est le fruit d’un agencement régulier et ordonné de ces protéines et des corps cellulaires, qui possèdent également des propriétés élastiques permettant au cristallin de se déformer, du moins chez les sujets n’ayant pas atteint l’âge de la presbytie totale. Tout phénomène d’agrégation protéique résulte en une perte de la régularité de cette matrice et une réduction de la transparence, avec une augmentation de la diffusion (dispersion) lumineuse, dont résultent les symptômes visuels de la cataracte: voile, éblouissements, etc.
Les travaux de l’équipe de Zhao suggèrent que le lanosterol pourrait réduire les phénomènes d’agrégation protéiques constitués au sein du cristallin, donc accroître la transparence de celui-ci, …ce qui revient à réduire le phénomène de cataracte!
Le lanosterol est une molécule fabriquée par la « lanosterol synthase », et est impliqué dans le cycle de synthèse du cholestérol. Le Lanonsterol n’est toutefois pas une forme de cholestérol, et cette molécule est amphipatique: elle présente un pôle hydrophobe, capable d’adhérer à des frangements protéines, et un pôle hydrophile. Cette particularité lui confère des propriétés « détergentes », un peu comme les savons, et pourrait expliquer son action physico-chimique au niveau des agrégats de protéines du cristallin qu’elle pourrait conduire à se re-solubiliser.
Ces résultats encourageants ont été observés sur des modèles in vitro animaux, mais également chez des chiens in vivo, ce qui permet de nourrir l’espoir d’une efficacité thérapeutique chez l’homme, qui reste aujourd’hui à démontrer, mais dont on peut gager qu’elle fera l’objet de nombreux travaux de recherche à venir. A ce jour, le seul traitement efficace pour traiter une cataracte demeure la chirurgie, qui consiste à retirer le cristallin et le remplacer par un implant.

9 réponses à “La cataracte soignée par le Lanosterol (une molécule voisine du cholestérol).”

  1. Rochas christiane dit :

    D ou viennent les vaisseaux éclatés dans les yeux avec douleur du globe occulaire ?
    Je précise que j ai été opéré de la cataracte de cet oeil .
    Merci beaucoup pour la réponse .

  2. MOUKOKO dit :

    Bonjour Docteur

    J’ai été opéré de la cataracte à l’œil droit voici une année . Je constate que ma vue sur cet œil devient flou avec aussi une doublure quelque fois sur les écrits de loin , alors que l’opération c’était très bien passée avec un contrôle maculaire sans problèmes signalés.
    Je suis inquiet , pourriez vous me conseiller ? Merci d’avance
    Charles M.

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    La première cause de baisse de vision après une chirurgie de la cataracte bien conduite est la cataracte secondaire, dont les effets se font sentir au delà d’un délai assez variable, généralement au moins un an. Elle correspond à une opacification du sac capsulaire, qui est conservé au cours de la chirurgie pour y insérer l’implant. Le traitement de est la capsulotomie (ouverture de cette capsule) au laser YAG.

  4. Lallau Jean-Marie dit :

    Il semble qu’en France aucune expérimentation ne soit menée, ni même envisagée, actuellement (automne 2017) sur les animaux ou sur l’humain, avec du collyre à base de lanostérol pour contrer l’opacification du cristallin. On peut s’interroger sur les raisons de ce manque de……curiosité.

  5. Dr Damien Gatinel dit :

    Effectivement, il n’y a pas eu de suites, à ma connaissance, sur les premiers résultats relatifs au lanosterol. Il n’y a pas forcément d’intention derrière cela, mais une enquête sur le pourquoi de ce « calme » serait bienvenue, il s’agit en tous les cas d’une piste intéressante pour la prévention de la cataracte (ou son retard).

  6. ANGERS Thérèse dit :

    Je souffre d’une rosacée oculaire diagnostiquée fin 2015 et que je contrôle avec peine.
    Actuellement, les médecins me disent que la cataracte est là, mais qu’avec ma maladie
    ils ne veulent pas envisager une opération.
    J’ai donc lu avec interêt votre article sur le LANOSTERIOL.
    Qu’en est-il ? aujourd’hui ? Les recherches ont-elles abouti ?
    Pourquoi ne peut-on pas m’opérer ?

    Pouvez-vous m’éclairer ? Merci

  7. Dr Damien Gatinel dit :

    A ma connaissance, rien de concret depuis sur le lanosterol, il se pourrait que les résultats publiés initialement n’aient pu être reproduits. La rosacée n’est pas a priori une contre indication formelle à la chirurgie de la cataracte, sauf en cas d’anomalies importantes et non contrôlées de la surface oculaire.

  8. Francine Boutin dit :

    Un produit est vendu sur internet, pour les animaux. https://www.wanimo.com/fr/chiens/soin-et-hygiene-du-chien-sc3/vt-phak-gouttes-oculaires-sf8493/
    J’ai un début de cataracte et j’ai bien hâte qu’ils en vendent pour les humains. Il me semble que si ça donne des résultats sur les chiens et chats, ça devrait fonctionner pour nous. Nous sommes aussi des mammifères, les yeux ne doivent pas être si différents.
    Il n’y aurait pas un genre de lobby? C’est payant pour les chirurgiens, opérer pour les cataractes…

  9. Dr Damien Gatinel dit :

    Non il n’y a pas de lobby des chirurgiens, en revanche les gouttes « anti cataracte » que l’on trouve dans le commerce sont elles a priori parfaitement inutiles (en tous les cas chez l’homme).

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *