+ +

Astigmatisme

Ce défaut visuel est très fréquent.  Il est induit par la toricité d’une des surfaces optiques de l’oeil (la cornée pour 80% des cas environ). On distingue :

– l’astigmatisme régulier, qui se corrige par des verres de lunettes cylindriques ou des lentilles de contact torique, ou la chirurgie au laser conventionnel

-l’astigmatisme irrégulier, qui se corrige par des lentilles rigides, ou une chirurgie au laser personnalisée en l’absence de contre indications comme le kératocône.

Vous trouverez de nombreuses pages consacrées à l’astigmatisme et sa correction sur ce site.

4 réponses à “Astigmatisme”

  1. Dufour dit :

    mon ophtalmo me dit que l’astigmatisme ne peut pas être corrigé lors de l’opération de la cataracte. Qu’en pensez-vous ? Merci

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    La plupart des astigmatismes peuvent faire l’objet d’une correction totale (ou d’une forte réduction) au cours de la chirurgie de la cataracte, en utilisant des implants toriques (implants qui corrigent l’astigmatisme de la cornée) et en plaçant judicieusement les incisions cornéennes.

  3. Francis D dit :

    Bonjour,

    J’ai 21 ans et suite a une nouvelle prescription pour astigmatisme? je vois les sous-titres blanc sur fond noir, en haut contraste légerement double ceci continue malgré avoir fermé un oeil, meme mon horloge LED numérique. Quand il fait soir. Une nouvelle prescription peut faire ça?

    Nouvelle ordonnance
    Sphère Cylindre Axe
    – 1.00 – 1.25 5
    – 1.00 – 1.25 175

    Ancienne
    – 1.00 – 1.00 5
    – 1.00 – 1.00 175

    Quelle est la causes de ses parasites le soir?

    Merci

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    La perception d’un léger dédoublement des images après correction est probablement liée à de l’astigmatisme irrégulier (aberrations optiques de haut degré que l’on ne peut corriger totalement en lunettes). La cause la plus fréquente de cet astigmatisme irrégulier est cornéenne. Les irrégularités cornéennes sont quant à elle provoquée par des frottements oculaires répétés (allergies, etc.). Si les symptômes persistent, il faut réaliser un examen topographique et aberrométrique, idéalement combiné (ex: examen OPDscan) pour vérifier cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *