Cataracte et myopie

Votre question :

Je suis myope depuis l’âge de 9 ans (-4,75 et -5) et à 57 ans j’ai un début de cataracte sur un oeil
L’ophtalmologiste me dit que c’est trop tôt pour opérer la cataracte. Ce qui M’a étonnée c’est que pour l’instant il arrive à améliorer ma vision en ajoutant -1,25 sur l’oeil le plus atteint (7/10 avec ma correction actuelle et une forte gêne la nuit
est-ce que je peux en conclure que la cataracte a entrainé une augmentation de la myopie ? puisqu’en principe la cataracte ne peut se corriger avec des verres …
merci de votre réponse !
Claire S., ex-orthoptiste

Notre réponse :

La survenue d’une cataracte peut effectivement s’accompagner de l’apparition, ou l’accentuation d’une myopie. En principe, la myopie est liée à une élongation excessive du globe oculaire, vis à vis de la puissance optique du couple « cornée + cristallin ». Dans le cas de la cataracte, le mécanisme est différent: il s’agit d’une augmentation de la puissance optique du cristallin, en raison d’une augmentation de l’indice de réfraction du noyau de celui-ci (la longueur axiale de l’oeil est inchangée). Si le noyau du cristallin devient plus réfringent, les rayons lumineux réfractés sont focalisés plus près de celui-ci, et ceci augmente la myopie: la part liée à la densification du cristallin est appelée « myopie d’indice ». Une myopie d’indice s’observe couramment en cas de cataracte nucléaire (opacification progressive du noyau du cristallin). De plus, la myopie est un facteur favorisant de cataracte nucléaire précoce. C’est probablement pour toutes ces raisons qu’une accentuation de la myopie est probablement liée à la cataracte. L’indication opératoire est fondée sur la gêne ressentie, la mesure objective d’une diffusion lumineuse accrue, une perte de dixièmes, etc. Il est probable que votre myopisation d’indice va continuer à évoluer, conjointement à l’augmentation des symptômes visuels ressentis.

 

voir les liens suivants :

Myopie d’indice

Qu’est-ce qu’une myopie d’indice?

https://plus.google.com/+DamienGatinel/posts/8MvYh46r2RL

8 réponses à “Cataracte et myopie”

  1. Hélène Paquin dit :

    J’ai 61 ans, et j’ai dû être opérée pour des cataractes aux 2 yeux, à 3 1/2 semaines d’intervalle à la fin de l’été, avec une chirurgie conventionnelle.
    Alors qu’on m’avait dit que je ne porterais peut-être plus de lunettes après- ce que je ne croyais pas, étant très myope, et souffrant aussi de presbytie depuis quelques années, je me suis retrouvée encore avec des verres progressifs (pour le travail à l’ordi ou pour des soins des pieds que je dispense). Ma vision a cependant été inversée : ma myopie a beaucoup diminuée, au point que je pourrais me déplacer sans lunettes, mais je dois toujours porter des lunettes pour lire maintenant, alors que je pouvais facilement lire dans mon lit avant.Est-ce normal ?
    Comment ça s’explique (scientifiquement, s.v.p.) et aurait-il pu en être autrement? De plus, Est-ce que des corrections au laser seraient encore possibles ?

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Cela s’explique très probablement par le fait que vos implants (posés en remplacement de la cataracte) ont une puissance qui donne aujourd’hui à vos yeux une correction quasi totale de votre myopie. Il est donc nécessaire de porter des lunettes pour lire car contrairement au cristallin naturel, les implants classiques ne permettent pas de voir de loin et de près, ils donnent une correction « définitive » à vos yeux. Les implants multifocaux permettent de pallier à ces petits soucis mais ils sont généralement déconseillés chez les myopes forts, dont la rétine, le nerf optique, etc. sont plus fragiles. En revanche, un test en lentille de contact pourrait être réalisé pour vérifier que vous puissiez tolérer une « re myopisation » partielle d’un oeil (technique de monovision où on choisit de rendre un peu myope l’oeil non dominant pour procurer la possibilité de voir de près sans lunettes). Si le test est concluant, une chirurgie par LASIK ou PKR (laser sur la cornée) peut alors être envisagée (certains patients ont du mal à s’habituer à une différence de correction entre les deux yeux d’où l’importance du test).

  3. mouaici dit :

    bonjour
    j’ai 54 ans ma myopie a commencé à peu près il y’a 10 ans
    l’ophtalmologue m’a presrit une correction de (85-1)-1.50 il y’a 3 ans environ
    aujourd’hui la correction est de (90-1)-1.25 que peut on en dire alors que la correction de la myopie est sensée augmenter ?

    salutations
    RM

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    Les différences entre ces deux corrections sont minimes, et « dans l’épaisseur du trait », autrement dit dans l’écart que l’on considère comme non significatif en cas de mesures répétées chez le même individu (amplitude de +/-0.75D dans les études !: ceci n’est pas si surprement, car des variables influent sur la perception de ce qu’est la « meilleure correction à prescrire » lors de l’examen par l’ophtalmologiste. La distance de l’écran de lecture peut varier, l’ouverture de la pupille en fonction de la luminosité, le contraste des lettres présentées, le degré de « fatigue », etc etc.

  5. Ali dit :

    Bonjour j’ai 46 ans.
    Je suis myope astigmate ( -12 ) pour les deux yeux.
    L’ophtalmologiste m’a dit que j’étais susceptible d’avoir une Cataracte très tôt.
    À ce moment-là on m’aura prescrit des lentilles intra oculaire pour remplacer le cristallin défectueux.
    Est-ce que cela peut engendrer des complications plus tard ?

  6. Dr Damien Gatinel dit :

    Votre ophtalmologiste a fait allusion à la chirurgie de la cataracte, qui est effectivement réalisée plus précocement chez les myopes forts. Une surveillance est nécessaire après la chirurgie, notamment portée sur la rétine, qui est plus fragile chez les myopes forts.

  7. Lau dit :

    Bonjour Dr,

    Dans sa petite enfance m’a petite fille avait un strabisme, une myopie et une cataracte des deux cristallins évolutive – cataracte congénitale en lien avec une maladie génétique rare. Alors, elle fut opérée au bénéfice de deux implants.
    Elle a deux pathologie rares intercurrente (…)

    Actuellement la myopie s’est détériorée ( OD -6,00 (-0.50 à 85° ) Add +2,75 – OG – 5,00 (-1.00 à 130°) Add +2,75 ).
    Lors de notre dernier rendez vous il a été mis en évidence que l implant de l oeil gauche n’était plus axé. On nous propose de faire une intervention via laser Yag dès que cela sera possible ( dès que puce sera apte à ne plus bouger …)

    Elle a 16 ans et face à cette situation je me pose quelques questions :

    – Quelle durée de vie pour ses cristallins artificiels – ses implants ?!
    – Deviendra t elle un jour aveugle ?
    – Comment arguer à la CPCAM que le remboursement de ses verres progressifs photochromiques ne sont pas du confort, font partie de la législation des remboursements propres aux maladies rares ?
    Car, malgré prescriptions – ces dernières années – sur ordonnancier ALD ils ne sont jamais pris en considération.

    Merci par avance,
    Bien à vous
    Lau.

  8. Dr Damien Gatinel dit :

    Les implants de cristallin artificiel sont conçus pour durer le temps d’une vie, les matériaux étant très biocompatibles. La cataracte ne rend pas aveugle, et il convient par ailleurs de bien surveiller l’évolution de la myopie et réaliser des bilans OPH réguliers. La CPAM et ses critères de remboursement sont fixés par le législateur et ils ne sont parfois pas tout à fait justes. Vous pouvez faire une demande particulière par le biais du centre ou praticien qui suit votre fille (certificat appuyant la demande).

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *