+ +

Questions fréquentes (FAQ)

Quelle est la différence entre apex et vertex en topographie cornéenne ?

Il existe souvent une confusion dans l’emploi de ces deux termes qui sont utilisés en topographie (et chirurgie) cornéenne pour désigner des points « remarquables » de la surface de la cornée. L’apex est défini comme le point de courbure maximale. En ce sens, il s’agit d’un point dont la localisation est « absolue », et ne dépend pas […]

En savoir plus

Pourquoi doit-on retirer les lentilles de contact plusieurs jours avant la consultation pour chirurgie réfractive?

Les lentilles de contact sont au contact de la cornée, qui est le tissu opéré en cas de LASIK ou PKR. Indépendamment de la correction qu’elles procurent, ces lentilles ont une géométrie (diamètre, épaisseur), et une « rigidité » particulière (ex : lentille souple, lentille semi-rigide, lentille dure, etc.). Le contact permanent avec la face antérieure de […]

En savoir plus

Qu’est ce que la technique de kératotomie radiaire pour la correction de la myopie?

La kératotomie radiaire est une technique chirurgicale pour corriger la myopie qui est aujourd’hui abandonnée, mais qui fut largement employée pendant les années 80, avant d’être supplantée au cours des années 90 par les méthodes de correction de la myopie basées sur l’utilisation du laser excimère (photoablation de la cornée:  PKR, et LASIK). Le principe […]

En savoir plus

Pourquoi retire t’on l’épithélium cornéen avec la technique de PKR?

La PKR permet de sculpter la cornée pour corriger myopie, astigmatisme, ou hypermétropie. La sculpture est effectuée par le laser excimer. La cornée est recouverte d’un feuillet de cellules épithéliales (épithélium cornéen) dont l’épaisseur est comprise entre 40 et 80 microns environ. Chaque cellule a une épaisseur de quelques microns; l’épithélium est donc une couche […]

En savoir plus

La sécheresse oculaire est-elle une contre indication pour la réalisation d’un LASIK ?

La « sécheresse oculaire » (ou xérophtalmie) est une affection très fréquente, et un motif récurrent de consultation pour chirurgie réfractive. Les patients atteints de sécheresse oculaire présentent généralement une moindre tolérance aux lentilles de contact: de plus, le port prolongé de lentilles de contact favorise l’aggravation d’une sécheresse oculaire. Le patient atteint de syndrome sec  ressent […]

En savoir plus

Comment traiter un décentrement post LASIK ?

Un décentrement est défini comme un désaxage vis-à-vis de l’axe visuel dont l’importance est suffisante pour provoquer des symptômes visuels (vision dédoublée, halos, gêne permanente  avec impression que la vue n’est jamais nette, en particulier quand la luminosité ambiante se réduit) – voir la page Aberrométrie et décentrement post LASIK. La gestion d’un décentrement repose […]

En savoir plus

Quelle est la signification de la fréquence du laser excimer (ex : 200 Hz) en chirurgie réfractive ?

L’émission du laser excimer utilisé pour la correction des défauts réfractifs (myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie) se fait de manière discontinue. Cette fréquence correspond ainsi au nombre de tirs par seconde qui sont émis par le système de délivrance du laser. Les lasers à balayage par spots (ex : Wavelight, Schwind, Technolas) ont des fréquences comprises entre […]

En savoir plus

Peut-on être opérée de LASIK avant d’avoir eu un enfant? (grossesse et chirurgie réfractive)

Cette question revient fréquemment de la part des patientes sans enfant(s) qui redoutent un retour de la myopie à l’occasion d’une grossesse ultérieure à une chirurgie réfractive. Il est tout à fait possible d’avoir un ou plusieurs enfants après chirurgie réfractive pour la correction de la myopie. L’accouchement n’est plus une cause d’aggravation de la […]

En savoir plus

Comment le capot tient-il en place après le LASIK ?

La cornée est un tissu transparent où existe un gradient de pression osmotique qui permet au capot d’adhérer rapidement sur le lit stromal après découpe, photoablation excimer et repose en LASIK.  De plus, la cicatrisation de l’épithélium par dessus les bords du capot permet d’en renforcer l’adhésion. Néanmoins, il convient de faire attention et de […]

En savoir plus

Comment programme t-on l’épaisseur du capot en LASIK ?

Le contrôle de l’épaisseur du capot est important en LASIK, notamment pour les fortes myopies, où l’on doit assurer un mut stromal résiduel suffisemment épais pour ne pas exposer au risque d’une ectasie secondaire par affaiblissement excessif de la cornée. Ce contrôle est plus aisé et précis avec le laser femtoseconde qu’avec les microkératomes mécaniques. […]

En savoir plus