+ +

Gatinel D, Azar DT, Dumas L, Malet J. Effect of Anterior Corneal Surface Asphericity Modification on Fourth-Order Zernike Spherical Aberrations. J Refract Surg. 2014;30(10):708-715

Télécharger :JRSOnline06GATINEL(1)

Cet article est consacré à l’étude des relations entre les variations de l’asphéricité et de celles de l’aberration sphérique d’origine cornéenne. En chirurgie réfractive de la presbytie, la plupart des corrections multifocales en LASIK (presbyLASIK) reposent sur la correction d’un éventuel défocus (D), et d’une modulation de l’asphéricité cornéenne (Q) pour induire une multifocalité cornéenne provoquant une myopisation centrale et emmétropisation périphérique. Ce différentiel de réfraction correspond à de l’aberration sphérique  (Z40) négative.

L’objectif de la correction multifocale est ainsi de faire varier l’aberration sphérique ΔZ40 vers une valeur plus négative. Pour une correction myopique (ou hypermétropique) D et une modulation souhaitée de l’asphéricité (ΔZ40), quelle est la valeur de Q à viser pour obtenir cette correction et la variation souhaitée? Pour répondre à cette questionn un modèle mathématique a été construit ; la face antérieure de la cornée est modélisée comme une surface asphérique dont le profil est décrit par une section conique. La délivrance d’un profil d’ablation asphérique permet de corriger le defocus paraxial (D) et moduler l’asphéricité cornéenne (Q). Nous avons calculé, pour diverses corrections de défocus (myopie et hypermétropie), quelle était la variation d’asphéricité à programmer pour obtenir une variation de l’aberration sphérique souhaitée (ex: ΔZ40 =-0.4 microns sur une zone optique de 6 mm). Le résultat principal de cette étude concerne le fait que pour les corrections de l’hypermétropie, la variation d’asphéricité (ΔQ) permettant d’obtenir une variation d’aberration sphérique (ΔZ40) de l’ordre de -0.4 microns est relativement constante, et proche de ΔQ =-0.6. Ceci suggère la possibilité d’établir un nomogramme simplifié pour la correction conjointe de la presbytie et de l’hypermétropie.

Télécharger :

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *