+ +

Précision des implants en chirurgie de la cataracte

Votre question :

Bonjour,
Hypermétrope (OD +2,25 OG +1,25) avant mon opération de la cataracte, je me retrouve légèrement myope après (OD -0,5 OG -1). Ces chiffres rentrent-ils dans une marge d’erreur normale ou bien traduisent-ils une erreur lors de la mesure des implants nécessaires ? (Mon astigmatisme a lui aussi changé tant en valeur qu’en degrés) Merci.

Notre réponse :

Vous présentez effectivement une légère myopie, qui favorise certainement la vision intermédiaire étdendue  (70 cm à 2 m), mais réduit l’acuité visuelle non corrigée de loin. Sachez tout d’abord que la myopie de l’oeil droit est très légère et ne devrait pas affecter vos activités sauf conduite, cinéma… Il est possible qu’en quelque mois, cette légère myopie se réduise encore (on observe parfois une petite variation dans ce sens plusieurs mois après chirurgie de la cataracte, en raison – c’est une hypothèse- d’un léger déplacement de l’implant avec la fibrose du sac capsulaire).

Quant aux raisons possibles de cette légère myopie faible « inattendue », on peut invoquer la « marge d’erreur » de tout calcul de puissance optique préopératoire (biométrie oculaire). En effet, même si les mesures de la longueur de l’oeil et de la puissance optique de la cornée sont justes, il n’est pas possible de prédire avec certitude la position exacte qu’occupera l’implant dans l’oeil (sa distance avec la cornée) et c’est en cela que les formules utilisées pour le calcul difèrent d’ailleurs. Quand on retire le cristallin, on modifie la géométrie du segment antérieur de l’oeil. Les yeux hypermétropes avant l’intervention (comme l’étaient les votres) présentent une variabilité anatomique qui complique un peu les prédictions, en particulier si la longueur de l’oeil était particulièrement courte, ou encore si la cornée était particulièrement cambrée.

Ainsi, quand on parle de « calcul d’implant », on pourrait plutôt parler de « prédiction de puissance d’implant »!

Invoquer une erreur de fabrication de l’implant est également peu probable, en raison du degré de myopie induit, la précision des implant étant garantie à +/- 0.25 D environ. Le fait que la myopie soit bilatérale semble suggérer que les facteurs conduisant à ce résultat tiennent de vos yeux et du calcul utulisé (ou des deux) plutôt que l’implant.

Pour corriger la myopie après cataracte, il est possible de recourir à des lunettes ou à la chirurgie réfractive cornéenne. Enfin, l’insertion d’un second implant correcteur « add on » dans le sulcus (en avant du premier implant) peut être proposée dans certains cas, quand la chirurgie cornéenne n’est pas possible. Dans votre cas, étant donné le faible degré de myopie et l’absence d’astigmatisme associé, je vous conseille d’attendre encore pour suivre l’évolution de la réfraction dans les semaines/ mois à venir.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *