+ +

Pourquoi retire t’on l’épithélium cornéen avec la technique de PKR?

La PKR permet de sculpter la cornée pour corriger myopie, astigmatisme, ou hypermétropie. La sculpture est effectuée par le laser excimer. La cornée est recouverte d’un feuillet de cellules épithéliales (épithélium cornéen) dont l’épaisseur est comprise entre 40 et 80 microns environ. Chaque cellule a une épaisseur de quelques microns; l’épithélium est donc une couche tissulaire elle même constituée de plusieurs cellules superposées et  arrangées en « strates » (on parle de feuillet d’épithélium « pluri-stratifié »). En permanence, de nouvelles cellules épithéliales sont fabriquées au pourtour de la cornée (limbe), d’où elles migrent en profondeur vers le centre de la cornée, puis vers sa superficie avant de desquamer. Il existe un renouvellement permanent ‘(« turn over ») d’une partie  du contingent des cellules épithéliales, dont certaines naissent, migrent et meurent quotidiennement.

A l’inverse, le stroma cornéen, situé sous l’épithélium et qui représente environ 90% de l’épaisseur cornéenne est un tissu transparent constitué de fibrilles de collagènes « inertes », et orientées régulièrement. Ces fibrilles sont synthétisées par des cellules du sroma appelées  kératocytes. Si l’on réalisait la sculpture au  laser excimer sur l’épithélium, l’effet serait transitoire car les cellules épithéliales ont la capacité de régénérer continuellement, pour reformer une couche homogène et identique. En quelques jours, l’effet de la chirurgie réalisée dans l’épithélium serait gommé.  Il faut donc retirer cet épithélium, ce qui met à nu le stroma (dont la partie la plus superficielle est appelée la couche de Bowman et fait une dizaine de microns d’épaisseur – elle est dépourvue de cellules kératocytaires).

Quand le stroma est sculpté par le laser, il existe un certain degré de régénération du tissu collagène qui a été retiré (expliquant les petits changements de correction observés au cours des semaines qui suivent la PKR),  mais celui-ci n’est que partiel. Ainsi, le motif « imprimé » dans la partie stromale de la cornée a plus de chance d’être pérenne. Bien évidemment; le feuillet épithélial se reconstitue en quelques jours pour recouvrir la zone stromale sculptée.

10 réponses à “Pourquoi retire t’on l’épithélium cornéen avec la technique de PKR?”

  1. […] en « surface », après pelage de l’épithélium de la cornée (pourquoi retirer l’épithélium en PKR?). Il n’y a pas besoin de créer un capot cornéen (donc pas besoin d’utiliser le laser […]

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Le retrait de l’épithélium est effectué sous anesthésie locale et est absolument indolore.

  3. garnier dit :

    Bonjour,
    Je me pose cette question, comment faites vous pour enlever juste l’épithélium et pas la couche de Bowman, ni le stroma, lors de la première partie de la PKR (avant le traitement laser.)?
    Merci

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    On utilise une solution d’éthanol diluée, que l’on applique environ 20 secondes sur la zone à dénuder. Ceci permet de rompre les liaisons entre les cellules basales de l’épithélium et la couche de Bowman (altération des complexes de jonctions).

  5. garnier dit :

    Bonjour, merci pour votre réponse. Le stroma résiste à cette solution d’ethanol? ou est ce qu’un peu de stroma est détruit par cette manipulation?

  6. garnier dit :

    Comme la couche de Bowman ne repoussera jamais, cela donnera t-il un désavantage quelconque face à un œil intact?

  7. jeremy Formosa dit :

    Bonjour, mon chirurgien m a parleé de me retirer le volet cornéen afin que le nouveau qui se reformerait serait lisse , car celui ci a des cicatrices centrale et joue sur ma vision. Qu’en pensez vous et surtout est ce que le nouveau capot serait réellement lisse et améliorerait il ma vision, et ,est ce douloureux , combien de temps faut il pour avoir une vision nette? Merci d avance.

  8. Dr Damien Gatinel dit :

    Il ne faut pas confondre capot de LASIK, et couche épithéliale. En LASIK, on réalise un volet qui contient la couche épithéliale, et une partie du stroma sous jacent. Le stroma ne « repousse » jamais. Le retrait d’un capot de LASIK est définitif, les indications pour effectuer ce geste sont exceptionnelles. Une fois le capot retiré, l’épithélium peut cicatriser sur le stroma (la face profonde de l’interface du LASIK). Mais un changement de correction est à prévoir (réduction de la myopie ou virage vers l’hypérmetropie). En PKR, on ne retire que l’épithélium, et on sculte au laser le stroma sous jacent, avant que l’épithélium ne repousse en quelque jours et épouse la surface sculptée par le laser.

  9. FORMOSA jeremy dit :

    bonjour et merci pour votre réponse,
    comme cela reste exceptionnel , je dois avoir un oeil exceptionnel, mais j’espère que cela fonctionnera, car si les seuls effets secondaires sont la myopie et hypermétropie en recorrection je veux bien tenter l’expérience pour avoir une vision nette et agréable.
    Au passage y a t il d autres effets secondaires ( vision flou pendant 3/4 jours par exemple ou autres) car je me prépare au meilleur comme au pire?
    Merci cdlt

  10. Fadou dit :

    Bonsoir Docteur,
    Je vous remercie de votre réponse rassurante quant à mon intervention du 16 janvier 2019 ( pkt suite à keratalgie recidivante). Même si vous m’aviez indiqué que tout devrait se rétablir progressivement, si oui, pourriez vous m’indiquer quels sont les delais de recupération général car a ce jour je m’inquiete. Ma vision de l’oeil gauche est encore flou.
    Merci

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *