+ +

chirurgie de la cataracte

TOREASY & TORAXIS

Virtual non contact marking of the eye providing accurate orientation! Toreasy (Android) and TORAXIS (iOS/Appstpre) are applications which provide the surgeon with a NEW and innovative non contact solution for marking the orientation of the eye and its anatomical elements. Its primary application is to allow the ophthalmic surgeon to align toric intra ocular lenses […]

En savoir plus

Influence de la position effective de l’implant sur la réfraction : exemple concret.

Un cas d’hypermétropie secondaire liée à la position effective de l’implant La position effective de l’implant (effective lens position, ELP)après chirurgie de la cataracte influence de manière certaine la réfraction de l’œil opéré. L’implant de cristallin artificiel est posé dans le sac capsulaire, après retrait du cortex et du noyau cristallinien, qui sont le siège de […]

En savoir plus

Limites des formules de calcul d’implant après chirurgie réfractive

Le calcul de la puissance de l’implant de cristallin artificiel (chirurgie de la cataracte) exige certaines précautions quand le patient a bénéficié d’une chirurgie réfractive cornéenne (LASIK, PKR pour les techniques récentes, kératotomie radiaire dans un passé plus lointain). Dans cette situation, il faut choisir une formule de calcul biométrique adaptée aux caractéristiques de l’œil […]

En savoir plus

Myopie et astigmatisme

Myopie et astigmatisme sont  fréquemment associés, et peuvent se corriger avec des lunettes, des lentilles, ou une opération de chirurgie réfractive. La correction choisie dépend du degré (force) et de l’origine (cornée ou cristallin) de l’astigmatisme. La chirurgie réfractive est efficace pour corriger l’astigmatisme associé à la myopie: dans la plupart des situations, la correction […]

En savoir plus

Gatinel D, Houbrechts Y. Comparison of bifocal and trifocal diffractive and refractive intraocular lenses using an optical bench. J Cataract Refract Surg, May 2013

Cet article est consacré à l’étude des propriétés optiques de différents implants multifocaux: un implant monofocal, sept implant bifocaux, et un implant trifocal. Ces implants sont insérés au cours de la chirurgie de la cataracte, chez des patients désireux de réduire leur dépendance aux lunettes en postopératoire. Avec un implant monofocal, on peut corriger la vision […]

En savoir plus

Chirurgie de la cataracte en images

La chirurgie de la cataracte comporte différentes étapes dont le but est d’effectuer le retrait du cristallin opacifié, et de le remplacer par un implant de cristallin artificiel. Elle s’effectue en ambulatoire sous anesthésie locale, dans une salle d’opération munie d’un appareil de phaco émulsification (ex: Stellaris, Bausch and Lomb) et d’un microscope opératoire. Il […]

En savoir plus

Calcul d’implant – formule théorique

Le calcul de la puissance optique de l’implant posé pour remplacer le cristallin est un temps important en chirurgie de la cataracte. Dans le cas de la chirurgie pour cataracte, on retire le cristallin car celui-ci présente une opacification responsable d’une gêne visuelle (perte d’acuité visuelle – dixièmes, éblouissements, voile, etc.). Dans le cas de […]

En savoir plus

Chirurgie de la myopie : fondamentaux

Correction réfractive au laser de la myopie : aspects fondamentaux La correction chirurgicale d’un défaut optique de l’oeil au laser excimer s’effectue par soustraction tissulaire, afin de modifier le pouvoir optique de la cornée. Cette soustraction est effectuée par le laser excimer (longueur d’onde = 193 nm), qui est sans doute l’instrument chirurgical le plus […]

En savoir plus

Les formules de calcul de puissance d’implant

Les formules qui permettent le calcul de la puissance de l’implant nécessitent préalablement le recueil de données propres à l’oeil opéré. La biométrie permet le recueil des paramètres nécessaires au calcul de la puissance de l’implant à même d’induire la réfraction désirée après l’opération de la cataracte (remplacement du cristallin opacifié par un implant de […]

En savoir plus