+ +

Dioptrie

Pouvoir optique paraxial de la cornée

Calcul du pouvoir optique (vergence) de la cornée Le pouvoir optique paraxial ou vergence de la cornée  dépend de la courbure de ses faces avant et arrière, ainsi que de son épaisseur. Que cherche-t-on ? A déterminer la vergence (pouvoir optique) de la cornée entière (effet conjugué de la réfraction des faces avant et arrière). On […]

En savoir plus

Vergence

La vergence est une grandeur physique qui sert à caractériser les propriétés de focalisation d’un système optique. Elle est égale à l’inverse d’une longueur et s’exprime en dioptrie (D). En ophtalmologie, la magnitude d’une amétropie (myopie, hypermétropie, etc.) s’exprime comme la vergence excessive (myopie) ou insuffisante (hypermétropie de l’oeil). Par exemple, une myopie de -3D […]

En savoir plus

Optique paraxiale et points cardinaux

Grâce aux lois de l’optique paraxiale, il est possible de prédire le trajet de la lumière dans les systèmes optiques dont le plus précieux: l’œil. Connaître ces lois permet de modéliser l’œil comme un système optique imageur et établir des méthodes de corrections efficaces. L’optique est toutefois une discipline dont la terminologie est parfois difficile, […]

En savoir plus

Dioptries et dixièmes

Dioptries et dixièmes expriment deux quantités différentes. Les dioptries Les dioptries (unité de puissance optique ou vergence) quantifient l’importance d’un défaut optique comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme où la myopie. Un myope de -2 D voit net sans effort à 1/2 = 0.5 mètres (50 cm). Un myope de -4 D voit net sans effort […]

En savoir plus

Myopie

La myopie : définition La myopie est une cause fréquente de vision floue de loin et est généralement provoquée par une longueur  axiale excessive de l’oeil. L’étymologie de la myopie tient du grec « μυωπία », muopia (littéralement « vue de taupe »). La myopie est la plus fréquente des erreurs réfractives de l’oeil (amétropies), et réduit la […]

En savoir plus