+ +

Chirurgie de la cataracte

La chirurgie de la cataracte est la chirurgie la plus pratiquée, toutes spécialités chirurgicales confondues. On estime entre 300 000 et 400 000 le nombre de cataractes opérées par an en France. Les cataractes constituent une cause très courante de détérioration de la vision. Des progrès importants ont été réalisés dans le traitement de cette maladie ces dernières années et la plupart des personnes qui en sont atteintes peuvent maintenant espérer recouvrer la vue en totalité ou, du moins, en grande partie. L’introduction récente d’une nouvelle génération d’implants  (implants multifocaux, implants toriques)  permet aux patients intéressés et dont les yeux sont compatibles de ne plus porter de lunettes après la chirurgie de la cataracte.

Voir : Chirurgie de la cataracte en images

Voir le classement de la Fondation Rothschild pour la chirurgie de la cataracte (classée à la première place du palmarès du Nouvel Observateur, en 2011 et en 2012)

Une fiche d’information émise par la Société Française d’Ophtalmologie sur la chirurgie de la cataracte est disponible ici: Chirurgie de la cataracte informations

12 réponses à “Chirurgie de la cataracte”

  1. LAGESSE Aurélie dit :

    Bonjour,
    Nous avons vu votre publication dans le palmarès des hôpitaux et nous serions intéressés de savoir si vous pouvez opérer en dehors de la France ?
    Nous sommes à l’île Maurice et aurions un membre de notre famille de 83 ans qui aurait besoin de se faire opérer.
    Merci de votre retour
    Bien à vous
    Aurélie LAGESSE

  2. Dr Damien Gatinel dit :

    Je serais heureux de pouvoir exercer mon métier dans votre beau pays, mais je n’opère qu’à la Fondation Rothschild. Il existe cependant des centres chirurgicaux pour la cataracte à l’ile Maurice, et à la Réunion.

  3. Georges dit :

    Bonjour,
    Opéré d’une membrane épi rétinienne, une cataracte est apparue en un an. Il y a un mois , opération de la cataracte et pose d’un implant monofocal, une opacification de la capsule est apparue en UN mois. C’est rapide. Je vois flou et les objets sont plus gros (donc plus proches) qu’avec l’œil non opéré.
    Il m’est proposé une capsulotomie au laser YAG dans 8 jours. Pourquoi cette précipitation alors que j’ai pu lire qu’il fallait attendre plusieurs mois avant d’intervenir? Je crains le pire. D’autres complications à prévoir…
    Faut-il consulter en urgence un autre OPH ?
    Merci de répondre.

  4. Dr Damien Gatinel dit :

    La survenue d’une cataracte secondaire précoce est rare mais non exceptionnelle. Il convient effectivement de traiter cette cataracte au laser YAG, un délai de un moins paraît suffisant si la vision est très floue, mais il n’y a pas d’urgence et il est également possible de différer ce geste si la gêne est tolérable.

  5. Yannick dit :

    Bonjour,

    J’ai 35 ans et je souffrais d’hypermétropie et d’astigmatisme. Ma correction était de +7,75 pour l’hypermétropie et 3,50 pour l’astigmatisme.

    Puisque je ne pouvais être opérer au laser les médecins ont vérifier si j’étais candidat pour la lentille phake mais malheureusement la chambre antérieur de mon œil était trop petite.

    Donc j’ai subi le retrait du cristallin clair pour recevoir une lentille. J’ai reçus 2 lentilles monofocale torique en vison de loin.

    Cependant avoir des lunettes de lecture à 35 ans n’est pas agréable.

    Alors j’aimerais savoir si il existe des lentilles de dernières technologie qui permettent une excellente vision sans lunette ?
    Il est important de savoir que je ne veux pas les lentilles multifocale présentement sur le marché car il cause des halos.

    Est-il possible de retirer mes lentilles actuel et de les remplacer par d’autres ??
    Car si pour le moment il n’y a pas de meilleure lentilles je vais patienter mais le fait de savoir à la base si il est possible de les changer est très important.

    Merci

  6. Dr Damien Gatinel dit :

    Si vous ne voulez pas de lentilles multifocale, il n’y a guère d’autre solution que la monovision (myopisation de l’oeil non dominant) pour vous rendre de l’acuité visuelle non corrigée de près. La vision de loin baissera du côté de l’oeil myopisé, un test en lentille de contact peut être effectué avant pour vérifier qu’il n’y a pas trop d’inconfort. Il n’est pas du tout indiqué de changer les implants, mais de réaliser une chirurgie de type LASIK pour modifier la réfraction de l’oeil non dominant. Un bilan préopératoire devra vérifier la possibilité de réaliser cette intervention, et il est important comme souligné précédemment de vérifier que vous serez à l’aise avec ce type de solution (un oeil voit bien de loin sans lunettes, l’autre de près).

  7. jerome dit :

    bonjour docteur j ai un probleme de halos lié a une operation de cataracte effectuée il y a 3 semaines implant monofocal j aimerais savoir si vous consulter en privé et si oui si je peux prendre un rendez vous ….

  8. michele dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai 66 ans, suis francaise et habite au Japon.
    Je dois me faire operer de la cataracte des deux yeux et hesite entre une operation monofocale (remboursee par la Securite Sociale), une operation « monovision » (remboursee par la Securite Sociale) et une operation implant bi-focale (non remboursee par la Securite Sociale).
    Le professeur qui m’a auscultee n’est pas tres « chaud » pour une operation bi-focale car il y aurait quelquefois des inconvenients d’adaptation post-operatoire. De plus c’est tres cher….
    Il m’a dit que l’operation consiste a donner un equilibre entre un oeil qui voit de loin et l’autre qui voit de pres. Je suppose qu’il s’agit d’ une operation « monovision » (remboursee par la Securite Sociale) qui retablirait la balance des 2 yeux et me permettrait de lire le journal sans lunettes et en general a 60~70 cm
    Je porte deja des lunettes de vue a double foyer sans aucune incommodation.
    Est-ce que l’operation monovision est recommandee en cas de cataracte ? Est-ce qu’il n’y a pas des problemes d’evaluation de distances et de maux de tete dus a la fatigue des yeux ?
    J’aimerais si c’etait possible ne plus porter de lunettes ni de loin ni de pres.
    Est-ce qu’avec une operation monofocale je pourrais voir de pres sans lunettes en fonction du calcul biometrique ? (je ne sais pas si ce calcul biometrique a ete fait)
    Je crains de melanger l’explication de « monofocal » et « monovision » – probleme du au langage qui est different.
    Je dois retourner a l’hopital dans une semaine et prendre une decision ainsi que les dates des operations. Pourriez-vous me donner ce conseil assez rapidement.
    Merci d’avance,

  9. Caroline F dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai lu avec intérêt vos publications concernant les interventions, je lis aussi partout que l’opération de la cataracte est courante, indolore et rapide.. Cependant nul ne fait jamais mention des personnes qui comme moi sont au delà de la peur (je suis confiante dans l’opération et je SAIS que c’est indolore) mais je suis phobique et quand on pense que même droguée avec un anxiolytique j’angoisse au delà du raisonnable pour une simple visite, et que j’ai du mal a me tenir tranquille, que peux t on faire dans mon cas ? Est il possible de m’endormir totalement pour effectuer ce type d’intervention ? Mon ophtalmologiste m’a annoncé qu’il fallait m’opérer des deux yeux.

  10. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est probablement possible de trouver un mode de sédation qui vous permettde de bénéficier de l’intervention dans les meilleures conditions, mais toujours sous anesthésie locale pour ne pas avoir à subir une anesthésie générale. Il faut en discuter avec votre chirurgien et surtout l’anesthésiste. Certains anesthésistes acceptent de réaliser de brèves AG, s’il n’existe pas de risque particulier pour celles-ci.

  11. Dr Damien Gatinel dit :

    Le caractère monofocal de l’implant traduit le fait que la lentille corrige l’oeil pour une distance unique : après implantation d’un implant monofocal, l’oeil peut soit voir net de loin sans lunettes, soit voir net de près sans lunettes. SI les deux yeux sont opérés avec un implant monofocal et que celui-ci est choisi pour que vous voyiez net de loin sans lunettes, vous aurez besoin de lunettes pour lire (et inversement). La monovision est possible (un oeil est choisi pour être net sans lunettes de loin, l’autre sans lunettes de près). Il est préférable que le patient soit déjà familiarisé avec cette situation et/ou assez myope avant la chirurgie. Si la monovision échouait, une chirurgie réfractive sur la cornée pourrait cependant permettre de « recorriger » l’oeil qui voit net de près, pour lui donner une bonne vision de loin sans lunettes. Les implants multifocaux ont l’avantage de produire des images nettes à deux ou trois distances, mais ils présentent effectivement quelques effets indésirables. Il est important de bien évaluer les avantages et inconvénients de toutes ces solutions au cas par cas, et je vous conseille de prendre éventuellement un avis secondaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *