+ +

Dixièmes

Unité de mesure du pouvoir séparateur de l’œil, qui quantifie la mesure de l’acuité visuelle. Pour mesurer cette acuité visuelle, on utilise généralement une échelle composée de motifs appelés optotypes (lettres, chiffres, dessins, etc.). Ce type de test, effectué en routine dans un cabinet d’ophtalmologie, explore l’acuité visuelle centrale (la vision fine). Pour un oeil parfaitement corrigé sur le plan optique, l »acuité visuelle maximale est limitée par la densité de photorécepteurs rétiniens (fovéa), qui sont appelés les cônes; on peut alors mesurer une acuité visuelle proche de 20/10.  L’acuité visuelle maximale correspond à l’angle de séparation mimimum entre deux points. Cette angle est souvent désigné sous l’acronyme MAR (pour Minimum Angle of Resolution). Une acuité visuelle de 10/10 correspond à distinguer deux points séparés par un angle de une minute d’arc (soit 1/60 de degré). Il existe d’autres notations pour l’acuité visuelle; dans les pays anglo saxons, on utilise une notation sous forme de fraction, dont le numérateur est constant est égal à 20. Une acuité de 20/20 est équivalente à une acuité de 10/10, une acuité de 20/200 équivaut à 1/10. La notation décimale utilise la valeur du résultat de la fraction : 10/10 équivaut à 1, 2/10 à 0.2, etc. En

Il ne faut pas utiliser la notation en dixièmes pour réaliser des opérations statistiques comme le calcul d’une moyenne. La progression de l’acuité en dixième est géométrique. Ainsi, quand l’acuité augmente d’un dixième, cette progression n’est pas identique entre l’intervalle 1/10 et 2/10, et, par exemple l’intervalle, 9/10 et 10/10. Pour effectuer des calculs de moyenne et d’écart type, il faut convertir les dixièmes en Log MAR.

Enfin, il ne faut pas confondre dixièmes et dioptrie; il n’existe pas de méthode simple pour convertir l’effet d’une erreur réfractive (exprimée en dioptries) en perte de dixièmes.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *