+ +

Rupture capsulaire du cristallin lors de la pose de l’implant

Votre question :

Lors de la mise en place de l’implant torique , une déchirure de la capsule s’est produite : le chirurgien me dit qu’il n’y aura pas de conséquences vu que cela s’est produit lors de la mise en place de l’implant ; y a t-il des complications possibles ?? Merci

Notre réponse :

Si la déchirure de la capsule s’est produite en fin d’intervention, et qu’elle pas eu de conséquences en termes d’issue de l’humeur vitrée dans la chambre antérieure de l’oeil (le vitré est un « gel » qui rempli la cavité oculaire, en arrière du cristallin), ni en termes de positionnement de l’implant torique, alors il est possible qu’il n’y ait pas de conséquence visuelle. La rupture capsulaire est une complication per opératoire qui demande une gestion adéquate, impose parfois une vitrectomie antérieure (en cas d’issue de vitré vers l’avant, à travers la déchirure), et peut elle-même se compliquer de problèmes rétiniens (oedème maculaire, décollement de rétine secondaire), d’une hypertonie (augmentation de la tension) oculaire, d’une majoration du risque infectieux, etc. Encore une fois, tout dépend des conséquences de la rupture, plus que de la rupture elle-même. Si votre vision est claire sans lunettes, c’est qu’a priori tout est rentré dans l’ordre, une simple surveillance (prise de la tension, fond d’oeil) devrait suffire dans le futur.

10 réponses à “Rupture capsulaire du cristallin lors de la pose de l’implant”

  1. Dr Damien Gatinel dit :

    A priori, ces deux phénomènes n’ont pas la même origine. Une dysphotopsie négative (croissant temporal) peut être provoquée par un effet de « bord » au niveau de l’implant (pour faire simple). En revanche, un trait lumineux symétrique (strie) de part et d’autres d’une source lumineuse est probablement liée à un pli capsulaire postérieur.

  2. Chantal BARANES dit :

    Bonjour Docteur
    Suite à une opération de lla cataracte elle-même consécutive à l’ablation d’une membrane épiretinienne, non seulement je vois un bord noir côté temporal (on me dit que cela devrait s’améliorer avec le temps) mais en plus je vois un rayon lumineux oblique de part et d’autre de chaque point lumineux, en particulier le soir (réverbères, phares de voitures etc.) . Est-ce grave et y a-t-il une chance que cela s’améliore ? Merci d’avance.

  3. Dr Damien Gatinel dit :

    La rupture de la capsule est une complication peropératoire dont le pronostic dépend de nombreux paramètres. A priori, la mention de « fragmatome » indique qu’il restait au moins un fragment de cristallin dans la cavité vitréenne; la rupture de la capsule postérieure entraîne parfois la « bascule » de tout ou partie du cristallin en arrière, dans le vitré. Il faut alors réaliser une intervention consistant en l’ablation d’une partie du vitré et la fragmentation du cristallin avec le « fragmatome ». Dans la plupart des cas, les résidus de capsules permettent de poser un implant qui tiendra en équilibre sur ces résidus (on parle d’implantation dans le sulcus). Sinon, un implant peut être « clippé » sur l’iris (en l’absence de support capsulaire suffisant). Ces interventions peuvent entraîner un oedème maculaire transitoire, qui expliquerait la baisse de vision. Un oedème de cornée est également possible; votre chirugien pourra certainement vous expliquer plus en détails les éléments qui conditionnent l’état visuel actuel de votre père.

  4. LAMOUBARIKI dit :

    Bonjour Docteur,
    Mon père 76 ans diabétique s’est fait opéré le 13 juillet 2020 de la cataracte de l’oeil gauche. Sa vision n’était pas trop faible et il n’éprouvait aucune gêne dans sa vie quotidienne mais son ophtalmologiste lui a conseillé de se faire opérer de la cataracte quand même à cause du diabète pour éviter un risque d’aggravation.
    Or, pendant l’intervention la capsule du cristallin s’est rompue ce qui a empêché le médecin de continuer l’intervention. Elle nous a promis qu’après la pause de l’implant lors d’une prochaine intervention il pourrait revoir correctement.
    Suite à cela, pendant 15 jours mon père a eu une vision floue et ne voyait quasiment rien de son œil gauche.
    Elle nous a reprogrammé une intervention par un autre ophtalmologiste du cabinet le 30 juillet, sur la feuille de rendez-vous la nature de l’intervention indiquait « fragmatome ».
    À la suite de l’opération, quelques heures après, mon père souffrait énormément de son œil qui était très rouge et la douleur aller de la tempe à l’oreille.
    Et deux jours après mon père ne voit toujours rien de son œil gauche qui reste douloureux.
    Nous revoyons le médecin le 3 août. Mais nous sommes très inquiets.
    Est-ce normal ou bien y a-t-il un risque que mon père ne revoit plus de son œil gauche ?
    Je vous remercie infiniment pour votre réponse.

  5. Dr Damien Gatinel dit :

    Il est possible certainement de réaliser une implantation secondaire dans ce contexte, en fonction de l’état local.

  6. Mounthault dit :

    Bonjour Dr Gatinel
    Suite à une opération de cataracte sur mon père il y a eu rupture de la capsule empêchant le chirurgien de poser l’implant. Il propose de le faire plus tard mais y a t’il pas un risque que mon père ne voit plus. Le soucis c’est bien le manque d’implant et non la cataracte qui a été retirée. Pensez vous qu’un autre chirurgien pourrait corriger cela en France car cela s’est fait à l’étranger.

  7. Dr Damien Gatinel dit :

    Il peut être utile d’utiliser des collyres qui limitent l’ouverture pupillaire. Parfois, une chirurgie secondaire destinée à recentrer un implant décentré (situation fréquente en cas de complication peropératoire) peut être envisagée. Chaque cas est différent et il est malheureusement difficile de proposer une technique ou méthode universelle pour soulager ces symptômes.

  8. Ficat dit :

    Bonsoir Docteur Gatinel,
    Suite à une rupture de la capsule lors de la pose de l’implant dans le cadre d’une survie de la cataracte œil droit. Aujourd’hui j’ai beaucoup de halo de lumière sur tout objet lumineux ou reflet brillant ce qui rend la conduite nocturne impossible avec des difficultés la journée lors de journée ensoleillée.
    Y a-t-il des modifications à apporter peut-on remédier à ces symptômes?
    Merci beaucoup de votre réponse.
    Didier Ficat

  9. Dr Damien Gatinel dit :

    La pose d’un fil nylon peut créer d’astigmatisme, et son retrait peut ensuite modifier cet astigmatisme. Les fils sont généralement retirés après un délai variable, mais tant qu’il sont bien tolérés, ce retrait n’est pas nécessaire.

  10. Roumagnac dit :

    Lors d’une opération de la cataracte , il y a eu rupture du sac avec bascule de l’implant dans le vitré . Le chirurgien a fait une vitrectomie antérieure et mis en place -d’ un point de suture nylon 10/0 .

    ce fil devra t’il être retiré ou non ? et quelles conséquences pour la vue ensuite ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez poser des questions ou commenter ce contenu : pour cela, utilisez le formulaire "commentaires" situé ci-dessous. Seront traitées et publiées les questions et commentaires qui revêtent un intérêt général, et éclairent ou complètent les informations délivrées sur les pages concernées.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *