+ +

Y a t’il des risques importants de complications sévères après chirurgie réfractive cornéenne (LASIK, PKR)?

La plupart des essais cliniques et des études portant sur plusieurs centaines de cas ont démontré que le LASIK et la PKR présentent un risque minimal de complication, quand leurs indications respectives sont bien posées.

Toutefois, le LASIK est une intervention réalisée sur un tissu délicat de l’œil (la cornée), et des complications sont toujours possibles. Le taux de complication global avec ces techniques est moindre qu’une fraction de 1 %. Même si une complication survient après l’opération, il est rare qu’elle retentisse significativement sur la vision si elle est prise en charge sans délai et par une équipe compétente. La plupart des complications après chirurgie réfracitve peuvent être prévenues par une sélection rigoureuse des patients, et le respect strict du protocole opératoire (asepsie, centrage du traitement, ect…)
En résumé, le temps essentiel de la chirurgie réfractive est la consultation préopératoire ; l’exclusion des mauvais candidats (malheureusement, tout le monde n’est pas opérable) permet de prévenir la survenue de complications éventuelles.

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *