+ +

Gatinel D, Houbrechts Y. Comparison of bifocal and trifocal diffractive and refractive intraocular lenses using an optical bench. J Cataract Refract Surg, May 2013

Cet article est consacré à l’étude des propriétés optiques de différents implants multifocaux: un implant monofocal, sept implant bifocaux, et un implant trifocal. Ces implants sont insérés au cours de la chirurgie de la cataracte, chez des patients désireux de réduire leur dépendance aux lunettes en postopératoire. Avec un implant monofocal, on peut corriger la vision de loin, OU la vision de près. Un implant bifocal permet de corriger simultanément la vision de loin et la vision de près. Un implant trifocal permet en plus de corriger la vision intermédiaire. 

L’implant trifocal étudié dans cette publication est l’unique implant diffractif apodisé disponible sur le marché, et est appelé FineVision (société Physiol). Conçu en 2008 grâce à la collaboration entre le Dr Damien Gatinel, la cellule de recherche et développement de la société Physiol (dirigée par Christophe Pagnoulle) et le centre spatial de Liège (CSL), cet implant, dont le design est breveté, est le premier implant jamais conçu à procurer 3 foyers utiles. Un foyer est dévolu à la vision de loin, un autre à la vision de près (lecture), et le troisième pour la vision intermédiaire (vision utile pour les tableaux de bords, tablettes tactiles, partitions, etc.).  Les implants bifocaux procurent un foyer pour la vision de loin, l’autre pour la vision de près, mais il existe un « trou » pour la vision intermédiaire (65 – 80 cm).

Les autres implants mesurés et comparés dans cette étude étaient:

*Implant Monofocal:

– Acrysof SN60WF – Alcon

 

*Implants Bifocaux:

– Acrysof Restor C4.0  SN60D3 – Alcon

– Acrysof Restor C3.0  SN6AD1

– Acri.Lisa 366D (Carl Zeiss Meditec AG);

– Tecnis ZM900 (Abbott Medical Optics)

– Rezoom (Abbott Medical Optics)

– Diffractiva Diff-s (Human Optics AG)

– Lentis Mplus C3.0 D.

 

Nous avons utilisé le banc optique PMTF développé par la société Lambda-X afin de mesurer la qualité optique (courbe MTF) de ces implants, dans le respect des normes ISO 11979-21 et 11979-99.

Les résultats confirment que l’implant trifocal fournit un foyer intermédiaire permettant au patient opéré de lire à une distance de 65 à 80 cm. Cette vision est particulièrement utile aux patients qui souhaitent s’affranchir complètement de lunettes, pour les activités de loin, de près, sans « trou » au niveau de la vision intermédiaire.

Télécharger :Gatinel D Houbrecht Y Comparison of bifocal and trifocal diffractive IOLs using an optical bench J Cataract Refract Surg May 2013

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *