+ +

Quand la chirurgie an laser (LASIK ou PKR) n’est pas indiquée, quelles sont les autres techniques chirurgicales susceptibles de corriger les défauts de vision ?

L’insertion d’un implant dans l’œil permet le plus souvent de corriger les erreurs réfractives qui dépassent les indications du LASIK. Ces implants sont conçus pour corriger de fortes myopies (au delà de –10D) ou hypermétropies (au delà de 6D). Ils sont placés dans la chambre antérieure (en avant de l’iris) ou postérieure (en arrière de l’iris) de l’œil. Ils sont conçus pour une tolérance maximale mais obligent à des contrôles annuels afin de vérifier l’absence de tension oculaire et d’œdème de cornée.

La chirurgie d’implantation est jugée plus invasive que la chirurgie au laser cornéen (LASIK ou PKR). Elle nécessite en effet une chirurgie à « globe ouvert ».

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *