+ +

Trifocal

L’utilisation des propriétés diffractives de certains matériaux et designs optiques sur les ondes lumineuses rend possible la création d’une optique trifocale pour la réalisation d’implants de cristallins artificiels (chirurgie de la cataracte). L’avantage de ces implants est de ne pas pénaliser la vision intermédiaire (60-80 cm), qui est le point faible de la plupart des implants multifocaux diffractifs, conçus comme des « bi focaux » : en plus des foyers dédiés à la vision de loin, et à la vision de près, une optique trifocale diffracte de l’énergie lumineuse pour un foyer de vision intermédiaire. J’ai participé à la conception et au design optique du premier implant trifocal (commercialisé sous la dénomination FINEvision,  par les laboratoires Physiol, Liège Science Park, Belgique), dont les premiers résultats cliniques montrent l’efficacité du concept. En savoir plus : CRS Today, Supplement, Nov 2010, trifocal IOL Physiol Dr Gatinel et le lien vers le site du CEROC

Consulter le brevet déposé pour la réalisation d’un profil diffractif trifocal

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *